Dans ma boîte aux lettres (89)

In my mailbox

Hello les choux!!

Comment s’est passé votre semaine? Pas trop difficile?

Bon, je suppose que vous êtes comme moi, les réceptions littéraires sont une bouffée de bonheur, pas vrai?

Du coup, je vous parle des miennes

L’édition Artalys m’a fait parvenir ce roman

Jeune Anglaise frivole, Susan ne s’intéresse guère à l’histoire de son pays, contrairement à son fiancé James. Mais le décès d’un oncle la propulse dans un cottage des bords du Loch Leven, où Marie Stuart avait été emprisonnée en 1567. Elle se découvre de surprenantes affinités avec la reine déchue, tandis que flotte sur elle l’ombre de la mystérieuse et antipathique Moïra Mac Grégor, ancienne gouvernante de son oncle. Et son voyage en Écosse se transforme en un saut temporel totalement inattendu.
L’édition Presses de la Cité a pensé à moi aussi

Une jeune novice retrouvée morte dans un couvent réputé. Des fards empoisonnés qui viseraient une célèbre dame de la cour… Une enquête au parfum de scandale menée avec le flair d’une exquise parfumeuse au coeur du Paris du XVIIIe siècle.
1751. Dans le très respectable couvent de l’Assomption, celui-là même qui abrite la fille de la marquise de Pompadour, une jeune novice est retrouvée morte. Une soeur affirme avoir vu des traces de sang sur le socle d’un chandelier. S’agirait-il d’un meurtre ? On a vite fait d’interner l’indiscrète à la Salpêtrière… Depuis sa boutique le Bouquet de Senteurs, la jolie Manon Vérité suit l’affaire en voisine, jusqu’au jour où elle découvre avec effroi que ses fards ont été empoisonnés. La Pompadour, sa meilleure cliente et la favorite du roi, serait-elle visée ?
De la rue Saint-Honoré au sublime château de Bellevue, des coulisses de Versailles au sinistre hospice de la Salpêtrière, bruissent rumeurs et complots. Aussi Manon décide-t-elle de mener l’enquête – au parfum de scandale – avec son flair d’exquise parfumeuse…
Amours impossibles et secrets de famille : en Charente, les aventures semées d’embûches d’une jeune fille rebelle et d’un bagnard, à la fin du XIXe siècle. Dans la vallée des Eaux-Claires, la jolie Claire, au tempérament rebelle, mène une jeunesse insouciante dans les ateliers du moulin où son père fabrique du papier et la campagne environnante où elle se promène avec le loup qu’elle a recueilli. Bientôt, tout s’effondre : accablé de dettes, son père la promet en mariage au fils d’un riche propriétaire, à qui elle voue une haine farouche. Or, un soir, Claire rencontre Jean, un jeune bagnard en cavale. La passion va lier ces deux êtres que tout oppose. Mais il est des chaînes impossibles à briser
En 1934, un mariage d’amour scelle l’union de Cécile Rochette, fille de propriétaires terriens prospères, et de Jules. En l’épousant, celui-ci hérite d’un vaste domaine agricole qui désormais portera son nom : le domaine Ferrandon. Tout sourit à Jules : sa famille s’agrandit avec la naissance d’une petite Marguerite, ses amis l’épaulent, le travail ne manque pas. Et lorsqu’il découvre sur ses terres, au lieu dit Belle Etoile, une vieille bâtisse abandonnée, Jules en fait alors un projet de vie : la rénover afin de la léguer plus tard au fils que lui donnera un jour Cécile. Car dans ce coin de nature exceptionnel, niché aux abords du Forez, le ciel est bleu, l’horizon infini, les jours pleins de promesses…
Cinq ans plus tard, la guerre éclate…
Des années 1920 à nos jours, le roman d’une famille paysanne meusienne dont le destin est lié à l’évolution d’une fromagerie locale qui, d’artisanale, deviendra une entreprise prospère.

« Le parfum est vérité. La seule qui compte. »
Quand Elena, vingt-six ans, surprend son petit ami avec une autre dans la cuisine du restaurant dont ils ont tous deux la gestion, son univers s’écroule. Elle, qui pensait avoir enfin trouvé l’équilibre après une enfance malheureuse, doit maintenant affronter la vie seule et cesser d’avancer avec des oeillères. Il est temps qu’elle accepte son don, celui que chacune des femmes de sa famille s’est transmis au fil des siècles : la capacité à traduire les sentiments et les atmosphères en parfum. Elle quitte alors Florence pour s’installer à Paris, où elle est recrutée par un parfumeur de renom. Et, quand elle fait la rencontre du mystérieux Cail McLean, le bonheur semble enfin à portée de main. Pourtant…

L’édition Casterman m’a envoyé trois jolies petites choses

Avec Marius le chat malin, la vie est pleine de surprises et les aventures finissent toujours dans un éclat de rire !

Avec Marius le chat malin, la vie est pleine de surprises et les aventures finissent toujours dans un éclat de rire !

Une petite fille grandit dans la nature entourée d’animaux, qui lui ont appris à parler, manger, s’amuser. Mais un jour, elle rencontre un nouvel animal qui lui ressemble étrangement…
J’ai aussi reçu ma petite commande de Belgique Loisirs

Dans la tradition des oeuvres de Daphné Du Maurier, un roman nimbé de mystère et d’émotion, un suspense psychologique envoûtant pour aborder la jalousie, le désir et les liens du sang. 
Pour Lila, tout commence par un paquet déposé sur le pas de sa porte. À l’intérieur, un plan et la clé d’un cottage abandonné près d’un lac. Le legs d’un parent inconnu, une surprise qui ne pouvait pas mieux tomber.
Car, à trente ans, la Londonienne traverse une période douloureuse : une tragédie familiale impossible à cicatriser, un mariage au bord de l’implosion, une carrière au point mort. Le moment est venu pour elle de prendre du recul, loin de la ville, loin des siens.
Mais, alors qu’elle prend possession des lieux, Lila va découvrir peu à peu l’histoire de ses anciens occupants, cinq étudiants venus vivre ici clandestinement en 1980. Qui étaient-ils? Pourquoi ont-ils fui en laissant tout derrière eux ? Et d’où lui vient cette étrange impression que quelque chose la lie à leur destin ?
Dans la maison du lac, de lourds secrets sommeillent. Des secrets aux conséquences inattendues, et dont les répercussions pourraient changer la vie de Lila, à jamais…
L’édition Fleuve Noir m’a proposé ce roman

Dans le bocal de verre, à la place des cornichons, des doigts humains. Et sur l’étiquette cette mention : « Pervers au vinaigre. Tu ne toucheras pas aux enfants avec des pensées sales. »
En ce mois d’octobre finissant, les semaines se suivent et ne se ressemblent pas sous le ciel de la capitale. L’artiste contemporain Ivo est soufflé par une explosion en pleine performance. Quant à l’objet de son étude, La Joconde, elle s’est purement et simplement volatilisée. Tout porte à croire que ces méfaits sont signés Ockham, personnage dérangeant qui se met en scène dans ses vidéos délirantes, entièrement habillé de latex rouge. Mais que recherche-t-il au juste ? De l’argent ? Le geste politique ? Flatter son ego surdimensionné ? 
Une nouvelle occasion pour Mallock de se ronger les méninges, avec cet acharnement qui fait de lui plus qu’un commissaire : un véritable extralucide auquel aucun tordu ne résiste…
Nathan jeunesse m’a fait parvenir ces deux jolis albums
C’est le jour de la grande course.
Edmond l’écureuil a un peu peur, mais l’ours Edouard, lui, se réjouit car à la course…
Nul ne bat un ours
– Je me rappelle, quand j’étais petite, comme j’aimais faire voler les feuilles d’automne autour de moi.
-Moi, je jouais avec les plumes des oiseaux. Je suivais ma préférée, celle du geai, quand elle virevoltait, m’échappait et tombait sur le tapis de feuilles.
Quand les souvenirs croisés des grands-parents ressemblent aux aventures, minuscules et extraordinaires, de chaque enfant d’hier et d’aujourd’hui…

En me baladant en ville, je suis tombée sur une petite boutique de livres en seconde main, et j’en ai sorti celui-ci

15 avril 1912. Dans l’horreur du naufrage, deux femmes qui n’auraient jamais dû se rencontrer voient leurs destins liés à jamais. Sauvées in-extremis, May et son bébé trouvent chaleur et réconfort dans les bras de Celeste. Une amitié est née, qui se renforce au fil du temps.
Mais alors que survivre a donné à Celeste courage et goût de la liberté, May semble n’avoir jamais surmonté le drame. Un lourd secret qu’elle porte depuis le soir du naufrage pèse sur sa conscience…

Et puis, hoooooooonte à moi… Je devais aller chercher un livre pour l’un de mes fils, et je suis tombée en pâmoison devant ce livre!!! Chéri me l’a offert en me disant que c’est une avance sur mes achats de février (oups c’est vrai que janvier a déjà été bien rempli!). Mais quel trésor! Il est superbe!!
Qui est vraiment cette mystérieuse sorcière? Est-elle donc si méchante? Comment a-t-elle hérité de cette terrible réputation? Et si c’était elle, la véritable héroïne du monde d’Oz? Ouvrez ce livre et vous découvrirez enfin la merveilleuse et terrible vérité. Quels que soient vos souvenirs de ce chef-d’oeuvre qu’est Le Magicien d’Oz, vous serez passionné et touché par le destin incroyable de cette femme au courage exceptionnel. Entrez dans un monde fantastique si riche et si vivant que vous ne verrez plus jamais les contes de la même manière…
Et vous, qu’avez-vous découvert?
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Cyan 17/01/2016 16 h 54 min

    Une jolie moisson qui promet de belles lectures 😉
    J'ai repéré Wicked aussi, j'attendrai ton avis avant de me décider 😉

  2. latetedansleslivres 17/01/2016 12 h 49 min

    Oh les belles réceptions! Les livres des Editions Presses de La Cité ont l'air vraiment très très sympas 🙂 Et j'ai Wicked dans ma PAL en VO depuis une éternité, il faudrait que je le lise! Bonnes lectures!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :