Romans

le trésor du papillon de fer de David GLOMOT

 Padraig, géant roux irlandais, est un jeune contrebandier qui croupit dans une prison anglaise. Auprès de Tull, son geôlier, ancien corsaire, il découvre l’existence d’un fabuleux butin de pirates. Ce trésor, en plus d’une belle quantité de métal précieux, recèlerait un mystérieux livre écrit par un conquistador, ancêtre de Padraig. Suivez les aventures du contrebandier et de ses complices Jethro l’affranchi, Lizzy la prostituée et Salamander le forban sur la piste du papillon de fer. Rôdez sur le port de Bristol, traversez l’Atlantique, affrontez les jungles des Caraïbes et les forêts du Canada, espionnez des sorcières sur la lande galloise et échappez aux chasseurs de primes et aux corsaires. Découvrez, enfin, Londres en plein cataclysme, en cette terrible année 1666 où la ville s’est embrasée… Aurez-vous le courage de vous embarquer à la recherche du fameux Livre de raison ?

Edition: De Borée

Nombre de pages: 301 pages

Mon avis: Quand Padraig atterrit dans sa prison anglaise, il est loin de se douter que l’aventure est de l’autre côté de la grille. Et pourtant, voilà que son geôlier se déclare intrigué par son nom de famille, similaire à celui de l’auteur d’un livre qu’il a lu dans le passé.
Un livre parlant d’un trésor, trouvé sur un navire piraté. Et quand Tull lui propose de le laisser s’évader, en échange de sa promesse de se lancer à sa recherche, Padraig se dit que de toute façon, il n’a rien à perdre.
Commence alors une chasse au trésor digne de ce nom. En premier lieu, il s’agit de localiser ce fameux livre, et de le récupérer…
Le thème est attrayant, l’époque agréable, les personnages hauts en couleur. Ce livre aurait tout pour plaire. Tout pour faire un magnifique roman d’aventures…

Oui MAIS..

Ben oui, vous le voyiez venir, non?

J’adorais l’idée de suivre les personnages, pas à pas, dans leurs recherches et leurs découvertes. D’écouteur leurs pensées et leurs déductions. De tout voir et tout entendre.

La première partie m’a plu. On plante le décor, on explique l’histoire de ce fameux livre, on en trace le parcours. Et ça, j’adore. Même si, déjà, un couac: des sauts dans le temps qui ne sont pas balisés. Du coup, en plein milieu d’une explication, nous voilà partis dans le passé, sans qu’on s’y attende. C’est assez perturbant pour suivre le récit. Mais bon, poursuivons.

Les personnages eux-mêmes sont particuliers. D’anciens pirates, un géant roux, un corsaire reconverti, une prostituée belle et intelligente, il y a en a pour tous les goûts. Mais j’ai été déçue par leurs réactions, souvent bien décalées par rapport à ce qu’il se passe autour d’eux.

Je dois quand même laisser que certaines scènes sont énormes, et remarquablement bien montées. Il y a du grandiose!

Malgré tout, je n’ai pas été conquise, et j’arrêterai donc cette série (oui oui, c’en est une) là.

Points attribués: 6/10

Je remercie l’édition De Borée pour cette lecture de pirates.

Il vous tente?

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :