Nos voisines, ces espionnes de Martine LABONTE-CHARTRAND

Romans

Qu'ont en commun Juliette, mère monoparentale d'un garçon de six ans, Anne, maman d'un poupon de dix mois, et Véronic, belle-mère de deux adolescents ? Elles sont voisines, amies proches et… un peu trop curieuses !

Leur quotidien jusqu'ici plutôt paisible est soudainement perturbé par l'emménagement dans leur rue de trois véritables reines de beauté. Juliette et ses complices se mettent alors à extrapoler sur l'identité et les activités de ces sublimes voisines, qu'elles épient plus ou moins subtilement, et dont les moindres agissements leur semblent suspects.

Entre les commérages suscités par les allées et venues de ces mystérieuses nouvelles résidantes, la vie affective des trois jeunes femmes connaît aussi bien des tourments. Juliette, qui entretient toujours des sentiments pour son ex-mari, fait la rencontre d'un charmant policier. Anne est séduite par un jeune veuf, ce qui compromet sérieusement sa relation avec son conjoint. Quant à Véronic, elle n'hésite pas à prendre les grands moyens afin de raviver la flamme dans son couple.

Au bout du compte, lequel des deux trios est vraiment le plus intéressant à espionner ?

75%
Note

Edition: Editeurs réunis

Nombre de pages: 225 pages

Mon avis: Juliette, mère célibataire; Anne, jeune mère d'un bébé turbulent; Veronic, belle-mère désespérée.
Qu'ont-elles en commun? Elles vivent dans une petite banlieue canadienne tranquille, ne vivent pas le plus bel amour pour l'instant, et ont de nouvelles voisines belles à tomber par terre.
Mais que sont-elles donc venues faire là? Elles ressemblent à des mannequins et ont des comportements pour le moins bizarre...
Les trois jeunes femmes ont très envie d'en apprendre plus sur les nouvelles venues. Tous les moyens sont donc bons pour arriver à leurs fins...
Je lis peu de romans de ce genre. Mais de temps en temps, j'aime découvrir un petit livre bien sympathique, qui me fait sourire et parfois même rire.
Celui-ci en fait partie.
D'abord, nous sommes au Canada. J'adore ce pays! Leurs expressions sont très colorées et pour moi, petite belge, c'est toujours très drôle d'en découvrir de nouvelles. Rien que pour cela, déjà, ce roman ne pouvait que me plaire.
Les personnalités des trois voisines sont géniales. Entre l'attitude très fleur bleue de l'une, les envies frustrées de l'autre, et le désarroi de la troisième, il faut dire qu'il y a de quoi faire. Ensemble, elles créent un véritable bouquet d'émotions. Elles ont l'art de se placer dans des situations complètement rocambolesques, et je dois avouer que j'ai beaucoup ri avec certaines scènes!
Et puis, leur amitié est infaillible. Elles sont présentes, les unes pour les autres, et s'arrangent toujours pour remonter le moral de celle qui en a le plus besoin. Elles s'appellent pour toutes sortes de raisons, font des pactes d'amitié, et se rejoignent pour le moindre petit scoop. Si elles avaient déjà une imagination bien fournie, l'arrivée des nouvelles voisines enflamme tout! Elles se mettent à leur inventer des vies, des manières, et même à leur trouver des attitudes louches.
Bon, je vous rassure, il se passe de très très belles choses. Les jeunes demoiselles auront un happy end.
J'ai eu un peu l'impression de me retrouver dans une atmosphère à la Desperate Housewives (série télévisée que j'avais vraiment adoré!), et ça m'a fait un bien fou de lire ce livre léger et drôle. J'ai passé un très bon moment

 

Je remercie l'édition des éditeurs réunis pour cette lecture drôlatique.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :