21, rue la Boétie d’Anne SINCLAIR

« Vos quatre grands parents sont-ils français ? me demanda le-monsieur-de-derrière-le-comptoir. » Cette question, on l’avait posée pour la dernière fois à des gens qui devaient bientôt monter dans un train, venant de Pithiviers, de Beaune-la-Rolande ou […]

%d blogueurs aiment cette page :