In my mailbox

In my mailbox (350)

 

Coucou les amis!

Voilà notre rendez-vous du dimanche!

C’est le jour où je vous montre toutes les futures belles lecture que j’ai reçu durant la semaine.

C’est parti!

Casterman

Léo est dégoûté : il se retrouve avec les nazes de sa classe pour un jeu de piste dans la ville de Carcassonne. Soudain, au détour d’une ruelle, une séduisante inconnue les invite à visiter le musée des tortures. Pourquoi refuser ? Léo est loin de s’imaginer l’horreur qu’ils vont vivre dans ce musée labyrinthique…

Sorcière, Sorcière, surveille tes arrières… Parce qu’elle habite une maison au milieu du cimetière, Perséphone est harcelée par trois garçons, sans cesse. Sorcière, Sorcière… Jusqu’au jour où une vieille femme vient rôder entre les tombes et lui propose de sombres pouvoirs. Et si la jeune fille en profitait pour se venger ?

L’excitation est à son comble à l’Hôtel Flamingo ! L’évènement le plus important de l’année approche : le carnaval. Anna et ses amis sont déterminés  à remporter le prix du plus beau char de la parade. Il va falloir faire mieux qu’Aimé la Monnaie et son Hôtel Clinquant pour être en tête du défilé, mais aussi garder secrète la présence à l’hôtel du groupe de rock Les Bêtes Nocturnes, sans oublier de prendre soin d’un gentil couple de mouffettes. La saison promet d’être mouvementée !

Presses de la Cité

Juin 1813. Fuyant le mépris, une jeune fille chemine seule sur les routes, sous une autre identité…
Non loin de ce Rhône qui la fascine, c’est dans une Provence pleine de couleurs que Sixtine trouve refuge. Un riche manufacturier en indiennes, subjugué par son regard d’azur, conquis par son don pour le dessin, fait bientôt d’elle son épouse. Malgré leur différence d’âge, et le passé de la jeune fille…
Des années plus tard, devenue une femme respectée, à la tête des ateliers de la manufacture de son mari, Sixtine décide de revenir dans ses Cévennes natales. Afin de prendre sa revanche sur les riches propriétaires du Souleiadou, elle qui, naïve, s’était imaginée au bras de leur fils héritier ?
Afin de faire aussi toute la lumière sur les ombres de son enfance malaimée ?

Presses de la Cité

Julien, adorable enfant du silence, bien sage, ne parle pas… Ses parents, Léopold et Marianne, se sont aimés puis perdus. Dévoré par l’ambition, lui quitte les Vosges et sa famille.
Pleine d’amour pour son fils, Marianne est désemparée car le mot « autisme » vient de surgir dans sa vie. Une amie, passionnée de musique, l’épaule au mieux pour l’éducation de Julien. Un homme va tout changer. Baptiste, luthier hors norme, propose d’initier l’enfant à son art et à l’apprentissage de son métier.
Dans l’atelier riche de toute l’histoire musicale de l’humanité, au côté de sa jeune collègue qui lui transmet les gestes de l’artisan et qui ouvre son cœur, Julien va trouver sa place dans le monde par la grâce d’un instrument que son père a rapporté des Etats- Unis : la viole d’amour…

Inspiré de faits réels, un roman tout en sensibilité, émotions, espoir mêlés.

Netgalley

Elle mène une vie bien réglée. Il ignore complètement les règles.
 
Certes, à vingt-cinq ans à peine, Ruthie ne vit que pour son travail et n’a ni fiancé ni vie sociale.
Certes, elle passe ses journées entourée de personnes dont l’âge avoisine les quatre-vingt-dix ans.
Mais Ruthie va bientôt devenir manager de la maison de retraite de luxe où elle officie, et sa vie lui convient parfaitement. Son emploi du temps est calé sur des semaines, ses journées sont millimétrées, et elle sait que tout est sous contrôle. Du moins le croyait-elle, jusqu’à ce qu’elle rencontre Teddy. Ce biker tatoué des pieds à la tête a besoin d’un toit, et son père, le propriétaire de l’établissement, lui permet de loger avec les employés à condition qu’il donne un coup de main. Ruthie se serait bien passée de cet élément perturbateur qui, du jour au lendemain, devient à la fois son «  collègue  » et son voisin. D’autant que, si le physique très avantageux de Teddy s’avère utile pour négocier avec les résidentes, il devient vite une menace pour sa propre tranquillité mentale…

Jusqu’où sont-elles prêtes à aller pour obtenir réparation ?

Londres. Trois femmes sont frappées de plein fouet par l’assassinat d’un jeune homme à bord de sa péniche. Carla, sa tante. Miriam, sa voisine, qui a découvert le corps. Et Laura, avec qui la victime a passé sa dernière nuit. Si elles ne se connaissent pas, ces trois femmes ont un point en commun : chacune a été victime d’une injustice qui a gâché sa vie. Chacune couve une colère qui ne demande qu’à exploser. L’une d’entre elles aurait-elle commis l’irrémédiable pour réparer les torts qu’elle a subis ?

Une collègue me prête

Un tour de force épique et magistral. Un monument de la fantasy et de la littérature.

Un monde divisé.

Un reinaume sans héritière.

Un ancien ennemi s’éveille.

La maison Berethnet règne sur l’Inys depuis près de mille ans. La reine Sabran IX qui rechigne à se marier doit absolument donner naissance à une héritière pour protéger son reinaume de la destruction, mais des assassins se rapprochent d’elle…

Ead Duryan est une marginale à la cour. Servante de la reine en apparence, elle appartient à une société secrète de mages. Sa mission est de protéger Sabran à tout prix, même si l’usage d’une magie interdite s’impose pour cela.

De l’autre côté de l’Abysse, Tané s’est entraînée toute sa vie pour devenir une dragonnière et chevaucher les plus impressionnantes créatures que le monde ait connues. Elle va cependant devoir faire un choix qui pourrait bouleverser son existence.

Pendant que l’Est et l’Ouest continuent de se diviser un peu plus chaque jour, les sombres forces du chaos s’éveillent d’un long sommeil… Bientôt, l’humanité devra s’unir si elle veut survivre à la plus grande des menaces.

Et vous, qu’avez-vous découvert?

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :