Documentaires,  Romans

Quintland de Fred DEPOUY

Edition: Syros

Nombre de pages: 249 pages

0 %

Résumé:Cinq enfants, un seul destin. Quintland. 

Quintland a tout d’un parc de loisirs. Les touristes s’y bousculent, on s’y rend en famille ou lors d’une excursion scolaire, plusieurs visites par jour sont organisées. Mais à Quintland, vous ne trouverez qu’une seule et unique attraction. Ce sont cinq petites filles que l’on peut regarder vivre derrière une vitre sans tain. Cinq petites filles isolées, surmédiatisées, éloignées de leurs parents. Elles sont les premières quintuplées de l’histoire à avoir survécu. C’était au Canada, en 1934. Quintland, le « Pays des Quintuplées », a existé pour de vrai. 

Merci à l’édition Syros pour cette opportunité

Mon avis: Alice et Edith sont canadiennes. Dans ces années 30, elles sont des petites filles comme les autres. Tandis que l’une rêve d’une vie hors du commun, l’autre est plus calme, plus posée. Lorsqu’on entend parler des petites jumelles, ces cinq bébés nés prématurément, chacune appréhende cet événement à sa manière. Edith apprend à les reconnaître sur les photos, remarque leurs petites différences. Elle voudrait les rencontrer… 

Yvonne Leroux est l’une des infirmières qui a été appelée pour prendre soin de ces petites filles si particulières. Fragiles, faibles, elles sont entourées de soins constants. D’abord dans la ferme familiale puis dans la pouponnière où elles sont installées. Elle les accompagnera durant un moment. 

Les bébés ressentent, réagissent à ce qui les entourent, sentent quand elles sont séparées, reconnaissent les mains et les visages. En grandissant, elles peuvent mettre des mots sur ce qu’elles ressentent. 

Trois points de vue différents pour une seule histoire, retentissante à l’époque. 

En effet, les quintuplées Dionne ont fait couler beaucoup d’encre, et fait se déplacer des millions de personnes. Dès leur naissance, elles sont exceptionnelles aux yeux du monde. Une naissance multiple de cette taille, dont tous les membres survivent, est exceptionnel. Ca n’est jamais arrivé, à vrai dire. 

Je suis ravie, vraiment, d’avoir eu la chance de découvrir ce roman, tiré d’une histoire vraie. Je suis cette histoire depuis un moment déjà, et pour ceux qui suivent mes articles régulièrement, vous avez pu voir que j’ai lu dernièrement deux autres livres sur ce sujet, dont un co-écrit par les jumelles elles-mêmes. J’ai pris le temps de me documenter, de visionner des vidéos de l’époque, des reportages plus récents.  

Le roman que je viens de lire est magnifiquement documenté. Clairement, l’auteur a pris le temps de se renseigner, de relater des faits véridiques, en y associant des personnages fictifs.  

Je l’ai lu de bout en bout en quelques heures seulement. Non seulement parce que l’histoire en elle-même m’intéresse au plus haut point, mais aussi par la manière lucide et douce qu’a utilisé Fred DePouy pour nous installer dans l’époque, pour suivre les premières années d’Annette, Cécile, Yvonne, Marie et Emilie.  

C’est une histoire vraiment touchante, choquante sous certains aspects. Et il a su retranscrire cela à la perfection. Edith, cette petite fille que l’on suit parallèllement à la trame principale, nous offre un regard très réaliste sur ce qu’il se passait à Quintland, ce véritable parc d’attraction dédié aux petites filles Dionne. Certaines de ses réflexions sont d’ailleurs absolument pertinentes, et remettent en question les agissements de l’époque. 

C’est une très très belle découverte que ce roman et cette plume! 

Elles étaient cinq…

Un commentaire

  • les Livres de George

    Comme toi je trouve l’histoire de ses petites filles fascinante et terrifiante à la fois d’autant que je ne connaissais pas du tout cette histoire, donc pour cela est le roman est intéressant, mais je trouve que littérairement c’est un peu plat.

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :