Coucou les amis!

Voilà notre rendez-vous du dimanche!

C’est le jour où je vous montre toutes les futures belles lecture que j’ai reçu durant la semaine.

C’est parti!

Netgalley

Lundi, 8 heures. Quatre employés de Cromwell Entertainment empruntent l’ascenseur pour rejoindre leurs bureaux situés aux 33e, 34e et 37e étages d’un gratte-ciel new-yorkais. Curieusement, l’ascenseur ne s’arrête pas. Chacun appuie sur le bouton, rien n’y fait. Les secondes s’étirent, la panique s’installe. Arrivée tout en haut, la cabine stoppe. Avant la chute.  Un accident mécanique tragique et banal. Mais le mardi, le drame recommence dans un autre building du quartier. Puis un autre le mercredi. Dès lors, le chaos s’installe dans la Big Apple. Qui est ce terroriste qui menace la ville la plus verticale du monde ? Pourrait-il y avoir un lien entre ces sabotages et cet homme aux doigts tranchés, dont le cadavre a été découvert sur la High Line ? Alors que les services de secours sont saturés, que la Bourse dégringole, deux flics désabusés et une journaliste tenace vont devoir jouer la montre pour résoudre ces affaires avant l’inauguration de la plus grande tour résidentielle de Manhattan…   Avec ce dix-huitième roman, Barclay défie les lois de la gravité et joue avec l’une de nos plus grandes angoisses pour nous offrir un moment de suspense aussi anxiogène que jubilatoire. Cramponnez-vous ! Les portes de la cabine viennent de se refermer ; il n’y a plus d’issue…  

À Berlin, peu après 22 heures, Jules est au standard d’un service d’accompagnement dédié aux femmes en danger.

Son premier appel est celui de Klara, terrorisée à l’idée d’être suivie par un psychopathe. Un homme qui a peint en lettres de sang la date de sa mort dans sa propre chambre à coucher. Et ce jour se lèvera dans deux heures !

Oppressant, troublant, angoissant… L’un des romans les plus maîtrisés du numéro 1 allemand du thriller, qui une fois de plus, à l’image de ses personnages pervers, joue avec nos nerfs en virtuose.

Et vous, qu’avez-vous découvert?

aufildespages

aufildespages chroniqueuse littéraire

1 commentaire

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :