Mariage en eaux troubles de Sylvie ANNE

Romans

Mariage en eaux troubles de Sylvie ANNE

 A Brive, en 1935. Par son mariage, la douce Alice est au coeur des manigances et des ambitions de Paul Bersac et de sa mère. Lui, propriétaire de la source d’eau la Châteline, cache sa part d’ombre. Mais bientôt Alice se rebelle…

Jamais la timide Alice n’aurait pu rêver d’une si belle union… Le tout récent propriétaire de la source d’eau la Châteline, Paul Bersac, alliant charme et assurance, a demandé sa main à ses parents, prospères paysans corréziens. Alice est amoureuse. Pour la première fois. Et qu’importe si Marthe, sa future belle-mère, se montre si intrusive.

Or, au fil des mois de leur vie commune, la jeune épouse s’interroge. Paul est lointain. Est-il vraiment le mari dont elle rêvait ? Sa société perd de l’argent. Est-il le brillant entrepreneur qu’il a voulu faire croire ? Et surtout, comment peut-elle exister au sein du couple quasi fusionnel que forment Paul et sa mère ?

En ces années 1930, il est difficile pour une jeune femme sans expérience de s’affirmer. Et pourtant Alice Bersac va se rebeller…

Edition: Presses de la Cité Terres de France

Nombre de pages: 280 pages

Mon avis: Quand Paul Bersac hérite des biens de son père, après son décès, il n’a qu’une idée: s’en débarrasser pour acheter quelque chose à son goût. Sa mère, Marthe, ne jure que par son fils, et est prête à tout céder pour faire son bonheur.
Une fois installés sur le nouveau domaine, la Châteline, réputé pour ses eaux, il ne manque qu’une chose pour parfaire l’image idéale du patron d’entreprise: une épouse. Et Marthe sait ce qu’il lui faut comme belle-fille…
Alice est douce, réservée, discrète. Tout ce que Marthe espère trouver chez une bru qui lui laisserait la première place dans le coeur et la maison de son fils. Elle décide que ce sera Alice et pas une autre.
Une fois le mariage célébré, cependant, Alice doit bien déchanter, et découvre l’envers sombre du décor. De désillusions en déceptions, sa vie  n’est pas prête de ressembler à ce qu’elle espérait…
Tout au long du livre, on ne peut penser qu’à une chose: gifler à tour de bras Paul et Marthe (Hein Pampoune?) !!
Sylvie Anne a créé deux personnages tout à fait détestables. Imbu de lui-même, Paul est désespérant de lâcheté et d’égoïsme. Il ne recule devant rien, quitte à hypothéquer l’avenir de son entreprise, pour assouvir ses envies et ses désirs. Il en fait de même avec Alice.
Quant à Marthe, elle est l’exemple parfait de la belle-mère possessive, méchante et intrusive. Alice n’est qu’un faire-valoir pour elle, une image à donner à la société. Mais à côté, elle veut qu’Alice se fasse oublier.
Et puis, en face de ces deux-là, la douce et gentille Alice. Heureusement qu’elle est là, et que l’auteur l’a dotée d’un sens de la répartie, et d’une belle volonté. Et ses parents sont, eux également, absolument magnifiques de gentillesse, d’honnêteté et de simplicité. J’aime beaucoup cette famille, et les parties du livre se déroulant chez eux sont apaisantes. Je dois dire que je m’y serais bien installée.
Le petit plus, celui que j’aime beaucoup, vous le savez, c’est la touche historique apportée au roman. En effet, les eaux et le domaine de la Châteline existent bel et bien. Si elles ne sont plus exploitées aujourd’hui, ces bouteilles ont voyagé à travers le monde. Je vous joins quelques photos d’époque.
Mariage en eaux troubles de Sylvie ANNE
Mariage en eaux troubles de Sylvie ANNE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Points attribués: 7/10

Je remercie l’édition Presses de la Cité pour cette lecture aquatique.

Il vous tente?

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Pingback: Le choix de Claire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :