Romans

Stardust de Neil Gaiman

D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise. de l’autre, le pays des fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de féerie. infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la foire des fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en féerie est impossible. Car quand on s’appelle Tristan Thorn et que l’on a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du mur, aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour…

7/10

224 pages

Merci à Netgalley

Wall est un petit village tranquille, tout proche de la frontière féérique. Mais même là où on ne l’attend pas, l’imprévu peut arriver.  

Tristan Thorne est amoureux d’une jeune fille belle comme le jour. Mais se jouant de lui, elle lui demande d’aller chercher en gage d’amour l’étoile filante qu’ils viennent de voir passer dans le ciel au-dessus de leur tête. 

Commence pour le jeune homme une aventure à laquelle il n’aurait jamais cru. Car cette étoile filante est bien particulière… 

Voilà un joli conte de fées bien particulier. J’en avais déjà entendu parler, mais n’avais jamais eu l’occasion de le découvrir par moi-même. Aussi, lorsque Netgalley l’a ajouté à son catalogue, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais. 

J’avoue avoir été intriguée par cette histoire. Les personnages sont très spéciaux, dotés de pouvoirs ou de caractères originaux. Une sorcière sanguinaire, une princesse disparue, des pouvoirs magiques impressionnants, une étoile filante lumineuse, et un demi-être féérique. Il y en a pour tous les goûts.  

Bien que nous soyons sur le principe d’un voyage initiatique, je l’ai trouvé plutôt rapide. Nous ne sommes pas du tout sur du Tolkien, qui nous propose des voyages interminables. Ici, c’est plutôt le style Bottes de sept lieues. 

N’empêche, c’est une jolie découverte que j’ai appréciée.  

À propos de l’auteur

aufildespages chroniqueuse littéraire

1 commentaire

  1. Je l’ai lu il y a longtemps et j’avoue ne pas en avoir gardé un souvenir impérissable…

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :