Romans

Liquide inflammable de Robert BRYNDZA

Edition: Belfond

Nombre de pages: 409 pages

0 %

Résumé: Enlèvement d’enfant, secrets de famille, fortunes subites pour les uns et déchéances sociale pour les autres… La suite des aventures de l’agent Erika Foster dans un thriller trouble, foisonnant, complètement addictif !

Londres et sa grande banlieue, 2016.

Alors qu’elle supervise l’exploration des eaux troubles d’une carrière abandonnée à la recherche de 10 kg d’héroïne, Erika Foster met au jour… des ossements humains, manifestement ceux d’un enfant.

Si la découverte de la drogue lui permet de coincer le malfrat Jason Tyler, Erika peine à savourer sa victoire. Le petit squelette l’obsède. Et cette obsession ne fait que croître lorsqu’elle apprend qu’il s’agit du cadavre de Jessica Collins, disparue en 1990 à l’âge de 7 ans alors qu’elle se rendait à une fête d’anniversaire à quelques numéros de chez elle.

Bien qu’affectée à la brigade antidrogue, Erika est bien décidée à élucider ce crime et manœuvre pour se voir confier l’enquête.

Mais entre l’effervescence médiatique, la pression de sa hiérarchie et les ramifications complexes de cette affaire, il semblerait qu’elle ait mis les pieds dans un véritable nid de vipères. D’ailleurs sa prédécesseur Amanda Bakers en charge de l’enquête vingt-six ans auparavant a sombré dans un burn out dont elle ne s’est jamais relevée.

Qu’est-il arrivé à la fillette ? Qu’est devenu le suspect numéro 1, l’abominable pervers Trevor Marksman ? Que masque l’attitude théâtrale de Martin Collins, le père de la victime ? Et la dévotion fanatique de Marianne Collins, la mère ? Amanda Bakers est-elle aussi HS qu’elle en a l’air ? Erika et son équipe vont devoir remuer leurs méninges pour dégager un fil d’Ariane de ce sac de nœud. Mais le chemin qui mène à l’abominable vérité est dangereux, pavé de cadavres et de noirs secrets.

Merci à l’édition Belfond pour ce roman haletant

Mon avis: Erika Foster est inspectrice. Elle travaille sur une affaire de trafic de drogue. Alors que son équipe drague un lac, elle tombe sur quelque chose de macabre: le squelette d’une petite fille, disparue deux décennies auparavant.

Elle obtient le droit d’enquêter sur cette affaire. Sans se douter qu’elle va aller de découverte en découverte… 

Je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir la plume de Robert Bryndza. J’ai été très agréablement surprise!

Nous entrons dans l’action dès le premier chapitre. Une ambiance d’urgence, puisque l’équipe n’a que quelques heures pour trouver des éléments permettant d’inculper un prévenu.

Tout de suite, on comprend que le rythme va être soutenu, qu’on ne va pas avoir le temps de souffler.

L’enquête concernant la petite Jessica est d’ailleurs entamée rapidement, et l’ampleur du travail à accomplir apparaît.

On réouvre une enquête vieille de plus de 20 ans. A l’époque, on n’avait rien trouvé de bien solide. Pour l’enquêtrice, c’est donc un travail phénoménal qui attend. IL faut tout reprendre de zéro, avec le risque que les témoins ne soient plus disponibles, que les éléments collectés ne soient plus valables…

Il faut aussi qu’elle prenne en compte la pression de la hierarchie, qui voudrait que l’affaire soit rapidement bouclée.

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, avec cette lecture. Chaque nouveau rebondissement nous fait avancer de quelques pas, nous donnant l’occasion d’assembler nous-mêmes les pièces du puzzle.

L’enquêtrice est un personnage que j’ai beaucoup apprécié. Réfléchie, empathique, courageuse, elle démontre de nombreuses qualités humaines.

L’histoire de la petite Jessica aboutit à une conclusion que je n’avais pas vu venir! Une belle surprise! J’aime lorsque je ne trouve pas la solution avant que l’auteur ne la donne. Cela permet au récit de rester haletant jusqu’au bout.

Cette lecture est donc une très bonne surprise. Un roman intéressant, possédant une belle intrigue et un bon rythme. Je ne peux donc que vous le conseiller!

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :