Littérature jeunesse

Violette Dupin et le royaume évanoui de Dominique Valente

Pour Violette Dupin, rien ne va plus : Silas, son ennemi juré, est au pouvoir, sa puissante alliée Moreg Vaine a disparu, et pour couronner le tout, elle est forcée d’aller à l’école. La faute aux Frères de Wol qui, pour une raison mystérieuse, permettent maintenant aux enfants magiciens d’aller dans les écoles « normales » . Mais Violette n’a rien d’une enfant ordinaire. La preuve : Twist, une elfe, vient la chercher pour sauver le royaume de Starfell ! Accompagnée de Twist et de Peg, un jeune humain, ils partent à la recherche d’un royaume disparu depuis longtemps, afin d’empêcher la source même de toute magie de tomber entre de mauvaises mains… 

8/10

288 pages

Merci à l’édition Casterman

Violette Dupin est inquiète. Elle a l’impression d’être la seule à voir le danger que représente Silas pour la communauté magique. D’autant plus que des décisions semblent octroyer encore davantage de puissance à cet homme sombre. 

Engagée dans une nouvelle aventure dangereuse, la jeune sorcière va retrouver ses amis, mais aussi s’en faire de nouveau. Son don magique va lui permettre de contrer les machinations pour que la magie disparaisse. Mais à quel prix? 

Ce troisième tome, je ne l’avais pas vu arriver. Allez savoir pourquoi, mais bien que je checke régulièrement les futures sorties littéraires, je n’ai pas vu passer ce titre. C’était donc une très bonne surprise lorsque l’édition Casterman me l’a fait parvenir. 

Violette est toujours aussi adorable, tout autant que les amis don’t elle s’est entourée. Mais nous rencontrons de nouveau personnages colorés, qui apportent une belle dose d’énergie ébouriffante! 

L’aventure en elle-même est intéressante. Un mystère, une ville disparue, une quête et de la magie parsèment les pages. De quoi bien s’installer à nouveau dans le royaume de Violette! 

J’aime vraiment beaucoup cette chouette petite série. Il y a de quoi se mettre sous la dent, autant finalement pour les adultes que pour les enfants. Le vocabulaire est agréable, les chapitres pas trop long, et il n’y a pas de temps morts dans le récit.  

Je ne peux, à nouveau, que la conseiller, pour une lecture d’été qui approche, par exemple. 

À propos de l’auteur

aufildespages chroniqueuse littéraire

1 commentaire

  1. Oh j’avais bien aimé le premier tome ! Il faudrait que je lise la suite 🙂 Merci pour le rappel 😉

Répondre à Chicky Poo Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :