Young adult

CTRL+ALT+DEL de Bertrand PUARD

Edition: Casterman

Nombre de pages: 247 pages

0 %

Résumé: Zéphyr, seize ans, se soucie peu de la marche du monde. Or sa grand-mère l’a désigné comme le digne héritier d’Arsène, une agence hors norme spécialisée dans le cambriolage. L’objectif d’Arsène ? Mettre à jour l’influence d’Ananta, un immense empire technologique qui diffuse de fausses informations à travers le monde, marchande avec la sphère politique, manipule la pensée des gens. Au moment où cette histoire commence, tous les yeux sont tournés vers les écrans : le ministre de l’écologie donne une conférence exceptionnelle et s’apprête à révéler un grand secret qui lie Ananta et le gouvernement français. 

Merci à l’édition Casterman pour cette aventure

Mon avis:Zephyr vient d’hériter du patrimoine de sa grand-mère. Elle l’a désigné comme nouveau directeur d’une agence tout à fait hors du commun… 

Lisa, fille de politicien, n’a pas voulu l’écouter lorsqu’il est venu frapper à la porte de sa chambre. Lors de la conférence de presse qui a suivi, l’adolescente a vu mourir son père en direct… 

L’un et l’autre doivent se reconstruire, mais doivent aussi se protéger des dangers qui rôdent autour d’eux. La recherche de la vérité va les amener tous les deux vers une seule et même personne, qui pourra leur en dire davantage. 

J’avais été enchantée par la précédente trilogie de Bertrand Puard. Rebondissements à gogo, secrets et découvertes incroyables, il y avait largement de quoi se mettre sous la dent. 

Dans ce nouveau roman, les ingrédients sont un peu les mêmes. Mais pour moi, la sauce n’a pas aussi bien pris. 

Ce roman avait d’abord été présenté sous forme de chapitre hebdomadaire. A la fin de chaque chapitre, l’auteur nous posait une question: qui voulions nous suivre ensuite, la description d’un nouveau personnage, etc. L’idée était innovante, et permettait de participer à l’écriture. Je m’étais d’ailleurs prise au jeu. L’auteur a effectivement tenu compte des votes pour l’histoire. Cette aventure avait duré 8 semaines d’affilée. Nous avions ensuite dû attendre la parution du roman pour découvrir le reste de l’histoire. 

Allez comprendre, mais entre-temps, pour moi, le soufflé était retombé. Pour me remettre dans l’ambiance, j’ai relu les 8 premiers chapitres, et cela m’amenait donc déjà bien loin dans les pages du livre. Et donc l’impression de ne plus avoir tant que ça à découvrir. 

En réalité, je me suis demandé à plusieurs reprises où l’auteur voulait en venir. Les liens me semblaient trop obscurs pour arriver à reconstituer le puzzle. Et c’est dommage, parce que clairement, l’auteur nous sort le grand jeu dans les événements. 

Les personnages ne m’ont pas donné l’impression d’avoir réellement pris vie. Un peu comme s’il leur manquait une partie de personnalité, de profondeur. Et je peux concevoir que le fait d’écrire une histoire en suivant des consignes extérieures peut se révéler un exercice plutôt compliqué. Pour autant, j’espérais vraiment que l’on pourrait s’attarder davantage sur l’histoire de chacun des protagonistes (et ils sont quelques-uns). 

Pour autant, lorsque l’auteur nous explique la finalité de l’aventure, c’est beau et ça a d’ailleurs été ma partie préférée! On se pose un peu, on remonte dans le temps, et on découvre enfin l’origine de tout ce qui est arrivé depuis le premier chapitre.  

Je ne reste donc pas fermée à l’idée de lire d’autres romans de cet auteur, mais je pense que celui-ci n’est finalement pas le meilleur de sa livrographie. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :