La prochaine fois, ce sera toi de Vincent VILLEMINOT

Romans

« Fleur vérifia sur son téléphone : son père ne lui avait laissé aucun message. C’était curieux, ces trois appels successifs. Pourtant, elle décida de faire la morte. La morte… Une étrange façon de parler, à bien y réfléchir. Et glaçante, quand on l’associait aux coups de fil du commissaire Markowicz. Son père. Pour qui le pire était toujours sûr. »

 

Edition: Casterman

Nombre de pages: 388 pages

Mon avis: Le commissaire Markowicz dirige une équipe de police particulière. Ils mènent des enquêtes sur des cas… particuliers. En effet, des goules hantent la ville, et il s’agit dans ces cas-là de découvrir l’identité de ces personnes, transformées pour un temps en animal sauvage.
Tout pourrait être simple, si l’un d’eux ne faisait clairement des menaces au commissaire concernant sa famille. Famille qu’il a quitté plusieurs années auparavant pour la protéger de ce genre d’attaques. Son ex-femme et ses deux filles sont aujourd’hui en danger, et il faut absolument les protéger de cette menace qui pèse sur leurs têtes.
Pour cela, le commissaire va mettre toute son équipe sur le pied de guerre…
C’est un livre tout à fait innovant. Un style que je n’avais pas encore lu jusqu’ici.
Au début du livre, j’ai eu l’impression d’avoir loupé un tome. Des éléments paraissaient aux protagonistes totalement évident, alors que j’avais l’impression qu’ils parlaient le latin… J’ai même vérifié que c’était bien un premier tome, c’est vous dire.
Heureusement, au bout de quelques chapitres, on en apprend davantage sur les créatures que sont les goules, mais pour moi, j’ai trouvé que cela arrivait trop tardivement dans l’histoire.
Quand à l’histoire du commissaire et de sa famille, j’ai de nouveau eu l’impression d’avoir raté un épisode. Bien sûr, on explique succinctement ce qui est arrivé dans le passé, mais d’un autre côté, cette rupture a une telle importance que ces explications ne suffisent pas, hélas.
A côté de ces deux points négatifs, l’enquête est bien montée, et est suffisamment solide à mon goût. Les recherches, les filatures, les enquêtes, tout est bien là, et j’aime ça.
L’équipe policière est spéciale, tout comme les enquêtes qu’elle prend en charge: midinettes, furie de la gâchette, sosie de Bob Marley, les policiers sortent des sentiers battus, et cela ajoute du piment à l’histoire.
Le dénouement est un peu prévisible, mais cela est suffisamment bien tourné pour que l’on ne s’ennuie pas.
Dans l’ensemble, je ne suis pas certaine d’avoir été convaincue par ce premier tome. Trop de choses restent dans le flou trop longtemps, et cela m’a empêché de vraiment me plonger dans l’histoire, revenant sans cesse en arrière en ayant l’impression d’avoir raté quelque chose.
C’est dommage.
Points attribués: 5/10
Je remercie l’édition Casterman pour cette lecture policière.
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :