In my mailbox

In my mailbox (372)

 

Coucou les amis!

Voilà notre rendez-vous du dimanche!

C’est le jour où je vous montre toutes les futures belles lecture que j’ai reçu durant la semaine.

C’est parti!

Netgalley

Jamais Alfred Nakache, enfant juif de Constantine, n’aurait imaginé défendre un jour les couleurs de la France aux Jeux olympiques de Berlin, en 1936. Ni décrocher le record du monde du 200 mètres brasse papillon en 1941, sous le régime du maréchal Pétain. À force de volonté, armé d’un invincible sourire, il s’est hissé au sommet des podiums.

Mais, lors des championnats de 1943, le voilà interdit de bassin. En décembre de la même année, « le poisson », comme on le surnomme, est arrêté, puis déporté à Auschwitz. Il y bravera ses gardiens en allant nager, au péril de sa vie, dans des réserves d’eau à l’autre bout du camp. Sans savoir s’il reverra un jour sa femme et sa fille, dont il a été séparé, sur le quai, à l’arrivée du convoi 66.

Ce héros oublié revit dans ce roman vrai mettant en scène un gamin qui avait peur de l’eau et aura pratiqué son sport jusqu’en enfer.

Netgalley

Une rencontre, une maison, un bébé : entre Jake et Marisa, tout va très vite. Mais fonder une famille coûte cher, surtout à Londres, alors les tourtereaux se décident à sous-louer une chambre. Et c’est ainsi que Kate entre dans leur vie.

À première vue, Kate est la locataire rêvée. Mais les jours passent et Marisa commence à ressentir une gêne au contact de cette femme qui prend de plus en plus de place. Sa grossesse la laisse épuisée, et c’est impuissante qu’elle assiste au rapprochement de Jake et de Kate sous son propre toit. La confrontation est inévitable…

Mais qui dit vrai dans cet étrange trio ? Qui est vraiment Marisa ? La rencontre avec Kate était-elle si fortuite ? Et où se situe Jake entre ces deux femmes ? Alors que l’arrivée du bébé est imminente, les passions s’exacerbent et la maison va devenir le théâtre d’un affrontement aussi terrible qu’inattendu.

Casterman

Nouvelle-Calédonie, 1931. Edou est un jeune Kanak aventureux. Alors le jour où des membres de sa tribu sont choisis pour une mission spéciale à Paris, il s’introduit dans le groupe sans réfléchir. Leur mission sera de montrer aux citoyens français comment ils vivent, leurs coutumes, leurs talents. Pour Edou, c’est surtout l’occasion de partir loin et de découvrir cette capitale qui fait rêver. Mais la désillusion est grande : à peine arrivés, le jeune homme et les siens sont installés… dans un enclos. Une pancarte les présente ainsi :  » CANNIBALES » . Une histoire inspirée de faits réels : l’exhibition des Kanaks pendant l’Exposition coloniale de 1931.

Presses de la Cité

Été 1963. Au bord du canal de Bourgogne, le fils d’une éclusière va vivre une passion qui bouleversera le cours de son destin.

Une belle chronique de la jeunesse, de ses élans et de ses espoirs.

Été 1963, au bord du canal de Bourgogne. Pierre-Marie, le fils de l’éclusière, est de retour d’Algérie. Il retrouve sa famille et Béatrice, sa fiancée, qui l’a patiemment attendu. C’est enfin le temps de l’insouciance. Les jeunes gens du village s’amusent, se baignent, vont au bal. Elvira, une jeune Allemande, se joint à eux.Très vite, Pierre-Marie et elle sont attirés l’un par l’autre. Elvira est belle, elle est pianiste et mène sa vie en toute liberté. Pour lui qui est destiné à une existence rangée, à une voie professionnelle toute tracée, cette rencontre est un choc. Désormais, il veut vivre avec passion. Les amants parviendront-ils à lever tous les obstacles que le destin s’acharne à mettre sur leur route ?

Une histoire d’amour fou, au-delà du temps et des distances, dans le cadre idyllique du canal de Bourgogne.

Et vous, qu’avez-vous découvert?

À propos de l’auteur

aufildespages chroniqueuse littéraire

1 commentaire

  1. Bonnes lectures 🙂

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :