Le temps d'un café

Le week-end cadeau!

Chaque année, avec l’une  de mes meilleurs amies, nous nous organisons un Swap de Saint-Nicolas. Cette année, nous avons eu un peu de mal à se voir à la bonne date. Du coup, nous avons décidé de nous faire un week-end cadeau!

Etant donné que nous fêtons le réveillon ensemble ce soir, nous nous sommes échangés le swap hier matin. Et ce soir, nous nous offrirons notre cadeau de Noël.

Vous avez suivi?

Voilà donc ce que j’ai reçu hier de ma binômette.

25975546_1769836669695784_404316118_n

Elle connaît mon amour pour le café. Voilà de quoi assouvir ma soif dans une toute belle tasse.

J’adore les tasses originales. Et les tasses de Noël partent d’office favorites. 

Je vais donc pouvoir changer de tasse de Noël à rythme régulier, puisque jusqu’ici je n’en avais qu’une seule.

J’adore les cahiers, les carnets, les blocs notes, les jolis bics, les stylos, les post-it parfumés, le papier à lettre, les marques pages, … Je crois que vous avez compris l’idée… Ce cadeau-là ne pouvait que me plaire bien sûr. 

Je vais donc pouvoir noter toutes mes idées, mes dates de mise en ligne pour mes chroniques et autres rendez-vous, et noter tout ce qui me passe par la tête!

Pour m’aider dans mes programmations, elle m’a aussi offert une carte postale calendrier. 

Elle est pas belle, la vie? Plus besoin de chercher après un calendrier, il se trouvera directement dans le carnet!

Et pour couronner, elle a aussi charmé ma gourmandise grâce aux pralines que j’adore!

Accompagnées d’une bougie Yankie Candles d’hiver, d’un bon café et un d’un bon livre, je suis parée pour passer un bon moment!!!

Octogénaire tyrannique à la tête de Badshah Industries, l’une des plus importantes sociétés privées indiennes, Darshan Badshah a mis ses petits-fils au défi : lui présenter un projet innovant susceptible de projeter son empire dans le futur. Celui qui l’emportera lui succédera à la tête de l’entreprise.

C’est compter sans Sohana, son unique petite-fille, la benjamine de la famille, bien décidée à entrer dans la compétition.

Mais comment passer de son statut d’enfant gâtée de la nouvelle société indienne, folle de mode et de sorties, à la femme d’affaires qu’elle veut être ? Avec les douze millions de dollars donnés par son père, l’aventure devrait être plus facile. Pas sûr, quand les jalousies familiales s’exacerbent. Et qu’elle voudrait bien aussi rencontrer un homme qui l’aime. À qui se fier ?

À propos de l’auteur

aufildespages chroniqueuse littéraire

1 commentaire

  1. Tysha a dit :

    Waouw! après tes critiques de livres, tu fais d’un simple pack cadeau « toute une histoire »! J’ai vraiment pris plaisir à te lire et à redécouvrir ces petits présents qui pour moi étaient simplissimes.

Répondre à Tysha Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :