Littérature jeunesse

La sorcière oubliée de Melvin BURGESS

Edition: Gallimard jeunesse

Nombre de pages: 315 pages

0 %

Résumé: Traquée, Béa ne sait plus à qui faire confiance, ni où elle est en sécurité. Elle a des visions étranges, entend des voix… et se découvre un pouvoir très rare, celui d’invoquer les esprits. Lars, le mystérieux, le séduisant skateur avec qui elle s’est entraînée pendant l’été, connaît son secret et la prend au piège d’une relation toxique. Manipulée, elle se met à douter de tout -sauf des conséquences de ses actes. 

Merci à l’édition Gallimard pour ce joli conte

Mon avis: Béa voit un soir une scène qui la laisse avec beaucoup de questions auxquelles elle n’a pas de réponse. 

Dans les jours qui suivent, des événements bizarres se produisent de plus en plus régulièrement. C’est finalement une petite fille dépenaillée qui va lui donner un début d’explication. 

Sa vie va alors totalement basculer. Mais avec ce changement, il va lui falloir apprendre à savoir à qui faire confiance ou pas. Et réaliser que les dangers sont bien réels et que sa vie et celle de sa famille sont en jeu… 

Je n’avais jamais eu l’occasion de découvrir la plume de Melvin Burgess. J’étais donc plutôt curieuse d’ouvrir ce roman. 

Béa est une toute jeune fille de 12 ans, aimant profondément ses parents et son petit frère. Jusque-là, elle  a eu une vie tout à fait normale. Mais d’un coup, ça bascule et là voilà qui doit affronter toutes sortes de situations dangereuses. 

Des pouvoirs magiques, des êtres de légendes, des clans opposés, et des intrigues habitent les pages de ce roman qui se lit assez rapidement. Je dois dire que pour un roman jeunesse, il est assez complet. 

Les événements se suivent à un rythme régulier, et la jeune fille a des réactions tout à fait adaptées à son âge. Elle est naïve, mais courageuse. Et ses qualités et ses défauts jouent pour beaucoup dans l’intrigue, puisque c’est eux qui provoquent certains éléments.  

Je ne suis pas absolument conquise par ma lecture, il m’a manque, je pense, un petit quelque chose. Toutefois, l’histoire ne peut que plaire à mon avis à beaucoup de jeunes lecteurs. 

Je voudrais aussi ajouter un petit mot sur la couverture que je trouve vraiment très belle, très en rapport à la nature, un sujet largement utilisé dans le roman.  

Bref, à votre tour de le découvrir! 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :