Romans

Qu’est-il arrivé à Celia Steinhauser de Susan CRAWFORD

 Ce pourrait être une fin d’après-midi banale, dans une banlieue banale de Manhattan. Et pourtant, tout est plus vibrant, plus aigu, plus dérangeant. Dana se réveille au bord de la crise qui ne tardera plus à la faire basculer dans l’exaltation mentale, celle des bipolaires comme elle. Au même moment, à quelques pas de là, la police découvre une femme dans une flaque de sang, chez elle, assassinée. C’est Celia Steinhauser, l’amie de Dana. Et Dana est la dernière personne à l’avoir vue cette après-midi-là…

Edition: Mosaïc

Nombre de pages: 352 pages

Mon avis: Dana se réveille après une après-midi bien arrosée en compagnie de sa voisine. Le hic, c’est qu’elle ne se rappelle pas comment elle est rentrée chez elle.
La stupeur la fige lorsqu’elle se rend compte que Célia, sa voisine, a été assassinée, et qu’il semble qu’elle soit la dernière à l’avoir vue vivante.
Commence alors une enquête à double sens: Dana va tenter de se souvenir de ce qu’il s’est passé en se demandant si elle a commis ce crime.
Pendant ce temps, Jack Moss, policier, tente de découvrir des indices qui le mèneront au meurtrier.
Entre enquête policière et début de folie, ce livre trace une histoire trouble et sombre.
Si Dana divague à certains moments, elle comprend que sa maladie prend de l’ampleur et l’emmène vers le fond, la faisant perdre pied.
Malgré tout, elle comprend que son mari n’est pas net et qu’il lui cache des choses. Elle essaie de trouver ce qui cloche. Ce que son mari tente, de toute évidence, d’éviter.
Dana est particulière. C’est un personnage particulier. Un personnage bipolaire est une chose que je ne connaissais pas. J’ai été parfois perdue dans les délires dans lesquels tombe Dana. J’ai eu l’impression à certains moments que je ne suivais plus du tout l’histoire, avant que les choses se rétablisse.
Ce que j’ai vraiment aimé, c’est que finalement, l’assassin n’est pas une personne à laquelle on aurait pensé. Malgré tous les petits détails disséminés au fil des pages, j’ai été très étonnée par la chute, et cela m’a vraiment plu. J’aime ces enquêtes qui ne se concluent pas trop facilement.
Au final, le côté policier m’a plu, le côté bipolaire un peu moins. Néanmoins, ça m’a permis de découvrir un nouveau style.

Points attribués: 7/10
Je remercie l’édition Mosaïc pour cette lecture policière.

[su_divider]

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :