Littérature jeunesse

Magic Charly tome 2 d’Audrey Alwett

Charly est envoyé à Saint-Fouettard, la sinistre institution pour jeunes magiciers indisciplinés. Sa situation semble désespérée : sa mère a oublié son existence, sa grand-mère est enfermée avec le Cavalier dans son chapeau magique et Maître Lim prisonnier du Purgatone… Heureusement, il y a Sapotille. Mais privés de leurs pouvoirs magiques, les deux amis parviendront-ils à sauver leurs proches et à empêcher le juge Dendelion d’accéder au pouvoir suprême ? 

10/10

523 pages

Merci à l’édition Gallimard pour cette superbe série! 

Mon avis: Charly se retrouve à Saint-Fouettard, une institution sombre et austère, où l’on place les jeunes magiciers récalcitrants. 

Sur place, il va se rendre qu’il est possible de se faire des alliés hors du commun mais aussi des ennemis rancuniers. 

Avec son amie, Sapotille, il va tenter de s’en sortir le mieux possible, tout en gardant à l’esprit toutes les responsabilités qui sont sur ses épaules… 

J’avais a-do-ré le premier tome, vous vous rappelez? Ca avait été une découverte croustillante, amusante, pimpante… Bref, un vrai coup de cœur. Et bien entendu, j’attendais cette suite avec vraiment beaucoup d’impatience! 

Après l’avoir lu (beaucoup trop vite à mon goût d’ailleurs), je peux vous dire que ce second tome est à la hauteur du premier! Des personnages loufoques, des secrets et des aventures construisent pour nous un monde très coloré. 

J’y ai rencontré, entre autres, des licornes snobinardes, des petits personnages se nourrissant d’histoires, un croque-mitaine qu’on peut soudoyer si on le fait poliment, et des personnes fomentant des complots pas trop dangereux tout de même. 

Charly et Sapotille n’ont pas les deux pieds dans le même sabot! Ils sont capables de beaucoup d’ingéniosité et d’actions. 

On en apprend un peu plus sur le caractère de Sapotille, que l’on aurait pu trouver plutôt acariâtre dans le premier tome, mais qui se révèle bien plus complexe. 

Et Pépouze, me direz-vous? Est-elle toujours là?… Eh bien… je ne vous dirai rien! Sachez juste que je n’ai pas pleuré toutes les larmes de mon corps. 

En attendant le tome suivant, je n’ai plus qu’à rêver encore un peu de cette aventure, en priant mentalement l’auteure de trouver des stylos magiques qui continuent à écrire même quand elle dort! 

 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :