Affichage de 7 Résultat(s)
Littérature jeunesse

Les Chevaliers des Gringoles tome 3: Le secret du Ki d’Erwan JI

Edition: Nathan jeunesse Nombre de pages: 235 pages 0 % <iframe style= »width:120px;height:240px; » marginwidth= »0″ marginheight= »0″ scrolling= »no » frameborder= »0″ src= »//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=aufildespage-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2092583042&asins=2092583042&linkId=7a542ee2386a48870eea08259146f394&show_border=true&link_opens_in_new_window=true&price_color=333333&title_color=020c14&bg_color=f9d8d8″> </iframe><blockquote><strong>Résumé</strong>: Après la découverte du monde de Léo, la naissance de Willow et …

Littérature jeunesse

Les chevaliers des Gringoles tome 2: Opération Goofus d’Erwan JI

Edition: Nathan jeunesse Nombre de pages: 240 pages 0 % <iframe style= »width:120px;height:240px; » marginwidth= »0″ marginheight= »0″ scrolling= »no » frameborder= »0″ src= »//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=aufildespage-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2092573969&asins=2092573969&linkId=e0aeee8d9a69a69bc30af6d638e1a866&show_border=true&link_opens_in_new_window=true&price_color=333333&title_color=020c14&bg_color=f9d8d8″> </iframe><blockquote><strong>Résumé</strong>: Décidément, à Cayou-des-Gringoles, c’est pas la fête à la grenouille tous les jours. …

sorties littéraires

A paraître: Les chevaliers des Gringoles tome3: Le secret de Ki d’Erwan JI

Sortie littéraire

Edition: Nathan jeunesse 

Date de sortie: 21/03/2018

Après la découverte du monde de Léo, la naissance de Willow et la transformation de Gus, je pensais que plus rien ne pourrait m’impressionner. C’était avant de savoir ce qu’on trouverait dans les Monts Zinzolins. Ce jour-là, Léo m’a dit qu’on ne serait plus jamais les mêmes. Ça tombe bien, parce qu’une nouvelle mission se profile à l’horizon, et d’après Pigeon, on n’a que 2,7% de chances d’en sortir vivants. On aura bien besoin d’être différents si on veut changer le cours de l’histoire.

sorties littéraires

A paraître: Les chevaliers des Gringoles tome2: L’opération Goofus d’Erwan JI

Sortie littéraire

Edition: Nathan jeunesse

Date de sortie: 20 septembre 2018

Un Chevalier des Gringoles a toujours un plan ! (bon, pas toujours, mais la plupart du temps)

Décidément, à Cayou-des-Gringoles, c’est pas la fête à la grenouille tous les jours. Après mon affrontement avec Drake sur les Menhirs maudits, voilà que de sombres individus venus du ciel débarquent sur notre île pour mettre la main sur ce qu’on a de plus cher ! D’après mes calculs, ça nous fait une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c’est que nos ennemis sont méchamment dangereux.
La bonne… c’est qu’on a une botte secrète.

Littérature jeunesse

Les chevaliers des Gringoles tome 1: Les menhirs maudits d’Erwan JI

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 224 pages

Résumé: Bientôt, je participerai à un duel sur les Menhirs maudits. Si vous connaissez pas, c’est juste la course la plus dangereuse du monde. Tout ça parce qu’au collège de Cayou-des-Gringoles, un humain terrifiant m’a pris en grippe. C’est fou, non ?
Comme diraient les humains, c’est la vie. Et comme on le dirait en zombi, Hjjlhhggllrfv. Traduction : « Euh, ça me paraît risqué, quand même, et j’ai un peu peur de faire dans mon pantalon. »

Merci à l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture pimentée

Mon avis: Wesley est un Zombie nouvellement arrivée sur une petite île. Il a quitté Nouille Ork, une grande ville pour venir s’exiler sur ce petit bout de terre.

Son premier jour d’école lui permet de se faire un nouveau copain, Augustus (mais qui préfère qu’on l’appelle Gus) , mais aussi de se faire un ennemi, Drake. Celui-ci, aveugle, mais possédant un robot pigeon qui compense très bien ce sens, lui lance un défi : un duel, de nuit, sur les menhirs maudit !

Il ne reste plus qu’au jeune zombie à s’entraîner pour parvenir à ne tomber du haut de ses menhirs, et si possible, réussir à gagner la course… Ce qui ne s’annonce pas terrible !

J’avais été absolument conquise par les deux premiers romans d’Erwan Ji. Son humour, l’autodérision dont font preuve ses personnages, et surtout le feel good qui se dégage de ses livres m’avaient entièrement convaincue qu’il fallait que je suive de près ses écrits.

Lorsque dans son roman J’ai égaré la lune, il nous annonçait que Puce écrivait un livre, J’avais découvert sur le site de Nathan jeunesse la prochaine parution de ce premier tome d’une quadrilogie qui promettait de la couleur !

Aussitôt reçu, aussitôt entamé. Il a fait l’objet de la lecture du soir pour mes louveteaux de 8 et 11 ans. Dès le premier chapitre, je les ai vu s’intéresser aux aventures de Wesley et des autres personnages présents. Un chapitre par jour les tenait en haleine d’un soir à l’autre ! Ils n’attendaient qu’une chose : arriver à l’heure du coucher pour enfin découvrir ce qui se cachait sous la capuche blanche de Léonora, ou savoir en quoi consistait la fameuse arme des Gargouilles !

Je dois bien dire que j’ai, moi aussi, été conquise par cette histoire. L’humour y est encore une fois très très présente, et c’est un aspect que j’adore. Les tournures de phrases qui forment des jeux de mots sont nombreux, et ont tous été bien compris par mes jeunes auditeurs. Preuve que ce livre est à la portée de tous.

L’aventure est suffisamment pimentée que pour intéresser les plus jeunes, et le caractère de Gus, vantard sur les bords, mais fidèle dans son amitié, est un personnage tout à fait réaliste !

Quant aux dessins qui accompagnent la narration, je les ai trouvé absolument splendide ! En voici d’ailleurs un exemple, pris sur le site de l’auteur lui-même.

Lorsque nous avons terminé le livre, j’ai eu affaire à une menace de mutinerie si je n’entamais pas le second tome immédiatement !! Après moultes explications, ils m’ont laissé la vie sauve si je leur promettais de leur lire la suite dès qu’elle serait parue ! Ouf !

Je pense que nous tenons une vraie série agréable et intéressantes pour les jeunes lecteurs. Tout s’y trouve pour que chacun y trouve son compte. Je ne peux donc que recommander ces lectures !

Young adult

J’ai égaré la lune d’Erwan JI

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 459 pages

Résumé: Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait “chérie”.
Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle “ma petite otarie”.
Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin.

Merci à l’édition Nathan pour cette lecture feel good

Mon avis: Capucine a murit, un peu, depuis l’époque du lycée. Aujourd’hui, elle est à la fac, est amoureuse d’Aiden, et elles ont décidé de faire une année de leurs études au Japon.

Un monde de découvertes s’ouvre devant Puce : différentes cultures, habitudes, alimentations, horizons, histoires. De quoi mériter d’ailleurs qu’elle ouvre un blog sur lequel elle va raconter ses péripéties et ses pensées.

Parce que Puce a toujours beaucoup de choses à observer et à raconter…

J’avais A-DO-RE J’ai avalé un arc-en-ciel, premier opus des écrits de Puce. Je l’avais trouvé doux, touchant et tout à fait innovant.

J’ai avalé un arc-en-ciel d’Erwan JI

C’est donc avec une grande impatience que j’ai ouvert ce livre-ci. Je l’ai entamé alors que j’étais au bord de l’eau (tiens, comme pour le premier tome), et très rapidement, dès les premières pages, Puce m’a à nouveau entraîné dans sa bulle. Le vent dans les arbres autour de moi, et le toucher de l’herbe sous mes pieds étaient le décor parfait pour aborder cette lecture.

Toujours est-il que j’ai suivi la jeune fille dans toutes ses aventures, ses remises en questions, ses erreurs et ses réactions. Comme la première fois, j’ai adoré qu’elle me raconte son quotidien, qu’elle me montre des choses que je ne regarde plus autour de moi.

Son voyage au Japon était aussi un réel dépaysement, autant pour elle que pour moi. Ayant discuté avec une de mes collègues, qui prépare elle aussi un voyage dans ce pays, je me suis rendu compte que les descriptions que Puce nous donne de Tokyo sont véridiques. Que les traditions le sont aussi. Et que la nourriture dont elle nous parle est réaliste. Un très bon point pour ce roman, s’il était nécessaire d’en ajouter !

Bien sûr, Puce parle beaucoup d’elle. Mais à son âge, et ce stade des bouleversements qui traverse sa vie (tout d’un coup, elle aime une fille (LA fille), elle découvre qu’il est possible d’en aimer d’autres, elle réalise que ce qu’elle connaît du monde n’est pas forcément le bagage de tout le monde), il est complètement normal qu’elle s’interroge, qu’elle ait de longues réflexions sur ses actions et sur ce qui l’entoure.

Sa façon de voir les choses est belle. Pour elle, tout n’est pas ou tout noir ou tout blanc. Sa vision des choses est composée d’une multitude de nuances ! Et les plus petits détails ont également leur importance.

L’auteur m’a aussi bluffé pour un aspect du roman. Il a réussi à intégrer le premier livre de l’histoire de Puce en tant qu’objet dans ce second roman. Et il a réussi le tour de force de faire la présentation des prochains livres qu’il a écrit (Le premier tome vient de paraître chez Nathan jeunesse. Je vous ai mis la description juste en dessous de mon avis). Voilà quelque chose que je n’avais encore jamais vu ! Mais que j’admire !!

Vous l’aurez compris, ce nouveau roman d’Erwan Ji est une consécration : cet auteur fera dorénavant partie des auteurs dont j’accueillerai chaque nouveau livre avec plaisir !

Bientôt, je participerai à un duel sur les Menhirs maudits. Si vous connaissez pas, c’est juste la course la plus dangereuse du monde. Tout ça parce qu’au collège de Cayou-des-Gringoles, un humain terrifiant m’a pris en grippe. C’est fou, non ?
Comme diraient les humains, c’est la vie. Et comme on le dirait en zombi, Hjjlhhggllrfv. Traduction : « Euh, ça me paraît risqué, quand même, et j’ai un peu peur de faire dans mon pantalon. »

sorties littéraires

A paraître: J’ai égaré la lune d’Erwan Ji

Sortie littéraire

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 380 pages

Date de sortie: 15/03/2018

« Quand j͛’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’étais à la fac à New York, je partageais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait « chérie ».
Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle « ma petite otarie ».
Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ?
C’est pas grave.
La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin. »