Young adult

Geek Girl tome 4: All that glitters de Holly SMALE

 Harriet est de retour en Angleterre, c’est la rentrée, et elle est RA-VIE : cette année, c’est sûr, elle va prendre un nouveau départ et se faire plein d’amis. Malheureusement, malgré tous ses (trop nombreux) efforts, les amis se font rares. Très rares. Même Nat, sa meilleure amie, l’évite et pire ! Toby, son harceleur personnel, ne veut plus la voir ! C’est pourquoi, quand on lui propose un shooting au Maroc, elle accepte aussitôt. Et peu importe si le photographe s’est trompé et pense travailler avec une autre mannequin (beaucoup plus expérimentée), Harriet est prête à tout… pour briller.

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 476 pages

Mon avis : Harriet Manners est une jeune adolescente de 16 ans. Geek, désespérément en recherche d’une place dans la société, elle oscille entre la reconnaissance que lui donne sa position de mannequin tout neuf, et les difficultés d’insertion dans un lycée.
Perdue sans son amie Nat, elle doit se trouver des repères seule. Et ce n’est pas forcément gagné d’avance….
Je n’ai lu aucun autre tome de Geek Girl. Je suis donc allée dans l’inconnu. J’avais peur de louper beaucoup de choses, étant donné que je prenais la série en route. Heureusement, ce n’est vraiment pas un souci. L’auteur a su replanter le décor de façon à ce que je ne sois pas perdue, et que je puisse vraiment voir Harriet sous son meilleur jour : elle est unique.
Elle est capable de donner des éléments anecdotiques véridiques dans n’importe quelle situation. Et pour cause : c’est une vraie machine de guerre en matière d’apprentissage.
Elle patauge beaucoup plus quand il s’agit de se créer une image sociale. Evidemment, la jeune a grandi avec des livres pour amis, n’en cherchant pas d’autres. Mais à l’adolescence, les choses changent et il faut bien faire un minimum d’efforts.
Sans compter que sa toute nouvelle carrière chamboule un peu les choses, puisqu’en plus, elle ne s’est jamais jusque-là targuée d’être une icône de la mode.
Cette petite adolescente est drôle, touchante, émouvante, et complètement attachante. Malgré ses manies, tout à fait particulières, elle a énormément d’empathie, un cœur gros comme ça, et ne s’arrête ni à l’âge ni au physique de ses interlocuteurs. Une adolescente adorable en somme.
Au final, j’ai regretté de ne pas avoir lu les trois premiers tomes. Bien sûr, c’est une série pour jeunes lecteurs, mais il y a un quelque chose de poétique dans ce que Harriet raconte. Elle voit les choses d’un œil décalé, peut-être, mais souvent, elle touche sa cible. Et je trouve ça formidable. Vraiment.
Finalement, j’ai boudé une série qui, je pense, vaut la peine d’être découverte.
Points attribués : 8/10
Je remercie l’édition Nathan pour cette lecture tout à fait particulière.
Il vous tente?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :