Sorties littéraires de février 2016

Le temps d'un café

Coucou tout le monde!!

Vous avez, vous aussi, écumé les sites littéraires pour voir ce que février va nous proposer en sorties?

Ne faites pas non de la tête, je sais que vous l’avez fait!!!! Pourquoi? Mais parce que je fais le même, pardi!!

Voilà ce que j’ai vu et qui m’intéresse particulièrement. Février est plutôt bien rempli, moi je dis!
Tina est malheureuse auprès d’un mari trop porté sur la boisson et souvent violent. Le week-end, pour ne pas être à ses côtés, elle se réfugie dans une boutique caritative où elle est vendeuse bénévole. C’est alors que sa vie bascule lorsqu’elle y découvre une lettre dans la poche d’un vieux costume. Cette lettre n’a jamais été ouverte, le timbre n’est pas cacheté et elle date de septembre 1939 : c’est une demande en mariage.
Très émue que la destinataire n’ait jamais reçu cette demande, Tina va mener l’enquête et découvrir l’histoire bouleversante d’un amour impossible… Celui de Chrissie, jeune sage femme de 17 ans qui tombe éperdument amoureuse du jeune séducteur de son quartier, malgré les réticences de son père, un médecin très strict. La guerre finit par exploser et son grand amour est contraint de partir au front, la laissant enceinte, et seule face à ce secret honteux qui va faire exploser sa cellule familiale.
Pendant que Tina poursuit ses recherches, elle découvre qu’elle aussi est enceinte, mais d’un homme qu’elle n’aime plus. Elle décide d’essayer de retrouver à tout prix Chrissie et son enfant, en espérant ainsi redonner du sens à sa vie.

Une joyeuse sortie en forêt. Le désir d’une mère de rendre son enfant indépendant en le laissant marcher quelques mètres devant elle. C’est ainsi que Rachel décrit le moment où Ben, son fils de huit ans, a disparu. Les médias relaient cette version, comme l’image de Rachel éplorée et prête à tout pour retrouver son fils. Alors qu’une chasse à l’homme est lancée pour retrouver Ben, elle doit faire face au chagrin, à la peur, mais aussi à la suspicion qui entoure son histoire : Rachel est-elle une bonne mère ? N’est-elle pas fautive, elle qui a laissé son fils marcher seul dans la forêt ?
Bientôt, le soupçon se transforme en violence : Rachel est soumise à la vindicte populaire et à l’acharnement aveugle des réseaux sociaux. Sur la toile, les blogueurs se déchaînent et, sur les murs de sa maison, les tags l’accusent sans merci.
Dans l’attente de nouvelles, rongée par le doute, assaillie par ceux qui la croient coupable et alors que ces dernières certitudes s’écroulent, elle ne sait plus quoifaire. Attendre patiemment que les forces de l’ordre lui ramènent son fils ou suivre son instinct et mener elle-même son enquête ?
Crow, 13 ans et orphelin, a été élevé par des corbeaux. Quand un clochard le désigne comme un feral, un être capable de parler aux animaux et de partager leurs pouvoirs, sa vie bascule. Car Crow doit faire face au Tisseur, un feral-araignée ayant semé la terreur huit ans plus tôt et qui projette de prendre le contrôle de la ville
Julie a la quarantaine. Elle est mariée à Pierre. Ensemble ils ont deux filles et vivent dans un ravissant petit pavillon de banlieue. Mais cette rentrée s’annonce différente des précédentes. Dans la maison en face de chez eux, Hadrien, 14 ans, vient d’emménager avec sa mère et semble se prendre d’une étrange affection pour Pierre. Une affection dérangeante pour Julie bientôt convaincue que ce gamin a décidé de faire de Pierre le père qu’il n’a pas. Intuition légitime ? Délire d’une imagination trop fertile ? Jalousie déplacée de la part de Julie ? Plus il lui semble que la réalité vient confirmer son intuition, plus Pierre la nie. Mais Hadrien devientmenaçant, dangereux même, violent… N’est-ce qu’une illusion ?
Sylvie Yvert se glisse dans les pas de Madame Royale et donne voix à cette femme au destin hors du commun qui traversa les événements avec fierté et détermination. Sous sa plume délicate et poignante, la frontière entre victoire collective et drame intime se trouble pour révéler l’envers du décor de cette histoire de France que nous croyons connaître.
SURPRISE !
Assia, 19 ans, apprend qu’elle est orpheline en rentrant de pension après 5 ans sans nouvelles de sa famille.
Adieu les rêves d’études universitaire, il va falloir trouver un job et vite ! Heureusement, des amis vont l’aider à y voir clair dans le passé de sa famille… et de la ville dans laquelle elle va devoir construire sa vie.
Après avoir miraculeusement survécu au crash de son avion, un homme découvre une cité sous-marine : Rapture !
Cette utopie a été créé par Jack Ryan, un homme qui souhaitait donner corps aux théories rationalistes d’Ayn Rand (« l’objectivisme » dont le concept central est l’ « égoïsme rationnel »). Quelques années plus tard, les luttes de pouvoir et l’avidité ont gangrené la cité a un point tel qu’elle est devenu le théâtre d’une guerre civile permanente.
La seule question qui subsiste est de savoir qui mérite réellement de survivre à ce chaos créé par une science devenue omnipotente et incontrôlable.
Autre fois princesse perdue et confuse, Serafina est aujourd’hui un leader confiant de la Black Fin Resistance (BFR). Alors qu’elle travaille sur le sabotage des plans de son ennemi et ses alliés pour la bataille, ses amis font face à d’autres défis de leur côté. Ling est dans la cale d’un chalutier géant: Rafe Mfeme, sur son chemin vers un camp de prisonniers. Becca se réunit avec Astrid et apprend pourquoi la sirène Ondalinian est toujours en colère: elle cache un secret honteux. Ava ne peut pas retourner chez elle, parce que les coureurs de la mort attendent son arrivée. Et il est de plus en plus difficile pour Mahdi, le fiancé de Serafina, de continuer à faire croire qu’il est amoureux de Lucia Volerno. Si les parents de Lucia commencent à se douter de quelque chose, sa vie – et tous les espoirs de Sera – seront éteint. Les intrigues politiques, les liaisons dangereuses, et le suspense de frisson tourbillonnent comme un maelström dans cet avant-dernier livre de la saga WaterFire.

Dans les années 1920, au cœur de la forêt indienne, une meute de loups terrorise les villageois. Parmi ces bêtes, deux têtes blondes – deux fillettes sauvages, bientôt recueillies par le pasteur Singh dans son orphelinat pour être « civilisées ».
Quelques années plus tard, une hôtesse de l’air, enceinte, apprend que son enfant est atteint de trisomie, et prend alors une décision aussi étrange que fatidique.
Le même jour, un fait divers atroce défraie la une de tous les journaux anglais : la mort d’un tout jeune enfant, martyrisé par une mère immature et un beau-père sadique.
À travers ces trois destins entremêlés, Laura Gustafsson dresse avec audace et humour le portrait glaçant du monde que nous partageons, gouverné par la cruauté, la bêtise et l’indifférence. Un monde où, plus que jamais, l’homme est un loup pour l’homme.

L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisie sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique… Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…

Deux histoires de garçons, celle de Jamie qui tombe amoureux d’Ellie, délaissant Skye malgré lui. Et celle de Stevie qui n’a pas revu Coco depuis des mois et qui a le trac de la revoir pour le jour de l’an.

Londres, 1888. Sherlock Holmes est déprimé après une enquête désastreuse. Même son fidèle Watson ne parvient pas à le sortir de la léthargie dans laquelle l’enquêteur de choc s’enfonce. Jusqu’au moment où une lettre lui parvient depuis la France. Elle est signée de Mademoiselle La Victoire, une star de cabaret, qui a besoin de l’aide de Holmes. Le fils illégitime qu’elle a eu avec un lord anglais vient en effet d’être enlevé. A Paris, Holmes découvre que cet enlèvement n’est que la partie émergée d’une affaire tentaculaire. Une inestimable statue a été dérobée et des enfants employés dans une usine de soie disparaissent les uns après les autres. Les indices conduisent à un seul et même homme qui semble intouchable. Et extrêmement dangereux…
Une nouvelle aventure inédite de Sherlock Holmes.

Afin de détruire le Malin, Thomas Ward doit accomplir un dangereux rituel lors de la prochaine fête d’Halloween. Pour cela, il a besoin de trois objets sacrés : trois armes. Il en a déjà deux. La dernière, une lame surnommée  » Douloureuse « , est cachée dans le repaire du Malin. C’est à Alice qu’il revient de la récupérer. La voici contrainte de retourner dans le monde de l’Obscur où ses ennemis l’attendent à chaque recoin. La jeune sorcière va découvrir qu’elle n’a jamais été aussi puissante… ni aussi proche de la mort.

Charlotte doit guider sa troupe de résistants vers la Nouvelle-Orléans. Désormais à la tête du groupe, elle est confrontée à des choix difficiles pour protéger ceux dont elle a la responsabilité. La jeune fille doit également affronter les pièges que lui tend l’Empire et les stratagèmes du mage Nicodème et du flibustier français Perséus, sans compter les plans de sa propre mère.

Basil devint l’ami de Merlin pendant qu’ils combattent les mystérieuses ombres qui menace la Nouvelle Avalon.De la magie noire se répand à Avalon. Initialement, les évènements semblaient n’avoir aucun rapport entre eux : une guerre en Fireroot entre les nains, les dragons de feu et les faës et divers différends entre les royaumes. Mais Merlin et Basil lorsqu’ils voyagent dans les différents royaumes commencent à se rendre compte que le chaos grandissant n’est le fait que d’un seul ennemi qu’ils n’ont jamais rencontré. Celui-ci doit être arrêté avant qu’Avalon soit perdu. Dans ce tome Merlin, Rhia et Basil le meilleur dragon seront envoyés pour éradiqué ce nouvel ennemi mais des sacrifices devront être fait, les amitiés seront éprouvées et de précieuses vies seront perdues.

Après son mariage, Delilah s’installe à Fort Stirling, un beau domaine de la campagne anglaise, loin de l’agitation londonienne et de son métier de journaliste. Mais la demeure est un peu triste et John, son mari, semble parfois accablé par un terrible chagrin dont il ne veut rien dire. Pourquoi déteste-t-il tant la petite dépendance laissée à l’abandon sur la colline ? Quels secrets abritent les murs de la propriété ? Et qu’est devenue la mère de John, cette femme dont personne n’ose jamais parler ? Delilah décide d’en savoir plus sur cette étonnante famille. Elle remonte peu à peu les traces du passé et découvre qu’au milieu du XXe siècle, une tragédie s’est déroulée à Fort Stirling. Les mensonges et les sombres secrets de cette époque vont bouleverser toute sa vie…
Deux générations de femmes : amour, secrets et trahisons…

Imaginez une jeune fille de seize ans, enceinte et vulnérable, que l’on jette dans une camionnette crasseuse. Vous la croyez terrifiée?
Bien au contraire, elle n’est pas comme les autres, elle ne ressent aucune empathie. Un handicap qui va devenir une force redoutable : méthodique et calculatrice, elle met au point un plan d’évasion où rien n’est laissé au hasard.
Dès les premières minutes de son enlèvement, elle se focalise avec calme et détermination sur deux choses : sauver l’enfant qu’elle porte et se venger.
Sa volonté de fer et son ingéniosité seront ses meilleures armes contre la perversité de ses oppresseurs, et il ne lui restera alors plus qu’à attendre le moment idéal pour lancer son attaque.

À neuf ans, le jeune Napoléon Bonaparte quitte pour la première fois la Corse pour le continent, afin d’intégrer une école militaire. Très vite, devenu lieutenant, il remporte ses premières victoires militaires. C’est le début d’une grande épopée. Porté par son ambition et ses idéaux révolutionnaires, auréolé d’une gloire qui éclipse même ses échecs, il va conquérir le pouvoir, jusqu’à être proclamé empereur des Français…

À six ans, à la mort de son père, Louis XIV devient roi. Tandis qu’il apprend son métier de roi aux côtés du cardinal Mazarin et de sa mère Anne d’Autriche, il est marqué par la Fronde, violente révolte d’une partie des nobles et du peuple. Une nuit, il est même contraint de quitter en cachette le Palais-Royal avec sa famille pour échapper aux révoltés ! Quand il prendra seul les rênes du pouvoir, à la mort du cardinal, il mettra tout en œuvre pour asseoir son autorité. Et le château de Versailles, qui n’est encore qu’un modeste château de campagne, sera à la fois la vitrine et l’instrument de son pouvoir.
Michel Galabru était l’un des derniers monstres sacrés du cinéma français. Acteur de la comédie poulaire, il a tourné dans plus de 250 films et téléfilms, tout en menant en parallèle une belle carrière au théâtre. Considérant souvent le cinéma comme alimentaire et privilégiant le théâtre. Il a connu tous les acteurs et les réalisateurs de la seconde moitié du 20ème siècle : de Louis de Funès à Isabelle Adjani en passant Michel Serrault, Jean Carmet ou Charles Aznavour. Il se souvient, tantôt avec tendresse, souvent avec humour, des virées avec « ses copains », des tournées à travers la France, de ses débuts à la Comédie-Française, de sa rencontre avec Marcel Pagnol, de sa fascination pour Sacha Guitry, du tournage à New York des Gendarmes, du grand rôle de sa vie dans le film de Bertrand Tavernier : Le Juge et l’Assasin, de sa première figuration aux côtés de Paul Meurisse déjà grande vedette et amant d’Edith Piaf, du succès de La Cage aux folles, de son amitié avec Jean-Paul Belmondo… Véritable mémoire du cinéma français, Michel Galabru a traversé le 20ème siècle et nous livre aujourd’hui ses souvenirs, les bons comme les mauvais, avec une grande sincérité et une modestie touchante. Une belle leçon de cinéma, une belle leçon de vie. Un témoignage posthume très émouvant.

Tout commence par une scène pastorale dans les montagnes bleues du Valais. Sauf que le petit berger suisse au milieu de son troupeau bêlant n a rien d un sujet de porcelaine. Le jeune César rêve de Paris et de gloire. Le moyen d y parvenir ? L hôtellerie. Il est sûr de son destin : un jour son nom rimera partout avec luxe et élégance.
Ainsi débute l extraordinaire histoire de César Ritz, monomaniaque et infatigable génie entrepreneur. De Lucerne à la Riviera, du Savoy de Londres au Ritz de Paris, homme de l ombre des grands de ce monde, il construira un empire. Mais sous les stucs et les moulures dorées, se cachent les angoisses de ce visionnaire, qui finira par sombrer dans la folie, continuant de griffonner frénétiquement des plans d hôtel dans un asile des bords du lac de Lucerne.

Ecrit dans un style bref et percutant, Ritzy échappe à la simple biographie en épousant la dynamique de son héros. Usant d anachronismes savoureux, de télescopages historiques, l auteur s empare de son sujet à la manière d un Echenoz pour en rendre autant la fantaisie que le tragique. Une vraie réussite.

Dans cette rue typique de Londres, les habitants et voisins se disaient à peine bonjour et vivaient chacun de leur côté. Jusqu’à l’arrivée d’Alfie, un chat errant parti de chez lui quand sa maîtresse est décédée. Et du jour au lendemain, cet adorable petit félin a changé la vie de tout le quartier. Alors, quand une nouvelle famille s’installe dans la rue, Alfie sait qu’il va avoir du travail. Pourquoi ces gens ont-ils emménagé en pleine nuit ? Ne sont-ils pas un peu trop discrets ? Et pourquoi ont-ils toujours l’air si triste ? Intrigué, Alfie mène l’enquête, avec l’aide des autres chats du quartier. Et cette famille, plus qu’aucune autre, a besoin de l’aide d’Alfie. Parviendra-t-il à éclairer d’un jour plus souriant leurs moments les plus sombres ? Ou bien est-il déjà trop tard ?…
Les aventures d’Alfie, le chat qui apporte de l’espoir et rend la vie plus douce.
Et vous, qu’est-ce qui vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :