Le secret du Docteur Barry de Sylvie OUELLETTE

Romans

Tout est véridique, dans l’histoire de ce personnage fascinant, incroyable, complexe, qu’est le docteur Barry. Écosse, 1810. Jeune étudiant en médecine, James Miranda Barry se distingue par son talent pour la chirurgie. Bientôt, le voilà qui rejoint l’armée britannique. Un choix de carrière parmi d’autres ? Pas pour notre jeune docteur… Car Barry dissimule un grand secret, que la proximité des autres soldats risque de faire éclater au grand jour. Quel scandale cela provoquerait !

 

Edition: De Borée

Nombre de pages: 599 pages

Mon avis: James Miranda Barry a un but: devenir médecin, réussir dans sa branche. Pour cela, il est prêt à tout, y compris assister à des autopsies clandestines, mener des études ardues et fatigantes, montrer son intelligence avec éclat, se faire accepter par ses pairs.
Une véritable gageure, puisqu’en plus de vouloir obtenir une position prestigieuse et difficile, James Miranda barry est en fait… une femme! Dans un monde régi par des hommes, il s’agit de briller sans être découverte. Un vrai tour de force pour cette jeune fille de 14 ans, au début de l’histoire. Aidée de mentors, elle va devoir apprendre à se tenir comme un homme, parler comme un homme, et savoir tenir distance toute personne entreprenante.
Tout au long de sa vie, il s’agit pour cette femme de maintenir l’illusion, tout en faisant parler d’elle à cause de ses décisions innovantes, et des ses coups d’éclats.
Je n’avais pas compris, quand j’ai choisi ce livre, qu’il s’agissait d’un roman retraçant une histoire vraie! Lorsque je m’en suis rendue compte, je n’ai cessé d’aller d’étonnement en étonnement, devant le personnage.
James Miranda Barry est un être qui a réellement vécu, et dont le sexe a toujours été mis en doute. De fortes présomptions réelles penchent pour le côté féminin.
J’ai été admirative, du début à la fin, par cette capacité à se fondre dans la compagnie masculine qu’elle a cotoyé tout au long de sa vie, puisqu’elle s’est en plus compliqué la tâche, en étant médecin militaire. Cette force de caractère est impressionnante. Jamais elle n’abandonne son rôle. Jamais elle ne plie devant les considérations d’autres médecins, en retard sur leur temps.
Et toute sa vie, elle va contribuer à établir des normes d’hygiènes révolutionnaires pour son époque, quitte à s’attirer les foudres de ses dirigeants. le livre raconte même qu’elle serait la première à avoir réaliser une césarienne, à laquelle ont survécu la mère ET l’enfant. Fait rarissime au XVIIIème siècle. Je n’ai pas pu vérifier cette donnée, mais au vu de son caractère, on pourrait bien le supposer en effet.
Cette version romancée m’a vraiment transportée dans les îles tropicales, à la suite de ce médecin si particulier. Et cette inquiétude permanente de se faire démasquer m’aura fait transir jusqu’au bout. Les personnages décrits sont magnifiques de réalisme, et du charisme de l’époque.
J’ai parcouru les 600 pages avec un grand plaisir, me plongeant dans ma lecture dès que j’avais un moment de temps libre. Je n’ai absolument pas regretté le voyage. Je ne peux que vous conseiller ce roman!

Petit bonus

Voilà à quoi ressemblait James Miranda Barry, à deux âges différents. Il faut avouer qu’elle avait, heureusement pour son déguisement, des traits plutôt masculins.

 

 

 

 

 

 

 

Autre petit bonus

Un film est apparemment prévu. Il relatera également cette fameuse histoire, avec Rachel Weisz en actrice principale.

 

 

 

 

 

 

 

Points attribués: 10/10
Je remercie l’édition De Borée pour ce livre remarquable.
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. ducotedechezcyan 03/10/2017 10 h 37 min

    J’attendais ton avis avec impatience, le bouquin m ‘avait tapé dans l’oeil quand tu l’avais présenté. Tu me donnes encore plus envie de le lire 😉

    • aufildespages 03/10/2017 11 h 25 min

      alors ca me fait très plaisir! 🙂

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :