Young adult

Sortir d’ici de Renée WATSON

Edition: Casterman

Nombre de pages: 299 pages

0 %

Résumé: Jade est très heureuse de vivre dans son quartier, avec ses copains, et sa mère qu’elle adore, même si elles ne mangent pas à leur faim tous les soirs. Les ennuis commencent pour la jeune fille lorsque sa mère la supplie d’accepter d’intégrer le lycée de l’autre côté de la ville : celui où vont les blancs et les noirs d’un milieu aisé mais aussi les filles comme Jade : pauvres mais brillantes. En empruntant chaque matin le pont pour rejoindre le lycée où on ne l’accueille pas à bras ouverts. Jade se pose LA question de sa vie. Mieux vaut-il rester dans son quartier en étant pauvre et heureuse, ou défier son destin en entrant dans un monde dont elle ignore les codes ?

Merci à l’édition Casterman pour ce livre touchant

Mon avis: Jade vit dans un quartier nir de Portland. Mais elle va à l’école dans un quartier huppé. Chaque jour, elle fait le grand écart entre deux modes de vie très différents.

Une association, Entre femmes, offre la possibilité d’avoir une marraine, une personne adulte à l’écoute. Jade ne sait au départ pas très bien quoi en penser. Mais peu à peu, ces rencontres soulèvent des questionnements à propos de sa vie, et sur sa possibilité de faire des choix…

Il y a plusieurs mois, j’avais lu un autre roman percutant, sur le même thème: The hate u give. Il m’avait bouleversé.

Le roman dont nous parlons aujourd’hui ne développe pas autant le thème de la violence, mais nous apporte un autre regard: la non-possibilité, pour beaucoup de pouvoir sortir d’une condition difficile.

Au fil des chapitres, et des réflexions de Jade, l’auteure nous permet de remettre en question la société d’aujourd’hui, ses contraintes et ses limites pas toujours justes.

En douceur, et d’une manière intéressante, il nous est permis de jeter un regard neuf sur le monde qui nous entoure.

Ce roman m’a beaucoup touché. Les émotions de Jade et ses réactions sont éclairantes.

Si vous aviez aimé The hate u give, je ne peux que vous recommander ce roman. Vous ne regretterez pas de l’avoir lu!

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :