C'est lundi, que lisez-vous?

C’est lundi, que lisez-vous? (307)

C’est lundi, que lisez-vous?

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Pixie

Ce que j’ai lu la semaine dernière

Ce que je lis en ce moment

Lottie Pumpkin est une fille ordinaire qui aspire à devenir une princesse. Ellie Wolf est une princesse qui aspire à être ordinaire. Quand le destin les place dans le même dortoir à Rosewood Hall, les deux trouvent la solution idéale: échanger des places.

De retour pour leur deuxième année à Rosewood, Lottie et Ellie sont plus proches que jamais et en apprennent davantage sur leurs nouveaux rôles.

Mais des choses étranges se passent à Rosewood. Avec l’empoisonnement des élèves, il semble que la menace d’une organisation secrète, Leviathan, se resserre.

Lottie et Ellie sont déterminées à trouver le coupable. Mais le danger est-il plus proche qu’elles ne le pensent?

Ce que je vais lire ensuite

Gabriel vient de perdre sa mère, Stella, et se retrouve orphelin à 15 ans. Submergé par la peine, il se sent incapable de retourner au lycée, incapable de vivre avec sa tante. Surtout, Stella doit reposer aux côtés du père de Gabriel : un homme décevant sur la tombe duquel il n’est jamais venu se recueillie.

Alors le garçon décide de déterrer en pleine nuit le cercueil de sa mère, et de le fixer sur un vieux kart. Avec cette étrange remorque, il part sur les routes à la recherche d’un endroit qui lui ressemble, où elle pourra reposer en paix.

Une quête insensée, guidée par l’instinct.

Gabriel ne le sait pas encore, mais il va retrouver dans la nature, dans la vie simple, chez les autres, la bonne étoile qu’il croyait avoir perdue.

Par une nuit de tempête de neige, dans un village de Haute-Loire, une douzaine de personnes se mettent à l’abri dans le seul café ouvert. Là, le passé, qu’il soit sulfureux ou romantique, se convoque. C’est un huis-clos sous tension qui attend ces naufragés…

Il était bien tranquille, Jean-Baptiste Quillet, dans son café du Pont, en ce dimanche d’hiver, à écouter les élucubrations de Kiki, le boulanger, souvent son unique client du jour. Pierpont n’est qu’un village de passage, on le traverse, on n’y reste pas….Rien donc ne serait venu troubler le calme dominical sans la violente tempête de neige qui, en quelques heures, bouche tous les accès à ce village de Haute-Loire. Comme assiégé, le café du Pont devient le refuge d’une cohorte bigarrée de naufragés de la route. On se réchauffe, on se réconforte, on joue une partie de belote….

Tout bascule avec l’arrivée d’Hélène, vingt ans, porteuse d’une lettre dont le contenu fait écho à un sombre épisode qui a secoué le pays.

Dès lors, dans le paisible village de Pierpont, plus rien ne sera comme avant…..

Et vous, que lisez-vous?

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :