Young adult

Killer T de Robert MUCHAMORE

Edition: Casterman

Nombre de pages: 548 pages

0 %

Résumé: Quand Charlie est accusée à tort d’avoir mis une bombe dans le lycée, Harry essaie d’aider la fascinante jeune fille, mais sans succès. 

Deux ans plus tard, à la sortie de prison de Charlie, la modification génétique est en plein essor : adieu cancers, bonjour perfection physique ! Sauf que des terroristes sèment une panique mondiale en créant Killer T, un virus synthétique dont le taux de mortalité atteint 90 %. Ils réclament un milliard de dollars pour diffuser son vaccin. Harry, devenu entre-temps journaliste sur Vegas Local, retrouve la trace de Charlie dans le journal : elle travaillerait pour un labo clandestin… 

Dans un monde où la manipulation de l’ADN est désormais à la portée de n’importe qui, Charlie et Harry vont s’aimer, se trahir, se séparer, se retrouver, se battre dans un seul but : survivre. 

Merci à l’édition Casterman pour 

Mon avis: Charlie, adolescente ayant été accusée d’avoir commis un acte répréhensible, revient à la vie civile après deux ans de prison. Logée dans un foyer pour jeunes, elle est approchée par hasard par une femme qui lui propose un emploi assez particulier: Participer à sa production de modification génétique.  

Dans le même temps, un virus se propage rapidement à travers le monde, et les vaccins sont horriblement cher. Charlie y voit un filon. 

Pendant ce temps, son ami, Harry, qui l’a épaulée durant toutes ces dernières années, est devenu un journaliste fortuné, toujours à l’affut d’informations qui dérangent. 

Les années passent et leurs destins se retrouvent imbriqués… 

Voilà un livre tout à fait particulier! Je n’arrive pas d’ailleurs à vous dire si j’ai aimé ma lecture, ou si je l’ai trouvé longuette.  

On aborde des sujets intéressants: la modification génétique, les médias et leur course à la plus grande publication, et la possibilité d’un virus qui un jour pourrait annihiler l’humanité. Autant de thèmes lourds, complexes et qui peuvent être exploités de bien des manières. 

On les appréhende du point de vue d’adolescents. Une reprise de justice et un jeune homme qui s’est lancé très (trop) vite dans le business. Deux points de vue qui peuvent être acérés, et désillusionnés. 

On les suit sur plusieurs années, en faisant parfois des bonds de plusieurs mois entre deux parties de l’histoire.  

Il y a des rebondissements, de l’action, un scénario assez complexe. Tous les éléments sont là pour créer un page-turner. 

Mais… la sauce n’a pas pris pour moi. Je crois que je suis restée sur le bas-côté. Pourquoi? Ce fameux point de vue adolescent ne m’a pas convaincue. J’ai trouvé que leurs actions à tous les deux, alors qu’ils sont encore mineurs, sont bien trop “adultes” à mon goût. J’ai eu beaucoup de mal à allier une jeune Charlie mal dans sa peau et complètement perdue à un système ultra élaboré et totalement illégal de travail sur la génétique. Tout comme d’allier un adolescent allant au lycée et tenant dans le même temps une agence d’informations sur le net, lui rapportant des sommes folles.  

Les bonds dans le temps m’ont paru une manière de combler un manque de profondeur dans l’histoire. Finalement, c’est un peu comme si l’auteur n’avait pas su combler les périodes intermédiaires, et avait tout simplement décidé de les passer sous silence… 

Vous l’avez compris, ce roman ne m’aura pas emballé. Malgré tout, je l’ai lu rapidement, certaines actions sont très prenantes et cela relève un peu la barre.  

A votre tour de le lire, et de voir si vous serez davantage embarqué. 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :