Romans

Dans les pas de Valéria d’Elisabet BENAVENT

Edition: L’Archipel

Nombre de pages: 400 pages

0 %

Résumé: Quand Bridget Jones s’invite dans Sex and the City 

Elles sont quatre amies de toujours qui vivent à Madrid. Complices et inséparables, elles se connaissent sur le bout des doigts et se racontent tout. Vraiment tout. Surtout leurs histoires de cœur… 

Valeria, 27 ans à peine, commence à s’encroûter avec son compagnon de toujours – elle déprime ; 

Lola s’est entichée d’un super coup – mais il est fiancé ; 

Carmen est amoureuse d’un collègue, mais elle n’ose pas se lancer – elle est un peu complexée ; 

Nerea, la sainte- nitouche du groupe, vient enfin de rencontrer un homme à sa hauteur – mais… 

Tout bouge lorsque Valeria rencontre Victor, un homme ô combien séduisant ; 

lorsque Lola décide de réagir ; 

lorsque Carmen parvient à séduire son collègue et découvre que le nouveau petit ami de Nerea n’est autre que… son propre boss – qu’elle déteste ! 

Leur amitié survivra-t-elle à ce drame ? 

C’est drôle, c’est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu’une soirée entre filles. On s’est à peine embrassées qu’il est déjà l’heure de se quitter. À regret. 

Merci à l’édition L’Archipel pour cette histoire croustillante

Mon avis: Valéria a lâché son dernier emploi pour se consacrer à sa passion: L’écriture. Son premier roman a bien fonctionné. Mais là, elle se retrouve avec le syndrôme de la page blanche.

Pourtant, elle a autour d’elle matière à écrire: un mari photographe, 3 amies toutes plus différentes les unes que les autres, et une maison douillette. 

Pourtant, cette petite vie tranquille va bien vite voler en éclat. Adrian, son mari, ne semble plus s’intéresser à elle. Alors que Victor, un ami de Lola, s’intéresse beaucoup trop à elle. Difficile de résister à cet homme magnétique… 

Mylène Pagnat m’avait fait une présentation de ce roman. Et je me suis laissée convaincre assez facilement. Ce n’est pourtant pas du tout, d’habitude, le style de roman que je lis. C’est donc pratiquement un voyage à l’aveugle. 

Bon, ce  n’est pas un coup de cœur, mais c’était facilement prévisible. Forcément, puisque ce n’est pas mon genre de prédilection. Pour autant, cette lecture ne m’aura pas déplu non plus.  

Pour tous celles et ceux qui ont suivi tous les épisodes de Sex and City, qui ont mangé de la crème glacée devant Bridget Jones, il faut que je vous dise que ce roman est fait pour vous! 

Valéria a 28 ans, se laisse vivre tranquillement, et est mariée depuis six ans à un homme qui semble s’éloigner de plus en plus. Elle a aussi trois amies qui complètent un tableau coloré: Lola, qui aime un homme fiancé avec une autre, mais qui passe des journées au lit avec lui; Carmen, dont le chef lui est devenu une plaie, et qui rêve de voir son collègue s’approcher d’elle; Nerea, prude, sage, et qui rencontre enfin un homme à la hauteur de ses attentes.  

Avec ces trois-là, il est impossible à Valéria de s’ennuyer. Et d’ailleurs, Lola fait tout pour que cela n’arrive pas. Au risque de mettre en danger son couple… 

Voilà la substance principale du roman. Bon après, si vous êtes restés dans l’ambiance de la série dont je parlais plus haut, vous vous doutez bien que ce n’est pas d’un roman sage dont on parle ici. Fantasmes, envies, descriptions croustillantes, éveil des sens, tout est là pour vous donner des vapeurs. Sans être trop osé, ni vulgaire, on en a pour tout le monde. Il faut dire que l’auteure met en scène des hommes pratiquement tous plus beaux les uns que les autres. Un vrai défilé d’Adonis, de quoi faire s’arrêter sur place n’importe quelle femme normalement constituée. 

Valéria est une vraie Bridget, celle qui enchaîne les mauvaises décisions, qui se retrouve prise dans des situations risquées, et qui ensuite ne sait plus vraiment comment s’en dépétrer. J’avoue que, comme celle interprétée par Renée Zellwegger, j’ai eu envie de la baffer une fois ou deux pour son inconstance, et sa puérilité. Mais en même temps, ce genre de caractère entre totalement dans ce type de roman. 

Pour celles et ceux qui seront conquis par ce roman, n’allez pas chercher un plaid trop vite. Parce que trois autres tomes sont prévus, et que vous risquez d’avoir chaud encore un moment. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :