Coucou les amis!

Voilà notre rendez-vous du dimanche!

C’est le jour où je vous montre toutes les futures belles lecture que j’ai reçu durant la semaine.

C’est parti!

Presses de la cité

Charlotte s’était juré de ne jamais revenir à Sarlat. Mais comment refuser un dernier adieu à Louise, celle qui l’a élevée comme une mère ? Cela fait vingt-huit ans que Charlotte tente d’oublier le drame qui l’a obligée à fuir. Et s’il était temps, enfin, d’affronter le passé ?

Charlotte est une femme d’aujourd’hui, la quarantaine attachante. Elle jongle entre sa fille de douze ans, dont elle assure la garde partagée depuis son divorce, et sa librairie à Arles.

Une lettre bouleversante de sa tante Louise, malade, fait tout vaciller. Comment refuser une dernière visite à celle qui fut comme une seconde mère ? Mais Charlotte n’a pas revu sa famille depuis ses quinze ans, en 1993. À l’idée de retrouver  » les siens « , elle a l’impression de se précipiter dans un traquenard. Car en plus de ses proches, c’est son passé, la tragédie étouffée de son adolescence, qu’elle doit aussi affronter. Seule, ou presque, contre tous.

Haine, amour, jalousie vont jalonner son retour aux sources à Sarlat, dans la belle bâtisse familiale entourée de noyers.

Netgalley

Deux femmes, deux destins, deux Amériques.

Anna, promise à une brillante carrière, étudie à l’université de Washington. Cerise, lycéenne de milieu modeste, vit en Californie sous l’emprise douloureuse de sa mère. Lorsque chacune tombe enceinte par accident, Anna avorte et Cerise garde l’enfant.

Des années plus tard, ce choix aura déterminé le cours de leur vie.

D’espoirs en déceptions, de joies en drames, Anna et Cerise, bientôt réunies par le hasard, apprennent à être mères et à être femmes.

À travers ce face à face poignant, Jean Hegland interroge la maternité, l’éducation et la quête de soi. Une expérience universelle de sororité.

Netgalley

APPRENDRE À ACCEPTER SES DIFFÉRENCES ET CELLES DES AUTRES

L’esprit de Hope Nicely est différent de la plupart des gens. Chez elle, les pensées ont du mal à rester en ligne droite. Les mots semblent s’échapper comme à travers un fi let de pêche. Mais Hope peut compter sur sa détermination et son entêtement pour s’adapter au monde.

À vingt-cinq ans, persuadée que rédiger son autobiographie lui permettra de retrouver sa mère biologique, elle s’inscrit à un atelier d’écriture. Elle espère ainsi obtenir des réponses aux questions qui la tourmentent : pourquoi a-t-elle été abandonnée ? Sa mère était-elle consciente que boire de l’alcool pendant la grossesse pouvait avoir des conséquences irréversibles ?

Ce cours d’écriture va transformer la vie de Hope en aventure, et elle découvrira que d’autres leçons l’attendent…

Netgalley

Mrs March vit oisive dans un appartement huppé de New York. Alors que George, son mari, atteint la consécration littéraire avec son dernier roman, l’existence de Mrs March se met à vaciller. Aurait-elle, comme on le dit, servi de modèle à l’un des personnages peu reluisant du livre de son mari ? Impossible, connaissant George. Mais le connaît-elle vraiment ? N’aurait-elle pas été aveuglée, toutes ces années, par son existence dorée ? Mrs March se met alors à enquêter sur la vie intime de l’homme qui partage sa vie. Et elle découvre que celui-ci se passionne pour l’étrange disparition d’une jeune femme. Simple travail de romancier ? Peu à peu, le doute s’installe, et ses soupçons la mènent bien au-delà de ce qu’elle pensait. Au-delà même de la raison ?

Avec ce portrait d’une femme dont le monde s’effondre, Virginia Feito nous offre un récit à la tension extrême. Un coup de maître, pour un premier roman, qui la place d’emblée en digne héritière de Patricia Highsmith. Les droits d’adaptation du livre ont été achetés par l’actrice Elisabeth Moss.

Je gagne un pari! hihi

Après la disparition d’Évan, les exilés sont transportés par Charon, de la Bastille vers une destination inconnue : le château de Chenonceau. Sur place, ce n’est pourtant pas la vie de palace qui les attend…

Pour retrouver l’âme d’Évan et le sauver, Liam sera confronté à la plus complexe des enquêtes et devra faire face à une mystérieuse entité maléfique qui les a suivis à leur insu depuis la Bastille…

Après Les Saintes Reliques, le retour de Cotton Malone sur les traces des secrets nazis. Strasbourg, août 1944 : Martin Borman, conseiller spécial d’Hitler, réunit les plus grands industriels et financiers allemands. La guerre est perdue pour les nazis, il est urgent d’organiser la fuite et la dissimulation des capitaux avant que ceux-ci ne tombent dans les mains des Alliés. Berlin, 30 avril 1945 : enfermés dans le bunker depuis dix jours, Adolf Hitler et Eva Braun se donnent la mort.

Biélorussie, 2021 : Cotton Malone entre en possession d’un dossier confidentiel au contenu explosif, issu des services secrets soviétiques. Si les informations qu’il contient sont avérées, c’est toute l’histoire de l’Europe depuis 1945 qu’il faut réécrire. Que s’est-il vraiment passé dans le bunker le 30 avril 1945 ? Adolph Hitler et Eva Braun y ont-ils bien trouvé la mort ? Et qu’est devenu Martin Borman, dont le cadavre n’a jamais été formellement identifié ? Autant de questions auxquelles Cotton, sur les traces de l’or nazi, va devoir répondre au péril de sa vie.

Avec cette nouvelle aventure de Cotton Malone aux rebondissements incessants, Steve Berry nous emmène du Chili à la Suisse en passant par l’Afrique du Sud, et pose des questions troublantes qui vont ravir les amateurs de conspirations et d’énigmes historiques.

 

Et vous, qu’avez-vous découvert?

aufildespages

aufildespages chroniqueuse littéraire

1 commentaire

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :