Romans

La vie cachée de Lola de Dany Rousson

Angèle découvre tardivement le drame qui a anéanti sa mère, Lola, et sa famille, réfugiés espagnols. Ainsi que la relation puissante qui unissait Lola à sa jeune sœur qu’elle a sauvée et, toute sa vie durant, protégée. 

Un roman juste et bouleversant sur la résilience et les liens du cœur. 

Dans une campagne au parfum de garrigue, Saint-Quentin-la-Poterie, belle cité d’artisans, peut s’enorgueillir d’un riche passé. Angèle, jeune retraitée, y mène une vie douce entre sa passion pour la pâtisserie, ses amies, sa fille et le souvenir chéri de Lola, sa mère décédée. Mais sa tante Lucie la presse de venir la voir à Lyon. Cette pédiatre de renom, solitaire, froide, partageait avec sa cadette une relation exclusive. Elle a des révélations à faire à sa nièce qu’elle ne connaît guère… Angèle va apprendre toute la mémoire effacée de sa mère, les souffrances subies par Lucie et leurs parents comme par d’autres réfugiés espagnols. Pour affronter ce passé qu’elle reçoit de plein fouet, Angèle peut compter sur Calixte, voisin attentif, qui fait renaître en elle un désir amoureux… 

Entre résilience et liens du sang, l’extraordinaire pacte d’amour de deux sœurs. 

8/10

320 pages

Merci à l’édition Presses de la Cité pour cette histoire familiale 

Mon avis: Angèle vit dans un petit village bien tranquille. Sa retraite se compose de cuisine, de papotages avec les copines, et de plein d’autres petites choses agréables du quotidien. 

Lorsque sa tante, qu’elle n’a jamais vraiment connu, lui demande de la rejoindre sur Lyon, elle est indécise. Pas certaine de vouloir vraiment la connaître. Après tout, celle-ci n’a jamais vraiment essayé de les voir, elle et son frère. 

Mais lorsque Lucie lui dit qu’elle a des choses à lui dire concernant sa mère, Angèle se laisse tenter. Ce qu’elle va découvrir, d’ailleurs, va lui ouvrir les yeux sur l’histoire de sa famille. 

Le récit commence tout doucement. On se pose dans un petit village bien tranquille, où l’on entend les enfants dans la cour de l’école et les retraités parler du vieux temps. C’est agréable, ça détend. 

Ensuite, sur les pas d’Angèle, nous partons pour Lyon. Et c’est là que l’histoire commence vraiment. Notre héroïne n’a jamais eu beaucoup d’éléments sur la vie de sa mère, Lola. Et pourtant, elle a eu des périodes bien mouvementées. Tout démarre en Espagne, au moment où une guerre civile faisait rage… A coup de date dans un journal intime, Angèle remonte les années et se retrouve bouleversée. 

L’histoire est intéressante. Le rythme est agréable, l’auteur nous laisse le temps de décortiquer chaque nouvel élément. Et la conclusion est à la hauteur. 

Je me suis laissée porter par ma lecture, arrivant au bout de mon livre assez rapidement finalement. Preuve, s’il en est besoin, que c’est roman agréable, à découvrir! 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :