1, 2, 3, nous irons....

1, 2, 3, nous allons… à New York!

1, 2, 3, nous allons… à New York!

Notre comptine démarre… Mais à notre manière, évidemment. 

Revisitons cette célèbre petite chansonnette en l’adaptant à notre passion.

Cette semaine, nous allons compter et présenter trois lectures se rapportant au thème donné.

C’est parti! 1, 2, 3, nous irons… New York! La grosse pomme est à nous!

N’oubliez pas de me laisser votre lien en commentaire si vous souhaitez me suivre dans cette aventure! Je vous rendrai visite avec grand plaisir!


Synopsis: En acceptant le poste de secrétaire de la toute nouvelle rédac’ chef de Cosmopolitan, Alice n’imaginait pas qu’elle allait faire la rencontre de sa vie. Petite provinciale de vingt et un ans tout juste débarquée de son Ohio natal, elle se retrouve ainsi face à une figure du New York des sixties : Helen Gurley Brown, auteure du sulfureux best-seller Sex and the Single Girl. 

Mais cette grande visionnaire n’a pas que des amis dans la presse et elle se trouve en réalité sur un siège éjectable. Alice ne va pas tarder à découvrir que sa rebelle patronne fait l’objet d’une cabale acharnée, menée par ses collègues masculins bien décidés à démontrer que la place d’une femme est davantage dans la cuisine qu’à la tête d’un magazine. 

Parler à une nouvelle génération de femmes, débarrasser la presse de ses vieilles figures patriarcales est un défi de taille. Fascinée par Helen, Alice est prête à tout pour l’aider à inventer une « Cosmo Girl » fière, sûre d’elle, libérée de tout carcan puritain. Qu’importent les coups bas. Et les coups au cœur… 

Ce que j’en ai pensé: j’ai passé un très bon moment de lecture! Laissez-vous tenter.

Lire la suite

Park Summer Avenue

Cinq amies au soleil

Synopsis: Quand Linn surprend son fiancé dans les bras de sa meilleure amie, elle est désespérée. Au même moment, elle apprend que sa lointaine tante Dorothy lui lègue une maison dans l’État de New York. 

Linn traverse aussitôt l’Atlantique pour découvrir, dans les Hamptons, la grande demeure au bord de la mer, pleine de charme et un rien délabrée, qui désormais lui appartient. 

Surprise ! Elle est encore habitée par les colocataires de tante Dorothy, cinq seniors complices qui aiment la vie et savourent chaque moment. 

Adoptée par cette communauté atypique, Linn se laisse charmer par leur philosophie et leur humour. Et reprend doucement goût à l’existence. 

Elle qui était décidée à vendre la maison pour empocher l’héritage se prend à douter. D’autant que Ted, le fils d’une de ses nouvelles amies, ne la laisse pas indifférente… 

Ce que j’en ai pensé: Si vous avez envie de lire quelque chose de léger, qui puisse vous permettre de vous évader un peu, alors foncez en librairie, et procurez-vous ce titre. Il est parfait pour cela. 

Lire la suite

Synopsis: Aujourd’hui, New York, la magie est presque éteinte. Les seules personnes qui ont une affinité pour la magie – les Mageus – vivent dans l’ombre, cachant qui elles sont. Tout Mageus qui entre dans Manhattan est piégé par le Brink, une barrière d’énergie sombre qui les limite à l’île. Traverser, c’est perdre leur pouvoir, et souvent leur vie.

Esta est une voleuse talentueuse, et elle a été élevée pour voler des artefacts magiques de l’ordre sinistre qui a créé le Brink. Avec sa capacité innée à manipuler le temps, Esta peut voler dans le passé la collecte de ces artefacts avant que l’Ordre réalise même qu’elle est là. Et toute la formation de Esta n’a qu’un but: se rendre en 1902 pour voler un livre ancien contenant les secrets de l’Ordre – et le Brink – avant que le Magicien ne puisse le détruire et condamner les Mageus à un avenir désespéré.

Mais le vieux New York est un monde dangereux gouverné par des bandes impitoyables et des sociétés secrètes, un monde où l’air brise avec la magie. Rien n’est comme il semble, y compris le Magicien lui-même. Et pour que Esta puisse sauver son avenir, elle devra peut-être trahir tout le monde dans le passé.

Ce que j’en ai pensé: Je suis vraiment enthousiasmée par ma lecture. J’avais bien du mal à poser mon roman. Son épaisseur n’est aucunement un souci (sauf pour mon poignet peut-être hihi). Une fois installée dans l’histoire, je n’ai pas vu les pages défiler. Je suivais pas à pas Esta et les autres.

Lire la suite

Le dernier magicien

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :