Les enfants de Gayant d’Emmanuel PROST

Romans

La Grande Guerre terminée, Hélène, infirmière au Val-de-Grâce, se rend au chevet de sa mère, qui lui confie dans un dernier soupir qu’elle n’est pas sa vraie génitrice. Son père, Joseph, lui relate alors l’aventure de sa naissance, d’une mère internée dans un asile et morte dans un incendie. Embauchée à l’hôpital de Douai, Hélène fait la rencontre de Stéphane Lacasse, un copain d’enfance, mineur et tout juste de retour du front : le coup de foudre est réciproque. Lors d’une réunion pour la reconstruction des géants de Douai, les Gayant, Hélène, accompagnée de Stéphane, effraie un homme, Auguste Bellecourt, généreux donateur, qui croit voir en la jeune femme une revenante. Piquée au vif après ces deux aventures troublantes, Hélène décide de mener l’enquête…

Edition: De Borée

Nombre de pages: 448 pages

Mon avis : Esprit de terroir et mystère familial.. Pour moi, c’est un mélange génial !
Nous sommes arrivés à la fin de la première guerre Mondiale. Hèlene, infirmière au Val-de-Grâce, va enfin pouvoir rentrer chez elle, après 8 ans d’absence.
Toute la cité douaisienne retrouve ses fils, du moins les survivants de ce conflit meurtrier. Et tant bien que mal, les traditions reprennent leurs droits. La fameuse fête de juillet est réhabilitée et il faut donc se réorganiser.
C’est ainsi qu’Hèlene et Stéphane Lacasse se retrouvent au hasard, après s’être perdus de vue depuis l’enfance.
Tout serait simple si la grippe espagnole ne s’était pas répandue, condamnant une partie de la population affaiblie. C’est le cas de Mado, la mère de Hélène. Mais celle-ci, dans un dernier souffle, lui assène une incroyable vérité : elle n’est pas sa vraie mère.
Commence alors pour Hélène une recherche quant à l’identité de sa mère biologique, ce qui ne lui prendra pas longtemps. Mais évidemment, les choses ne se font pas facilement…
J’ai été très agréablement surprise par ce roman. J’en avais entendu parler sur les réseaux sociaux et sur les blogs. Mais sachant que j’allais le lire, j’ai essayé de ne pas lire trop d’avis (positifs d’ailleurs) pour pouvoir me faire ma propre idée.
Je n’ai pas du tout regretter le voyage ! J’ai suivi Hélène dans ses recherches, j’ai vu Auguste Bellecourt repartir dans son passé, et j’ai entendu Stéphane Lacasse tenter de construire son avenir. Ce mélange de mystère, de récit familial, de traditions du Nord Pas-de-Calais (pas si loin de chez moi finalement) m’a entièrement convaincu. Emmanuel Prost a une façon simple, mais intense, de raconter l’histoire de ces protagonistes.  J’ai vraiment eu l’impression d’avoir été plongée jusqu’au cou dans cette époque d’après-guerre, dans les corons, les amitiés de mineurs, et la simplicité des sentiments.
Je n’ai qu’une chose à dire : Bravo ! Je lirai certainement les prochains écrits de cet auteur, car je ne doute pas qu’il y en ait d’autres.
Points attribués : 9/10
Je remercie l’édition De Borée pour cette lecture mystérieuse
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Emmanuel Prost 09/06/2015 16 h 19 min

    Merci pour ce très beau retour lecture de mon roman !
    Amitiés.
    Emmanuel Prost

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :