1, 2, 3, nous irons....

1, 2, 3, nous irons…fêter Halloween!

1, 2, 3, nous irons…fêter Halloween!

Notre comptine démarre… Mais à notre manière, évidemment. 

Revisitons cette célèbre petite chansonnette en l’adaptant à notre passion.

Cette semaine, nous allons compter et présenter trois lectures se rapportant au thème donné.

C’est parti! 1, 2, 3, nous irons… fêter Halloween!

N’oubliez pas de me laisser votre lien en commentaire si vous souhaitez me suivre dans cette aventure! Je vous rendrai visite avec grand plaisir!

Le thème de la semaine prochaine sera la friandise!

Sunshine

Synopsis: J’entends un murmure dans la nuit. Très distinctement. Tout près de mon oreille. Un rire d’enfant. Jamais un éclat de rire ne m’a paru aussi angoissant. Alors que j’allais m’endormir, une voix m’a chuchoté : « Fais de beaux rêves. »

Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l’état de Washington. Pour elle, rien n’est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien… Sauf peut-être leur nouvelle maison. Il y fait toujours froid, et il s’y passe des choses franchement bizarres. Sunshine ne croyait pas aux fantômes. Jusqu’à maintenant.

 

L'apprenti épouvanteur

Synopsis: Tom est le ‘septième fils d’un septième fils’ et possède un don particulier pour voir et entendre ce que le commun des mortels ne voit ni n’entend. Il a donc les qualités requises pour devenir l’apprenti de l’Epouvanteur. A treize ans, apprendre à chasser sorcières, gobelins, spectres et autres esprits malfaisants lui paraît autrement excitant que de soigner les cochons et épandre le fumier. Tom entame donc son apprentissage auprès de l’Epouvanteur, qui le teste dès la première nuit en l’enfermant, tout seul, dans une maison hantée. Mais le pire reste à venir.

Synopsis: Karl et Héléna Grinsfield, ainsi que leur fils de quinze ans Romuald viennent d’hériter de l’oncle Herbert – psychiatre mort dans de mystérieuses circonstances – d’une immense propriété. Le défunt avait acquis ce domaine pour y fonder une institution privée accueillant des orphelins atteints de graves troubles psychiatriques.

Mais lorsque le maître en charge de la succession leur fait entendre un testament officieux, tout bascule. C’est un testament audio, enregistré peu de temps avant sa mort : « Si je meurs dans des circonstances particulièrement affreuses et brutales, incendiez l’institut. Rasez tout. Que rien ne demeure ! RIEN ! Pas même les fondations ! »

 

Cette fille est un vrai démon

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :