Celles de la rivière de Valérie GEARY

Romans

 La femme qu’emporte la rivière Crooked flotte entre deux eaux. Sur la rive, deux fillettes qui jouent dans l’après-midi ensoleillé. Elles sont les premières à découvrir le corps et, soudain, leurs jeux cessent. Leur enfance bascule dans la dureté du monde des adultes. La veille, leur père les a laissées seules suffisamment longtemps pour qu’elles puissent le croire coupable de meurtre. Pour ne pas le perdre, comme elles ont perdu leur mère quelques semaines auparavant, elles décident de mentir sur son emploi du temps… et resserrent bien malgré elles les mailles du soupçon autour de lui, le livrant en pâture à une petite ville dont les préjugés et les rancunes lui laissent peu de chances…

Edition: Mosaïc

Nombre de pages: 393 pages

Mon avis :Sam a 15 ans lorsqu’elle perd sa mère. Accompagnée de sa petite sœur, Olivia, elle sont récupérées par leur père, ermite vivant dans un tipi.
C’est une situation bancale, et Sam, venue vivre avec lui tous les étés, se fait plutôt bien à cette situation.
Jusqu’au jour où, alors qu’elles sont au bord de la rivière toute proche, elles voit dériver un corps de femme…
Une fois ce corps découvert par les autorités, une enquête se met en branle. Et des choses compromettantes accusent le père des deux sœurs. Emprisonnés, résigné à son sort à cause d’un passé difficile, il ne tente même pas de se défendre.
Mais Sam n’est pas de la même trempe, et elle est certaine de l’innocence de son père. Elle va tout faire pour trouver les preuves de ce dont elle est convaincue…
Sam et Ollie sont deux personnages vraiment sympathiques à découvrir. L’une se retrouve sans repères maternels, et essaie autant qu’elle peut de protéger sa petite sœur. Petite sœur tout à fait particulière, puisqu’elle voit des choses que d’autres ne voient pas. L’esprit de cette femme trouvée dans la rivière la poursuit. Ollie n’a plus dit un seul mot depuis le décès de sa mort, créant une atmosphère encore plus particulière, puisque les seuls dialogues qu’elle tient sont fait mentalement, avec ces esprits qu’elle voit.
L’enquête se fait lentement, incluant la jeune fille et faisant émerger de petits secrets un peu à la fois, concernant l’un ou l’autre membre de la petite ville.
Et finalement, les méchants ne sont pas ceux que l’on pense. Ce qui est très chouette ! Puisque je n’ai rien vu venir. J’ai été surprise, et j’adore ce fait de ne pas trouver trop à l’avance qui est l’assassin.
Les chapitres alternent les pensées de Sam et d’Ollie, nous faisant voir les évènements selon deux angles différents.
Je suis finalement très contente de cette lecture, et j’aurai passé un bon moment d’ailleurs.
Points attribués : 8/10 
Je remercie l’édition Mosaïc pour cette lecture hors du commun.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :