Romans

Pour le sourire de Lenny de Dany ROUSSON

Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 264 pages

0 %

Résumé: A Aigues-Mortes, le roman d’une improbable amitié entre un mystérieux vagabond, « Savate », et Lenny, neuf ans. Quand celui-ci est victime d’un tragique accident, Savate puise dans son passé et ses souvenirs pour redonner à l’enfant le goût de vivre…. 

Printemps 2003. Deux vagabonds, Titi et Savate, font halte à Aigues-Mortes, sur le littoral gardois. Dès son arrivée, Savate à l’étrange impression que cette cité médiévale va changer sa vie. En effet, de bonnes âmes tendent la main aux deux hommes : Pacôme, saunier, les héberge, et Marcellin, retraité, se démène pour leur trouver un emploi. 

Mais c’est au petit Lenny, amateur de skateboard et de défis, que s’attache Savate. 

Entre le garçonnet mal-aimé par son père et le voyageur sans bagages, une intense amitié se noue. Au contact de l’enfant, le sévère Savate s’ouvre peu à peu. Puis son passé le rattrape….Quel douloureux secret cache celui dont tous ignorent le véritable nom ? Quelle lointaine tragédie l’empêche de connaître le bonheur ? 

Merci à l’édition Presses de la Cité pour cette jolie histoire 

Mon avis: Titi et Savate sont deux vagabonds. Ils voyagent de village en village, acceptant des petits emplois pour pouvoir subvenir à leurs besoins. Mais leur arrivée à Aigues-Mortes va leur offrir bien plus qu’une simple halte. 

Lentement, l’air de rien, des amitiés se créent, et une en particulier: celle d’un petit garçon plein d’énergie qui retrouve Savate chaque jour avec toujours le même plaisir. Et pour le vagabond, solitaire et taiseux, c’est un ouverture vers la vie. 

Ce roman n’est pas bien épais, et se lit donc assez rapidement. Il faut dire qu’il n’y a pas que l’épaisseur du roman à prendre en compte, pour cette rapidité.  

Dany Rousson nous offre un joli conte contemporain. Tous les éléments sont là, depuis le début: deux pauvres hères, une main tendue, le miracle de la naïveté enfantine, et de beaux sentiments. Avec ces ingrédients, l’auteur nous prépare une belle recette pour déguster un joli petit roman feel good.  

J’aime énormément l’atmosphère de ce petit village. Entre un couple de frère et sœur retraités mais à l’humour piquant, une jeune femme courageuse, une autre travailleuse, et des enfants hauts en couleur, il a tout pour me retenir, pour m’intriguer. 

C’est d’ailleurs ce qui a aussi retenu Savate, le personnage finalement principal de ce roman. On sent qu’il a une histoire sombre, quelque chose qu’il ne veut pas livrer. Et pour cela, il préfère vivre à l’écart de l’humanité. Jusqu’à Lenny, ce petit garçon curieux et joyeux.  

J’ai passé un très bon moment avec cette histoire. Je ne peux que vous conseiller de le découvrir à votre tour. 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :