Young adult

L’été de tous les possibles de Jennifer Niven

Ce devait être l’été de sa vie: un road-trip avec sa meilleure amie, quelques flirts et sa première fois. Claudine avait tout prévu… sauf le divorce de ses parents. Traînée par sa mère sur une île perdue, elle s’apprête à passer un mois de juillet déprimant, quand elle rencontre Jeremiah Crew. Après tout, quoi de mieux pour se changer les idées qu’un crush de vacances qu’on ne reverra jamais? Et aucun risque de tomber amoureuse en à peine 35 jours… 

7/10

464 pages

Merci à l’édition Gallimard Jeunesse pour cet été!

Mon avis: Claudine voit arriver un été parfait: un road-trip avec sa meilleure amie avant leur entrée à l’université. Mais ses projets tombent à l’eau lorsqu’elle apprend que ses parents se séparent. Sa mère décide de l’emmener avec sur une petite île, loin de tout et sans aucun réseau. 

Elle s’attend à un été pourri. Mais tout ne se passe pas toujours comme prévu…. 

Nous voilà sur un roman young adult qui traite beaucoup de sujets différents. Ce qui le rend complexe et donc intéressant. 

Les choses commencent avec le choc: les parents de Claudine divorcent. Elle n’a rien vu venir, elle ne s’y attendait pas. C’est d’autant plus douloureux, et la sensation de rejet que la jeune fille ressent la dévaste complètement. 

Puis le sujet de la séparation lorsque chaque adolescent poursuit son chemin, loin du lycée, loin du quartier. Et ces difficultés sont souvent douloureuses. Les amitiés s’essoufle, la distance fait que l’on se voit moins. Une crainte que beaucoup partagent. 

Et puis, il y a les premières fois. Les premiers amours, les premiers chagrins d’amour, les premières expériences sexuelles. 

Et enfin, il y a la découverte de soi-même. Chaque jeune doit à un moment donné faire un bilan personnel. Ce qu’il est, ce qu’il aime ou pas, ce qu’il veut faire de sa vie, ses projets à long terme. 

Ce roman permet de nous faire revivre cette période de la vie si compliquée. Mais il le fait avec une douceur magnifique. Le fait que nous soyons sur une petite île permet de centrer la narration sur quelques personnages, mais également de nous faire respirer de l’air pur.  

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. C’est un roman à emmener en vacances, il est tout à fait de circonstance. Car, bien qu’il traite de sujets compliqués, il aborde les choses d’une belle façon légère. 

Glissez-le dans votre valise, vous ne le regretterez pas! 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :