Documentaires,  Romans

L’envol du moineau d’Amy BELDING BROWN

Edition: Cherche-Midi

Nombre de pages: 464 pages

0 %

Résumé: D’après des faits réels, le superbe portrait d’une femme découvrant la liberté au milieu des Indiens. 

Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d’Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d’accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un oiseau en cage. Celle-ci va être ouverte de façon violente lorsque des Indiens attaquent son village et la font prisonnière. 

Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l’armée. Contre toute attente, c’est au milieu de ces « sauvages » qu’elle va trouver une liberté qu’elle n’aurait jamais imaginée. Les mœurs qu’elle y découvre, que ce soit le rôle des femmes, l’éducation des enfants, la communion avec la nature, lui font remettre en question tous ses repères. Et, pour la première fois, elle va enfin pouvoir se demander qui elle est et ce qu’elle veut vraiment. Cette renaissance pourra-t-elle s’accoutumer d’un retour « à la normale », dans une société blanche dont l’hypocrisie lui est désormais insupportable , 

Cette magnifique épopée romanesque, inspirée de la véritable histoire de Mary Rowlandson, est à la fois un portrait de femme bouleversant et un vibrant hommage à une culture bouillonnante de vie, que la « civilisation » s’est efforcée d’anéantir. 

Merci à l’édition Cherche-midi et NetGalley pour cette découverte

Mon avis: Mary Rowlandson est femme de pasteur. De ce fait, elle se doit de toujours adopter une attitude irréprochable. 

Et en 1672, la religion est une chose très puissante. Peu importe ce que Mary peut en penser, les manquements aux doctrines sont sévèrement punis, quitte à entacher une réputation voire même une vie. 

Lorsque des crimes sont commis par des tribus d’indiens environnantes, la population du village s’affolent: Pour sûr, ce sont leurs péchés qui causent cela. Les prières redoublent, les actes de contrition sont réclamés. Jusqu’au jour où les indiens investissent leur village, abattent sans sommation certains habitants, et en emmènent d’autres en esclavage.  

Mary et ses 3 enfants sont emmenés au bout d’une corde. Commence pour elle un voyage de 11 semaines dans une autre vie. Une vie faite de simplicité, et de clarté, loin des écritures bibliques. Bien que sa condition d’esclave soit difficile, et l’éloignement de ses enfants encore plus, elle pose un regard curieux sur le peuple qui l’entoure. 

Ce roman est inspiré d’une histoire vraie. Mary Rowlandson a d’ailleurs témoigné de cette époque de captivité à l’époque.  

L’histoire est racontée par Mary elle-même, dans ce roman également. Dès le début, on comprend bien que sa situation actuelle lui pèse, et qu’elle voudrait pouvoir s’affranchir de sa vie de puritaine. 

La description de l’attaque indienne est éprouvante, mais en même totalement réaliste. Elle nous décrit ce qu’elle voit, ce qu’elle entend, ce qu’elle perçoit. Insignifiant ou horrifiant, elle n’omet rien. De quoi permettre de se créer une vision complète de la situation qu’elle vit.  

La période durant laquelle elle évolue dans la tribu indienne est tout aussi intéressante. Elle ne comprend pas toujours ce qu’on attend d’elle, ou ce qu’il se passe. Mais les descriptions pallient parfaitement ce manque d’information. Intuitivement, elle constitue des explications aux gestes des uns et des autres, comprenant de mieux en mieux leur mode de vie. 

Au bout de 11 semaines, rendue à la vie dite civilisée, Mary n’arrive plus à se couler dans le moule de la société. Et ses débats intérieurs sont vraiment touchants. Ils remettent tout en question. Ils cherchent des raisons aux agissements de son entourage, qui n’existent pas. 

J’ai été très touchée par cette lecture. Voila un roman très particulier, mais ô combien intéressant à tous les points de vue! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :