Sorties littéraires de mars 2015

Le temps d'un café

Bonjour bonjour,

Nous voilà en mars, et avec ce nouveau mois, une nouvelle d’envies littéraires.
Eh oui, j’ai bien envie de faire flamber la carte bancaire, car il faut l’avouer, ce mois, il y a pas mal de choses qui me tentent!! Retenez moi!!!

Bon, allez, je respire, je reprends mon calme, et je vous montre ce qui me met dans cet état

Pyrénées, 1878. Angélina n’a qu’une ambition depuis qu’elle est petite : devenir sage-femme, comme l’était sa mère, morte tragiquement. Abandonnée par l’homme qu’elle aimait alors qu’elle était enceinte, la jeune fille se résigne à confier son enfant à une nourrice afin de pouvoir devenir élève sage-femme à l’hôtel-Dieu Saint-Jacques de Toulouse et obtenir son diplôme. Dans cet établissement réputé, elle rencontre un médecin dont elle devient la femme. Mais sa belle-famille la regarde de haut, et Angélina, malgré l’aisance matérielle dont elle jouit, comprend qu’elle n’est pas faite pour la vie mondaine. Elle décide de retourner dans sa région natale pour y exercer son métier. Avec ce sens du suspense et de l’émotion qui font de ses romans des moments inoubliables, Marie-Bernadette Dupuy nous entraîne sur le chemin semé d’épreuves, de joies, de sacrifices, d’une femme généreuse prête à tous les combats pour que s’accomplisse son rêve.
Après s’être échappé de l’animalerie dans laquelle il vivait avec sa famille, Hopper, une souris, se réfugie dans le métro de Brooklyn où Zucker, fils du roi des rats Titus, le prend sous son aile. Titus mène une guerre sans merci au peuple des souris, les Mus, contre lesquels il reçoit le soutien des chats. Bientôt, Hopper tente de rejoindre le camp des Mus.
Emily a tout pour être heureuse : une grande maison, deux beaux enfants et un mari attentionné. Jusqu’au jour où ils ont un grave accident de la route. Lorsqu’elle se réveille à l’hôpital après la tragédie, elle réalise qu’elle a tout perdu. Elle apprend aussi qu’elle vient d’hériter d’une maison à la campagne. Pour Emily, ce pourrait être la chance de recommencer sa vie à zéro. Mais qui est la femme qui lui a léguée cet héritage et pourquoi ? Quels secrets dissimulent les hauts murs de la propriété presque à l’abandon ? Des générations plus tôt, un étrange trio a vécu là : une jeune femme, un peintre et sa sœur. Et un drame s’y est déroulé. Dans les méandres de l’histoire d’une famille, Emily va chercher à découvrir les secrets de son passé…
Alors qu’elle traverse une période difficile, Lillie, adoptée à la naissance, apprend qu’elle a un frère à l’autre bout du monde. L’Australienne s’embarque donc pour Redstone, une adorable petite ville irlandaise, pour rencontrer cette famille dont elle ignore tout. Seth et sa femme Frankie l’accueillent chaleureusement ; Lillie comprend cependant très vite que le mariage de son frère ne tient plus qu’à un fil.
Peggy est une nouvelle venue dans la région également. Sur le point d’ouvrir son commerce, elle possède son lot de secrets et de souvenirs douloureux – rien qui soit étranger à Lillie.
A force d’entraide et de solidarité, la vie va-t-elle offrir à ces abeilles qui se sont perdues en chemin le rayon de miel qu’elles méritent ?
Beattie : Glasgow, 1929
Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d’une vie remplie de mode et d’étoffes. Ce dont elle n’avait jamais rêvé, c’était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire.
Emma : Londres, 2009
Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Ballet, elle avait tout… jusqu’au jour où elle a tout perdu.
Des décennies les séparent et les deux femmes doivent trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage mènera l’histoire à Wildflower Hill, là où une femme peut apprendre à se relever et savoir ce qu’elle veut vraiment.
Des différences de classes sociales à Glasgow pendant la dépression aux pâturages vallonnés d’une ferme dans la campagne tasmanienne : une histoire inoubliable pleine de passion, d’amour, de secrets et de malheurs.
« Prenez une inspiration, soufflez, et suivez ma voix, rien que ma voix, désormais, vous êtes noir, un noir de l’Alabama dans les années cinquante. Passez les ruisseaux, les fleuves, l’océan, survolez New York, puis cap au Sud, bifurquez, vous voici en Alabama, capitale : Montgomery. Regardez vous, votre corps change, vous êtes dans la peau et l’âme de Claudette Colvin, jeune fille de quinze ans sans histoire… Depuis toujours, vous savez qu’être noir ne donne aucun droit mais beaucoup de devoirs. Quand vous faites les courses vous devez rester à l’extérieur, tendre votre liste et attendre que l’on vous serve. Pour des chaussures, il vous faut dessiner l’empreinte de votre pied sur un bout de papier, le tendre à la vendeuse, lui désigner depuis l’extérieur le modèle et l’acheter sans l’avoir essayé… »
Seulement, le 2 mars 1955, Claudette Colvin refuse de se lever. Malgré les menaces du chauffeur, armé, des autres passagers blancs et de certains passagers noirs, elle reste assise. Après avoir été jetée en prison, elle décide d’attaquer la ville et de plaider non coupable. C’est le début d’un itinéraire qui mènera Claudette Colvin de la lutte à l’oubli. C’est le début d’un combat décisif, mais sans cesse (toujours) recommencé…
« Noire », c’est une histoire où se croisent Martin Luther King Jr, jeune pasteur de vingt-six ans tout juste nommé à Montgomery, et Rosa Parks, couturière de quarante ans, pas encore Mère du mouvement des droits civiques : et le lecteur, touché, tourmenté, découvre cette héroïne de quinze ans, toujours vivante, et presque méconnue.
1866, Paris est en ébullition. Napoléon III a juré de faire de la ville « la capitale la plus brillante d Europe ». Pauline et ses soeurs, fraichement débarquées du Havre, découvrent ébahies les boulevards, les palaces, les théâtres et les grands magasins. Mais lorsque l on a seize ans, plus de mère et peu de fortune, les lumières de la vie parisienne demeurent un rêve inaccessible. Pauline, ambitieuse et volontaire, ne l entend pas ainsi : elle est déterminée à prendre sa part à la marche du siècle. Séduite par le luxe et la modernité du Bon Marché, le grand magasin édifié par le célèbre Aristide Boucicaut, elle réussit à s y faire embaucher et grimpe peu à peu les échelons. Mais lorsque ses s urs réclament son aide, sa carrière se trouve menacée.
Pauline réussira-t-elle à protéger sa famille sans abandonner ses ambitions ? Dans la course effrénée de son siècle vers le progrès et la modernité, trouvera-t-elle un coeur assez généreux pour la comprendre et pour l aider ?
Lorsque son ex-mari décède, Audrey et leur fille Bronwyn sont forcées de déménager. Heureusement, elles héritent d’une propriété abandonnée à plusieurs centaines de kilomètres de là. Sautant sur l’occasion de recommencer à zéro, elles emménagent dans la vieille demeure qu’elles remettent en état. Un jour, Audrey y découvre une photo d’un précédent occupant, médecin pendant la Seconde Guerre mondiale, et se passionne pour le personnage.
Bientôt, elle apprend que le docteur aurait battu à mort une jeune femme à son retour en 1946. Chose étrange, il semblerait que des meurtres similaires se produisent toujours dans la région. Le tueur serait-il encore en vie ?

Le Patio Secret vit au rythme des pas de danse andalouse, des exubérances de ses pensionnaires et des expéditions au zinc des Halles. Dans cette auberge espagnole pour retraitées, la vie est pleine de fantaisies. Et si les hommes sont interdits, les escapades amoureuses, elles, ne manquent pas d’animer le quotidien.
Une folle ambiance qui donne le tournis. Une cure de jouvence à coup de sangria, de brushing parfumés et de noms d’oiseaux à tout va. Et Chloé, qui réalise sa première enquête de journaliste, ne s’attendait vraiment pas à trouver une telle manne d’histoires croustillantes auprès de ces grands-mères pétillantes : la joyeuse troupe n’en a pas fini de croquer la vie à pleines dents !
Le récit d’Helga, l’une des filles de Goebbels, qui à douze ans est enfermée dans le bunker avec Hitler, la veille de sa chute.

Et vous, qu’est-ce qui vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Julia 15/03/2015 17 h 43 min

    Je n'avais pas entendu parler de "Noire" mais il me tente énormément. "Les fleurs sauvages" aussi, éventuellement.

  2. Clem' et ses bouquins 15/03/2015 10 h 12 min

    les livres de charleston édition me tente beaucoup ! je trouve qu'ils sont super beau comme livre !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :