Les amours de Lou de Marie-Claude GAY

Romans

 Lou a grandi tant bien que mal sous les ordres et les silences imposés d’un père tyrannique, cœur de pierre inapte à l’amour. Hors des murs de leur maison bourgeoise périgourdine, la famille Vandreuilh affiche un bonheur de façade car il est des milieux  » bien nés  » où l’on ne montre rien. Après une enfance toute en tension et une adolescence saccagée – notamment par un terrible drame familial – qui ne sont égayées que par la merveilleuse Bonne-Maman, Lou devient une jolie étudiante en droit, à Bordeaux. Elle réapprend à vivre, à s’émanciper, à découvrir enfin, au côté de Philippe, l’amour partagé. Mais tout cela n’a qu’un temps. De 1952 à nos jours, le portrait touchant de Lou, à la fois femme libre et fragile, qui en dépit de sa riche vie sentimentale, entre cruelles désillusions et espoir jamais vaincu, cache en elle et pour toujours ses blessures de petite fille…

Edition: Presses de la Cité, Terres de France

Nombre de pages: 446 pages

Mon avis :Lou est une petite fille de 10 ans. Avec sa sœur aînée, Pauline, 16 ans, elle vit dans une famille régentée par la main de fer paternelle. Elles subissent brimades et frustrations sans protester. En 1952, on ne discute pas les ordres parentaux.
Malgré tout, Pauline s’éprend de son jeune voisin, et c’est le drame.
On suit Louise, au fil des années. Elle arrive, elle aussi, à 16 ans, et tente de ne pas reproduire ce qui est arrivé à Pauline. Mais son père est présent partout, et la vie s’assombrit.
Au fil de sa vie, Lou aurait différents amours, certains plus forts que d’autres. Mais la vie n’est pas facile, et Lou en fait le triste constat.
C’est un livre simple. J’ai énormément aimé la première partie, avec ce retour en arrière, dans les années 50. J’ai aimé redécouvrir les mœurs, et les qualités qu’on recherchait chez les jeunes filles de l’époque, la moralité imposée et les études complètes. Lou est attachante, tendre, douce et j’ai adoré ce personnage. J’aurais pu en faire mon amie.
Les années passant, Lou vieillit, et sa vie se remplit de sentiments divers. Les premiers émois, le premier grand amour, avec un grand A, et les désillusions.
Finalement, cela pourrait être la vie de n’importe qui. Et à part ce voyage dans la ligne du temps dans la vie de Lou, je n’ai pas retiré grand-chose de ce livre. Pas de cœur hélas. J’ai malgré tout passé un bon moment en sa compagnie. Et je dois dire qu’il est apaisant.
Points attribués : 7/10
Je remercie les Presses de la Cité pour cette lecture tendre.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :