Littérature jeunesse

Rosa Parks, la femme qui osa dire non

Résumé: – Maman, demande Rosa. Est‐ce que l’eau des Blancs est meilleure que la nôtre ? 

– Non, ma chérie, bien sûr que non. 

– Mais alors, pourquoi il y a deux fontaines ? 

Leona ne répond pas et regarde sa fille intensément. Elle sait très bien que Rosa connaît la réponse à sa question, qu’elle n’ignore pas que les Blancs ne veulent pas risquer de se contaminer au contact des Noirs. 

Un récit qui retrace la vie de Rosa Parks, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale ; une biographie à lire comme un roman pour découvrir cette héroïne militante. 

Edition: Fleurus

170 pages

9/10

Merci à l’édition Fleurus et à Netgalley pour ce livre

Mon avis: Rosa sait depuis son plus jeune âge qu’il y a des choses qu’elle n’a pas le droit de faire. C’est sa couleur de peau qui pose problème. Mais la petite fille n’est pas d’accord avec cette idée. 

En grandissant, ses convictions s’affirment, et lentement, quelque chose s’impose: il faut changer les mentalités. Ce sujet l’accompagne chaque jour, à chaque instant. Et un jour, elle décide de ne pas rejoindre l’espace réservé aux personnes de couleur dans le fond du bus, mais d’occuper une place libre à l’avant. Sa bataille commence… 

Rosa Parks est un nom que beaucoup connaissent, ont déjà entendu quelque part. Mais bien souvent, il est difficile de mettre une histoire derrière. Pourtant, Rosa Parks est devenue une figure emblématique de la bataille contre la ségrégation. 

On entame le récit en accompagnant Rosa encore petite fille. De sa hauteur, on regarde son grand-père défendre leur maison contre les membres du Ku Klux Klan, regarder sa mère s’effacer et baisser la tête. Elle veut aller à l’école, faire des études, mais évidemment encore une fois c’est compliqué. 

Ce roman retrace tout son parcours, de manière romancée. Le livre est destiné à un jeune public, et donc tout à fait abordable par tous. J’ai appris beaucoup de choses que je ne savais pas sur sa vie. En réalité, je ne connaissais que le fait de l’autobus. Et s’il est très important, ce n’est pourtant qu’un événement monté en épingle. 

Je suis vraiment heureuse d’avoir pu découvrir ce titre. J’aime les faits historiques, les biographies, les documents. Et je suis encore plus heureuse quand c’est accessible aux enfants. Cela permet d’agrandir leurs regards sur le monde, sur son Histoire. Et évidemment, il ne peut en ressortir que des réflexions plus profondes.  

En tout cas, voilà un titre qui mériterait d’être abordé en classe, surtout après les événements qui se déroulent encore aujourd’hui, principalement aux Etats-Unis, et qui créent un mur entre des êtres humains tous pareils mais qui n’ont qu’une seule différence: la couleur de leur peau. 

Commentaires

10/11/2020 à 18 h 17 min

Un roman qui me semble intéressant et important, cette grande figure historique méritant qu’on découvre son histoire à tout âge…



Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :