In my mailbox

In my mailbox (286)

In my mailbox

Casterman

C’est la rentrée !

Dans l’école de Dolorès, une nouvelle maîtresse terrifie les élèves. Elle crie sans arrêt, elle interdit tout… et le pire : avec elle, il faut TRA-VAIL-LER.

Dolorès a envie de se cacher quand elle la voit passer. Car cette nouvelle sorcière, euh, maîtresse… C’EST SA MÈRE !

Un secret qui ne doit absolument pas être découvert !!!

Presses de la cité

Inséparables depuis leur enfance d’orphelines, malgré leurs tempéraments opposés, leurs choix de vie, ou leurs maris.

Eve, la sage, est depuis toujours fascinée, attirée comme un aimant, par la magnétique Sarah. Leur amitié si particulière, grandie au fil de l’eau d’un canal de l’Est, intrigue tous leurs proches. Une tragédie et un secret scelleront leur destin pour toujours….

Il y a des êtres faits de pure beauté. Telle Sarah, l’amie magnétique, avec laquelle Eve a tissé une relation exclusive, singulière, grandie au fil des eaux d’un canal. Jusqu’à leurs vingt ans et le drame qui a atomisé leurs vies.

Dix ans plus tard, Eve la discrète, a quitté le bruit du monde, son mari, une situation enviable pour une existence solitaire dans sa maison d’écluse, ponctuée des visites du « confident » Oscar….D’entre les souvenirs surgissent toujours Sarah et la fille adorée de celle-ci, morte tragiquement à l’âge de quatre ans. Eve a-t-elle une part de responsabilité dans ce drame ?

En héritant des carnets intimes de sa mère, la jeune femme saura-t-elle découvrir la vérité, quelle qu’elle soit ? Et la surmonter ?

Une vérité sans doute aussi profonde et mystérieuse que les eaux du canal…

Une ode au pouvoir des livres, mais aussi au courage et à la force des femmes…

Sofia Bauer, ancienne bibliothécaire et relieuse à ses heures perdues, vit à Rome. Son couple bat de l’aile et la jeune femme sent peu à peu sa vie glisser entre ses doigts. Passionnée de livres anciens, elle rentre un jour dans une librairie et s’y voit offrir un vieil ouvrage contre la promesse de le remettre en état. Elle ignore alors qu’elle est à l’aube d’une aventure rocambolesque, qui va lui ouvrir les portes du passé et la réconcilier avec le présent.

Tandis qu’elle s’attelle à la restauration de l’ouvrage, Sofia tombe en effet sur une lettre manuscrite, dissimulée entre les pages. Celle-ci est signée de la main de la relieuse originale du livre, une certaine Clarice von Harmel, ayant vécu à Vienne au début du XIXe siècle, à une époque où cette profession était encore réservée aux hommes. Une femme qui semble s’être battue pour son indépendance et sa liberté, la payant au prix fort, et a dissimulé son message telle une bouteille à la mer dans l’océan du temps. Elle y évoque un fascinant secret que Sofia n’aura alors de cesse que de mettre au jour, aidée en cela par Tomaso Leoni, fameux chasseur de livres rares et expert en graphologie… Page après page, indice après indice, le couple mène l’enquête à travers l’Europe et redonne une voix à Clarice, dont le courage et la détermination serviront de guides à Sofia pour reprendre sa vie en main…

Syros

Un homme s’évade de prison. Et soudain un ado voit sa vie bouleversée.

Aussi loin que remonte la mémoire d’Étienne, ses parents et lui ont toujours été considérés comme des parias au village. Étienne n’a jamais pu participer aux matchs de foot, aux fêtes, avoir une bande de copains… Le plus difficile pour lui, c’est de ne pas connaître les raisons de cette mise à l’écart. Bien sûr, il sait que ses parents ont milité au sein du Front de libération occitan, mais ils ont toujours défendu la tolérance et l’ouverture d’esprit. Le jour où un ancien membre du mouvement s’évade de prison, le père d’Étienne disparaît. Étienne n’a alors plus d’autre choix que de partir en quête de la vérité.

Belfond

Venin d’amour est-il mortel ? Obsession, jalousie, folie et faux-semblants….Après Ce qui ne tue pas, la reine du polar anglais frappe encore. Après Ce qui ne tue pas, la reine du suspense à l’anglaise frappe encore et livre un roman haletant, venimeux, aux apparences aussi trompeuses que dérangeantes.

Anna est une femme bien. En tout cas, c’est ce qu’elle raconte. Oui, elle a commis des erreurs, mais qui n’en fait pas ? Directrice d’école, mère de famille, épouse aimante, Anna a enterré son passé, reconstruit sa vie.

Puis, un jour, une voix à la radio : celle de Scott, l’homme qu’elle a aimé follement ; celui qui l’a brisée et qu’elle a vu mourir quatorze ans plus tôt.

Anna panique. Comment préserver son monde de mensonges si fragile ? Qui est-elle vraiment ? Et où trouver de l’aide ?

Car Scott a proféré une menace : dans une semaine, il livrera les noirs secrets d’Anna au pays tout entier. Sept jours pour le traquer, le stopper, le détruire. Mais comment lutter contre un fantôme ?

Et vous, qu’avez-vous découvert?

2 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :