Romans

Au loup de Lisa BALLANTYNE

Edition: Belfond

Nombre de pages: 333 pages

0 %

Résumé: Agression sexuelle sur mineure : une accusation grave aux conséquences irrémédiables. Lisa Ballantyne livre un roman captivant qui évoque le film La Chasse de Thomas Vinterberg. Une quête de justice haletante sur fond de critique sociale acerbe. 

L’accusé : Nick, prof de théâtre au collège, époux et père comblé, est un homme épanoui. Un soir, une visite de la police. Le voilà accusé d’agression sexuelle par une de ses élèves de douze ans. En quelques heures, l’angoisse, la honte, l’épouvante s’abattent sur sa vie. Alors que l’opinion publique crie au loup, Nick doit faire face au raz de marée qui menace d’engloutir sa réputation, son travail, sa famille. 

La victime : Angela déteste ses parents, ses camarades, sa vie. Après un suicide raté, elle explique son geste à sa mère : son professeur de théâtre l’a touchée, contre son gré. Le mot est lâché. La voilà soudain propulsée au centre de toutes les attentions, mais aussi la cible des pires ragots au collège. Dépassée par les événements, elle se réfugie dans un mutisme qui sonne comme un appel au secours. 

Coupable ou innocent ? Victime ou menteuse ? Ce qui est certain, c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Pour ces deux êtres blessés, le salut ne pourra advenir qu’à une seule condition : que la vérité éclate au grand jour. 

Merci à l’édition Belfond pour cette lecture intéressante

Mon avis: Nick a une vie tout à fait agréable. Un métier qu’il aime, une femme qu’il adore, deux enfants pleins de vie, une maison confortable. Mais son univers bascule lorsqu’il se trouve accusé d’attouchements sur l’une de ses élèves. 

Toute sa vie est alors mise au jour, même ses côtés les plus sombres. Il se défend d’une telle accusation, mais pour autant, est-il vraiment innocent? 

Lisa Ballantyne aime beaucoup jouer sur le psychologique. Elle nous présente une situation agréable, comme on aimerait tous avoir. Et une fois nous avoir mis en confiance, elle commence le travail de sape. 

Le principe de ce roman est tout à fait dans cette ligne. Nick représente tout ce qu’on voudrait être. De son côté, Angela, la jeune fille qui l’a accusé d’attouchements, démontre un caractère violent, colérique, et clairement instable. Des certitudes sur lesquelles on se repose dès le début de notre lecture. 

Pourtant, au fil des chapitres, les pions bougent, les décors perdent leurs couleurs, les tiroirs secrets s’ouvrent lentement. Et c’est là que nos premières interrogations, à nous lecteurs, apparraissent. Qui ment? Qui est finalement coupable? 

Et le pire dans tout cela, c’est que cette auteure laisse une fin ouverte, propice à toutes sortes d’interrogations et d’interprétations personnelles. Ce qui nous laisse continuer encore un peu en roue libre, même après avoir refermé le roman.  

J’ai passé un bon moment avec ce livre. J’aime ce genre d’histoires qui nous laissent le temps de décanter les informations données, sans être pour autant directives. C’est au lecteur d’assembler les pièces du puzzle pour comprendre ce qu’il regarde. 

C’est le second livre que je lisais de cette auteure, et clairement, c’est un nom à retenir! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :