In my mailbox

In my mailbox (293)

 

In my mailbox

Casterman

Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais… À condition d’y parvenir.

De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Éonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier.

Une course contre la mort commence pour Keralie.

Une intrigue royale dans la lignée de Game of Thrones.

 

Je craque!

Le combat de Crafty et de ses amis ne fait que commencer. Le Shole avance inéluctablement, et le château de Lancaster dans lequel ils se sont réfugiés est sur le point d’être englouti. Des aberrations terrifiantes se montrent de plus en plus souvent, et certaines semblent même pouvoir s’aventurer hors du brouillard. Pire, les créatures semblent toujours savoir où frapper…

Alors, quand une vieille ennemie apparaît dans les cauchemars de Crafty pour l’avertir des dangers à venir, le garçon ne sait plus à qui se fier. Troublé, il doit se préparer au pire, car le temps presse, et les monstres approchent…

Dans l’empire d’Aramtesh, les parfums, sacrés, sont l’objet de toutes les convoitises.

Avec son nez affûté et sa grande connaissance des senteurs, Rakel espérait devenir parfumeuse et gagner de quoi soigner son père malade. Mais le prince Nisaï est empoisonné et elle est accusée à tort…

Obligée de fuir, Rakel doit absolument découvrir l’antidote au poison qui a plongé le prince dans le coma. Ainsi, seulement, elle pourra laver son nom. Pour cela, elle devra s’allier avec Ash, le soldat envoyé sur ses traces.

Ensemble, ils découvriront d’anciens secrets enfouis aux confins de l’empire – et au plus profond d’eux-mêmes. Mais parviendront-ils à déjouer la machination qui menace la paix fragile d’Aramtesh ?

Une auberge au bord de la Tamise, par une nuit de solstice d’hiver, quelque part au XIXe siècle.

Un étranger gravement blessé pousse la porte, portant dans ses bras une petite noyée.

L’homme s’appelle Henry Daunt.

La fillette morte, personne ne sait son nom.

Quelques heures plus tard, voilà qu’elle revient à la vie.

Doit-on parler de magie ou bien ce phénomène peut-il s’expliquer par la science ?

Et, surtout, d’où vient cette miraculée ?

Est-ce Amelia, la fille des Vaughan, enlevée deux ans plus tôt, Alice, la fille de Robin, le bâtard mulâtre des Armstrong, ou bien une petite gitane du camp à côté ?

À moins qu’il ne s’agisse de la fille du batelier, Quietly, mort il y a plusieurs siècles et qui fait désormais traverser la rivière aux âmes…

Une année durant, Henry, secondé par l’infirmière Rita Sunday, va explorer toutes les pistes.

Gia l’a découvert à ses dépens : les plus belle bibliothèques du globe s’ouvrent sur un univers inquiétant où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles. Voilà plusieurs semaines que la jeune fille et ses compagnons d’infortune se terrent en Irlande pour échapper à la colère de ceux qui la tiennent pour responsable de la fuite d’une kyrielle de dangereux criminels. Les évadés, avec à leur tête Conemar – un puisant mage maléfique qui n’est autre que l’ennemi juré de Gia -, ravagent le monde des humains et celui des Chimères.

Difficile pour la sentinelle, dans ces circonstances tragiques, de rester concentrée sur sa mission : retrouver les clés disséminées dans ces splendides bibliothèques anciennes et s’en servir pour réveiller un redoutable monstre de légende afin de le détruire une bonne fois pour toute. D’autant que le Conseil a renforcé la sécurité des bibliothèques, condamné l’accès aux porte-livres et instauré un climat de suspicion… Gia peut-elle encore compter sur son oncle, Archimage d’Asile, et sur Arik, malgré leur rupture ? Les décisions du Conseil se succèdent, de plus en plus arbitraires, et la réponse à ses interrogations se fait de moins en moins évidente.

La fin du monde approche ! Si elle veut enrayer le cours du destin, Gia n’a plus qu’une solution : basculer dans la clandestinité et s’aller avec ses anciens ennemis. Alors seulement, elle pourra faire éclater la vérité et espérer maintenir l’équilibre entre les deux univers. Bestiaires fabuleux, objets magiques, voyage entre les univers… Jamais plus vous ne regarderez un vieux livre poussiéreux du même œil ! Avec « La briseuse d’illusion », Brenda Drake nous entraîne vers un final à couper le souffle, dans un monde toujours plus surprenant et somptueux.

Loin de Pyrrhia existe un continent nommé Pantala, où vivent en harmonie Ailes de Soie et Ailes de Guêpe. Les redoutables Ailes de Feuille ont disparu de Pantala depuis longtemps. C’est ce qu’a toujours pensé le jeune Blue. Mais le dragonnet et sa soeur Selena sont en danger. Et leurs ennemis ne sont peut – être pas ceux qu’ils croient.

Après des mois d’attente, Elizabeth est enfin de retour à Winterhouse Hôtel ! Elle apprend avec bonheur que Norbridge a finalement réussi à prouver qu’il est bien son grand-père, elle va donc s’établir à l’hôtel pour de bon ! Toute à sa joie de retrouver Freddy et sa bibliothèque chérie, Elizabeth n’en remarque pas moins quelques bizarreries… Qui est cette Elana qui l’assaille de questions ? Que signifient les mots gravés sur le sceau de Winterhouse Hôtel ? Pourquoi la tombe de Gracella est-elle introuvable au cimetière de la ville ?

Autant de mystères à résoudre dans l’atmosphère envoûtante de Winterhouse Hôtel !


Et vous, qu’avez-vous découvert?

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :