Littérature jeunesse

L’hôtel Parallel d’Alexis Flamand

« Nous fournissons tout le confort moderne : des mondes de poche aptes à satisfaire les plus exigeants, des chambres avec vues sur n’importe quel continuum, des raccourcis faciles à emprunter entre les univers… sans oublier nos célèbres mini-bars. » 

Lorsque Will répond à une petite annonce pour un job d’été à l’Hôtel Parallell, il est loin d’imaginer l’incroyable aventure qui l’attend… 

Car l’Hôtel Parallell n’est pas un hôtel ordinaire : bâti entre les univers, il accueille des clients venus de milliers de Terre Parallèles. Des clients un brin spéciaux… 

Embauché pour devenir l’assistant d’Arbogast, le détective de l’hôtel, Will va aller de surprise en surprise : échapper à une tentative d’assassinat, éviter une mort affreuse par ingestion, combattre des créatures abominables, et tenter de survivre à un séjour sur l’Île des Morts… 

Qui aurait cru qu’une banale histoire de robinet qui fuit cacherait autant de secrets ? 

7/10

261 pages

Merci à l’édition Fleurus et Netgalley pour cette réservation

Mon avis: Will doit trouver un job d’étudiant. Lorsqu’il tombe sur une annonce qui provient du tout nouvel hôtel qui vient d’ouvrir, il décide de tenter sa chance. 

Mais la chance est parfois bien espiègle… Le jeune homme va se retrouver embarqué dans un monde qu’il ne connaissait pas! 

La couverture de ce livre m’avait tout de suite attirée! Avouez qu’elle est belle! Aussi, je n’ai pas tardé à le demander sur le site Netgalley. 

Ma lecture aura été rapide. D’abord, parce que le livre n’est pas si long. Ensuite, parce que l’histoire est pleine de rebondissements!  

Notre jeune héros a tout d’un ado ordinaire: une vie normale, un ennui profond, et une envie de gagner un peu d’argent. C’est ce qui le motive à grimper sur son vélo et à faire l’ascension de la côte qui mène à l’Hôtel Parallel, un bâtiment grandiose.  

C’est là que tout commence. En effet, ce n’est pas hôtel comme les autres. Il possède des chambres qui s’adaptent aux besoins des clients. Aussi, elles peuvent avoir la taille d’un immeuble, d’une galaxie ou d’une boîte d’allumette. Le bâtiment lui-même se révèle étrangement vivant… 

Je me suis laissée conduire par ma lecture, découvrant en particulier l’une des chambres. Rien que dans cet espace, il se passe des tas de choses! Will ne fait que commencer son aventure, je pense. 

En tout cas, tout me laisse penser que ce roman n’était que le coup d’envoi d’une série qui pourrait bien se voir doter d’une multitude de tomes… Autant qu’il y a de chambres hihi. 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :