Littérature jeunesse

20, allée de la danse tome 6: petit rat malgré lui d’Elisabeth BARFETY

Bilal a un parcours hors du commun : issu d’un milieu peu tourné vers la culture, rien ne le destinait à la danse. Externe, il vit un peu en marge de ses amis, gardant une certaine part de mystère sous ses dehors bravaches et rigolos. Harcelé par ses anciens copains à l’extérieur, il garde tout pour lui et ne raconte même pas à son meilleur ami Colas que son père méprise son choix. Ses amis pourront-ils l’aider à faire face à l’hostilité des autres ? Réussira-t-il à convaincre son père que la danse est un métier ?

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 157 pages

Mon avis: Bilal aime la danse classique. Il l’a découvert par hasard, lors d’une sortie scolaire. Depuis il ne rêve plus que de ça. Avoir intégré l’école de danse le rend heureux.
Sauf que ses anciens camarades ne comprennent pas cette reconversion, tout comme son père d’ailleurs. Les jeunes garçons lui mènent la vie dure, mais Bilal n’ose rien dire. Il se renferme sur lui-même, et se sent humilié chaque fois qu’il quitte l’école.
Heureusement pour lui, ses nouveaux amis sont attentifs, et vont faire en sorte de pouvoir l’aider…
Pour la sixième fois, Elisabeth Barféty m’a enchantée. Encore une fois, elle aborde un problème récurrent chez beaucoup d’adolescent: être différent des autres, pouvoir l’assumer, et savoir se défendre. De trop nombreux adolescents se font harceler en silence, gardant tout pour eux, espérant que cela finira par s’arranger. Et dans de plus en plus de cas, cela se termine tragiquement. On a tous entendu parler de Norah Fraisse, cette jeune fille qui s’est suicidée, ne supportant plus les insultes et les calomnies, et qui n’avait parlé de rien.
J’ai été très touchée par Bilal, par son mal-être, et ses bouleversements. Il réagit, je pense, comme beaucoup d’autres jeunes l’auraient fait. Il essaie d’abord de se défendre, seul, puis baisse les bras, a peur, déprime, s’isole et pense même à tout abandonner, quitte à renoncer à son rêve. Un long processus remarquablement mis en lumière par l’auteur. C’est vrai et authentique.
Dans ce cas de figure-ci, heureusement, Bilal s’en sort bien, rencontre de l’aide, et l’horrible situation prend fin. Il peut retrouver la sérénité nécessaire à son apprentissage. J’aimerais qu’il en soit pareil pour tous ces jeunes en recherche de bonheur. Petit message à l’entourage de nos adolescents: ne négligez pas un changement de comportement, même infime.
Dans ce roman, les conseils sont évidemment donnés aux jeunes lecteurs: ne restez pas seul, parlez, demandez de l’aide. Espérons que le message soit entendu.

Points attribués: 9/10

Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture touchante.

Il vous tente?

[amazon_link asins=’2092572555′ template=’ProductCarousel’ store=’aufildespage-21′ marketplace=’FR’ link_id=’e7f7fcb2-8ef5-11e7-9d40-0152fae5cd0a’]

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :