Romans

Par le feu de Will HILL

Edition: Casterman

Nombre de pages: 480 pages

0 %

Résumé:Moonbeam, 17 ans, a toujours vécu dans la secte de la Légion du Seigneur où la vie est régie par le père John car lui seul sait ce qui est bien et ce qui est mal. Ne pas sortir de la base. Ne pas parler aux Etrangers. Ne pas penser. Obéir.

Transgresser les règles, c’est s’exposer à de terribles conséquences. Mais Moonbeam doute de plus en plus de la sagesse du Père John. Les mensonges et les manipulations apparaissent. Et si le seul moyen d’échapper aux ténèbres était d’y mettre le feu?

Merci à l’édition Casterman pour cette lecture bouleversante 

Mon avis: Moonbeam a peur. A 17 ans, elle n’a pour ainsi dire jamais connu que le microcosme de La légion du Seigneur, une secte qui l’a tenue sous sa coupe.

Mais les choses ont changé dernièrement. Elle est maintenant dans un centre, dans lequel on s’occupe et des autres survivants de cette secte. Ils sont peu nombreux… Et ils sont très jeunes.

Peu à peu, Moonbeam raconte son histoire, douloureuse et bouleversante.

Je vous le dis tout de suite : c’est un vrai Page turner !

Valérie, de chez Casterman (et que je remercie !), m’avait fait parvenir ce roman en me disant : Il faut absolument que tu le lises ! Comme je lui ai dit alors, je n’ai pas traîner à le prendre en main, avant d’avoir tourné autour quelques jours comme un diabétique autour d’une pâtisserie !

Dès les premières pages, Moonbeam est un personnage très particulier, qui interpelle. Elle a 17 ans, et donne pourtant l’impression d’avoir vécu 3 vies. De grands yeux effrayés et une volonté de fer, elle attire l’attention sans le vouloir. Parce que justement, au début du récit, elle ne veut pas qu’on lui parle, elle ne veut pas répondre à ces étrangers qui veulent absolument qu’elle réponse à leurs questions.

Entre période en centre médical, où la jeune fille et les autres jeunes survivants semblent dans l’attente d’autre chose, et des flashbacks retraçant sa vie dans la communauté où elle vivait, c’est un voyage bouleversant que l’auteur nous offre.

Dans sa note en fin de livre, elle explique d’ailleurs s’être inspirée d’un fait réel : la secte de Waco. C’était un cas de secte dans laquelle il y avait également eu de nombreuses exactions et pour laquelle il avait fallu déployer de nombreuses forces armées, déclenchant des tueries et des suicides. Un fait dont je me rappelle, et sur lequel je suis allée relire quelques articles d’époque.  Je vous conseille d’ailleurs de le faire également. Cela vous permettrait de pouvoir vous faire une idée précise sur les descriptions que donne Moonbeam de son quotidien au sein de La légion du Seigneur.

Je me suis laissée guider par ce qu’elle m’a montré, et bien des fois, j’ai eu le cœur qui battait fortement ! J’ai eu l’impression qu’elle était la voix par laquelle s’exprimait tous ces enfants nés ou ayant grandi dans ce genre de groupuscule.

En suivant les pas de la jeune fille, on entre dans les secrets bien gardés, les manigances des dirigeants, et des violences subies par les adeptes. Et on l’accompagne jusqu’au moment de l’assaut du FBI, quand le feu, la rage, la peur, les balles d’arme à feu, s’étalent, éclatent. Un bruit assourdissant, affolant.. Voilà ce qu’elle décrit, de quoi se rendre compte complètement de sa réalité.

Et il y a l’après. Ces jeunes adolescents arrivent soudainement dans une société dont ils ne savent rien, si ce n’est ce qu’on leur a inculqué : il ne faut pas répondre à leurs questions, il ne faut pas les écouter. Ils sont tous mauvais, ils ne peuvent rien pour eux.

J’ai été vraiment secouée par cette lecture, d’autant plus en m’étant penchée sur le cas véridique dont l’auteure s’est inspirée. Je dois dire qu’elle a su admirablement retracer les événements tels qu’ils ont dû réellement se dérouler, et décrire les émotions des personnes y vivant.

Je suis totalement sous le charme ! Je n’ai qu’une seule dernière chose à vous dire : Foncez le lire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :