Aventures & mésaventures d’une aide-soignante à domicile de Florent CATANZARO

Documents

 Nathalie est aide-soignante depuis plus de 30 ans. Dès l’obtention de son diplôme en 1984, elle a tout de suite exercé son métier d’aide-soignante à domicile, dans la petite ville de Carros, située au début de l’arrière-pays niçois. Ce métier est basé avant tout sur les rapports humains. En effet, la particularité des soins à domicile vient du fait que le soignant s’immisce directement chez ses malades et apprend ainsi à découvrir leur quotidien. Cela crée tout de suite beaucoup plus de proximité, les patients se livrent facilement et les échanges intenses et vrais se font, au risque de créer de nombreuses situations cocasses. C’est en racontant ses journées de travail à son fils, Florent Catanzaro, que l’idée est apparue de les compiler et d’en faire un livre. Les multiples aspects de cette vie nous sont livrés, rien ne nous est caché, cela va de la peur d’un patient violent à la tristesse de perdre un patient devenu un ami en passant par la vie sexuelle des personnes âgées ou encore l’hygiène de certains. En résumé, la vie type, constituée de dizaines d’anecdotes, de ces milliers d’aide-soignantes et des milliers de personnes qui font ou feront appel à leurs services. En arrière plan, ce livre permet d’en apprendre plus sur les réalités et les possibilités des soins à domiciles, encore assez méconnues. Nous entrons dans le monde fermé et inconnu des soins à domicile, monde dans lequel nous risquons tous de devoir entrer un jour ou l’autre.

Edition: Pixl Jourdan

Nombre de pages: 224 pages

Mon avis: Magali est aide-soignante à domicile depuis 30 ans. Et au fil des années, elle a soigné et aidé de nombreuses personnes. Entre anecdotes loufoques, expériences difficiles, et moments attendrissants. C’est ce qui fait le quotidien haut en couleurs et épuisant physiquement.
J’aime découvrir l’envers du décor de certains métiers. Et dans ce cas-ci, c’est un travail que je ne connais pratiquement que de nom. J’étais bien loin de réaliser l’ampleur du travail que ces aide-soignantes effectuent chaque jour, avec une grande empathie.
Magali raconte les choses tout simplement, sans grandes fioritures et sans tirer la couverture à elle. Elle laisse la place belle à ses patients, et raconte les affinités qu’elle a pu avoir avec certains. C’est touchant, et réconfortant surtout, de se dire que ces personnes sont là pour aider quelqu’un dans les derniers stades de sa vie.
Je suis admirative, après avoir lu ce livre, du travail et du don de soi que demande ce métier, qui est pourtant parfois bien rabaissé. Il faudrait considérer ces hommes et ces femmes qui oeuvrent l’air de rien pour que leurs patients soient au mieux, soient propres, et se sentent compris. Je n’ai jamais eu affaire à l’un d’eux (et sans penser à mal bien sûr, j’espère ne pas en avoir besoin avant bien longtemps), mais je suis rassurée pour l’avenir, quand je lis ce récit.
Je crois que l’on peut remercier Magali d’avoir donné une vision plus juste sur son métier, sur son emploi du temps, et sur sa façon de travailler. Ces personnes méritent vraiment notre admiration, et nos remerciements.
Je conseille donc à toutes les personnes qui ont le but d’oeuvrer dans ce métier de lire ce livre. Ils seront mieux préparés à se confronter à ce qui les attend, en bien ou en mal.
Points attribués: 8/10
Je remercie l’édition Pixl Jourdan pour cette lecture instructive.
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :