Affichage de 11 Résultat(s)
Romans

Les soeurs Ferrandon de Gérard GLATT

Les soeurs Ferrandon de Gérard GLATT

 Près de vingt ans de la vie de Marguerite et Renée Ferrandon. Le souvenir de la tragédie familiale a lié à jamais, dans le silence, la douleur et l’incompréhension, les deux soeurs que pourtant tout oppose. Une suite indépendante de Retour à Belle Etoile.

Elles ont grandi dans la beauté sereine du domaine Ferrandon, entre landes et prairies, non loin des monts du Forez. A dix ans déjà, Marguerite assurait les tâches ingrates de la ferme familiale quand Renée préférait rester dans le giron de sa grand-mère. Avec sa nature autoritaire, l’aînée reprend, de droit, l’exploitation du domaine ; la cadette suivra son mari et mènera une toute autre vie à Paris.

Elles n’ont rien en commun, les soeurs Ferrandon, si ce n’est le souvenir, depuis ce jour de 1953, du petit frère Paulin sur les berges de la Dore. Une cruelle absence. Un trop lourd secret ?

Un secret gardé par Jean Chassaigne, l’homme qui vit dans le coeur des deux soeurs…

Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 360 pages

Mon avis: Marguerite et Renée ont grandi, et chacune a ses propres aspirations.
En effet, Marguerite ne jure que par le domaine familial, et estime être le chef sur ses terres.
Renée, plus effacée, plus douce, fait des études, et espère épouser Jean, son amoureux depuis toujours.
La vie n’est pas facile, ni pour l’une, ni pour l’autre. Car si l’une doit composer avec sa jalousie, l’autre doit apprendre à son amour à composer avec son handicap.
L’une et l’autre ont leurs joies, et leurs peines, et leur entourage commun a parfois bien du mal à concilier les deux caractères….
Ce roman fait suite à un livre que j’avais lu l’année dernière.
Les soeurs Ferrandon de Gérard GLATT
(Cliquez sur la photo si vous voulez lire mon avis)
Un drame avait séparé à l’époque les deux soeurs, du fait de leurs réactions contraires. Pour Renée, blessée, Marguerite est trop rude, trop dure, trop jalouse.  Elle ne tolère rien ou presque. Elle est l’aînée, et à ce titre, pense que tout lui appartient.
Renée, marquée par la perte de son jeune frère, ne rêve que de douceur. Jean est son idéal. Ce voisin, issu d’une famille aisée, est celui qui fait battre son coeur, et auquel elle pense jour et nuit.
J’ai aimé ce second tome autant que le premier. Il est aussi doux et tendre, fait de petits riens et de grands moments. Il dessine un portrait réaliste pour chacun des personnages. Et les nouveaux protagonistes qui apparaissent dans ce nouvel opus ajoutent à l’harmonie du roman.
La saga familiale se fait sur trois générations. Mais de façon plutôt succincte. Les années passent entre deux événements, et je reste un peu sur ma faim du quotidien de chaque famille. J’aurais vraiment voulu en lire plus, en voir plus.
Malgré tout, ça reste un livre vraiment sympathique à lire.

Points attribués: 7/10

Je remercie l’édition Presses de la Cité Terres de France pour cette lecture tendre.

Il vous tente?

[su_divider]

Young adult

Perdue et retrouvée de Cat CLARKE

 Essayez d’imaginer: Une enfant kidnappée. Une famille déchirée.
Lentement, au fil des ans, cette famille va recoller les morceaux.
Elle reste un peu fragile, bien sûr, mais toujours unie.
Et voilà que l’enfant, devenue adulte, revient à la maison…
C’est là que l’histoire commence. Et si la fin du cauchemar n »était que le début d’un autre ?

Edition: Robert Laffont

Nombre de pages: 405 pages

Mon avis :Laurel a disparu depuis 13 ans. Faith, sa petite sœur, a du grandir dans l’ombre de cette disparution.
Jusqu’au jour où la police appelle… On a retrouvé Laurel !
Après un temps d’adaptation, les deux sœurs tentent de nouer des liens fraternels, de créer une place pour Laurel, de l’inclure à nouveau dans leur famille.
Ce bouleversement fait que Faith se sent complètement perdue. Elle qui avait amie et petit ami, qui avait une vie malgré tout bien établie, vient de perdre tous ses repères.
Mais Laurel, gentille comme tout, est proche de leur mère, ce qui rend Faith quelque peu jalouse de se trouver reléguée au second plan. Malgré, elle continue de considérer que les retrouvailles se passent bien.
Jusqu’au jour où elle remarque des détails bizarres concernant sa sœur…
Je n’avais jamais lu de livre de Cat Clarke. J’ai bien sûr entendu parler de ses autres romans, mais celui-ci m’a interpellé, à cause du sujet traité.
Je n’ai pas du tout été déçue, bien au contraire. J’ai trouvé son roman bien construit, instillant, au fur et à mesure des pages, le doute dans la tête du lecteur. C’est joliment dosé pour que celui qui tourne les pages aie le temps de faire ses propres déductions.
Le personnage de Faith est attachant. Je trouve qu’elle a des réactions normales pour une jeune fille de 17 ans : perdue, secrète, et heureuse de retrouver sa sœur.
Je comprends beaucoup moins le personnage de la maman, qui pour moi, ne correspond pas à un comportement normal d’une maman retrouvant son enfant qu’elle a cherché depuis 13 ans. Mais en même temps, cette situation n’est pas normale non plus. Alors, qui sait, peut-être réagirions-nous de la même manière ?
En tout cas, j’ai vraiment apprécié la lecture. Je vais peut-être, si j’ai l’occasion, me pencher sur d’autres romans de cet auteur.
Points attribués :9/10
[su_divider]
Romans

A un détail près par Kristan HIGGINS

 Quand elle débarque pour deux mois à Manningsport, la petite ville des Finger Lakes où vit toute sa famille, Faith Holland a dans la poche une liste ambitieuse de projets :- rénover la vieille grange du domaine familial de Blue Heron
– faire en sorte que la ville oublie, enfin, que son ex-fiancé l’a larguée devant l’autel le jour de leur mariage en faisant son coming out (un moment particulièrement bien choisi, non ?)
– trouver une nouvelle compagne à son père, lequel pourrait bien vouloir se remarier avec une femme cupide et d’un absolu mauvais goût (pour elle, le comble du chic est de porter une robe à imprimé léopard)
– régler ses comptes avec Levi Cooper, le copain ô combien attentionné qui a tout fait pour que son ex-fiancé clame son homosexualité devant la moitié de la ville…
Car pour Faith, une chose est sûre : rien, ni le sex-appeal affolant de Levi ni ses magnifiques yeux verts, ne viendra altérer la colère que suscite en elle celui qui, trois ans plus tôt, a fichu sa vie en l’air.

Edition: Mosaïc

Nombres de pages: 454 pages

Mon avis : Faith a gardé une blessure profonde de son mariage manqué avec Jeremy, qui n’a pas trouvé meilleur moment pour déclarer son homosexualité.
Depuis, elle vit à San Francisco où elle a très bien réussi professionnellement, mais pas du tout sentimentalement. Aucun homme qu’elle rencontre n’est le bon, n’est celui qui fait battre son cœur autant que le fait Jeremy.
Un appel à l’aide de l’une de ses sœurs, et la voilà de retour à Manningsport, son lieu de naissance, dans le domaine vigneron familial.
Entre des projets personnels qu’elle veut mener à bien sur place, l’objectif de trouver une compagnie à son père et le fait de revoir tous les gens qui l’ont vue en larmes et en robe de mariée trois ans plus tôt, elle doit aussi affronter l’existence du meilleur ami de Jeremy, Levi Cooper.
Je n’avais jamais encore jamais lu de livre de cet auteur (je fais beaucoup de découvertes pour l’instant hihi). Bien sûr, la presse l’encense, et on en entend parler à toutes les sauces. Il faut dire que les couvertures de ses livres sont comme je les aime : avec beaucoup de roses, des gourmandises, et tendres.
Grâce à l’édition Mosaïc, j’ai enfin pu ouvrir l’un de ses livres. Et… Mon Dieu, que c’est chouette !!
J’ai souri, j’ai ri, j’ai été touchée, j’ai suivi Faith dans ses pensées, j’ai vécu dans sa famille, découvert sa petite ville. Pour un peu, je me serais bien installée, moi aussi, à Manningsport !
Dès les premières pages, l’humour est là, omniprésent. La légèreté, malgré une situation rocambolesque, fait du bien. Tout ce que j’ai eu envie de faire, c’est de lâcher tout ce que j’avais d’autre en main, pour ne que garder que ce livre ouvert. Vite un autre chapitre, et puis un autre, et encore un autre… Je n’ai pas vu les pages défiler. Et malgré ses plus de 400 pages, j’étais déçue d’être « déjà » arrivée au bout.
C’est une lecture rafraîchissante, douce et reposante. On peut l’emmener partout, et dans n’importe quelle situation. Pas besoin d’un endroit calme, pas besoin d’attendre que le train se mette en route, pas besoin de s’énerver si le feu rouge prend trop de temps avant de passer au vert. Ce livre est là pour ça. Pour apporter de la lumière quand on a envie d’être grognon hihi.
Vous l’avez compris, je suis complètement sous le charme de Kristan Higgins.
Points attribués : 10/10
Je remercie l’édition Mosaïc pour cette lecture haute en couleur
[su_divider]
Young adult

Love letters to the dead d’Ava DELLEIRA

 Au commencement, c’était un simple devoir. Écrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour… Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est réellement passé, la nuit où May est décédée.
Love letters to the dead est une lettre d’amour à la vie.
Mon avis: Je commencerais par un énorme WAAAOUUUUH!!!
 J’ai été happée par le récit dès les premières pages. Laurel m’est apparue fragile, secrète et tellement douce.

Son histoire si particulière est racontée par toutes petites touches, ni trop vite, ni trop lentement. Et la réalité des choses qui lui sont arrivées prennent toute leur ampleur.

 Le style d’écriture m’a vraiment, vraiment, vraiment ébloui. La douceur, les phrases imagées, et les comparaisons douces: tout y est et tout me plaît.
Des petits détails de la vie quotidienne (des odeurs, des couleurs, des lumières particulières) sont mis en exergue. Tous ces petites choses que j’aime personnellement repérer et savourer sont là, présentes dans ces lettres destinés à des personnalités disparues.
 Laurel est vraiment attachée à sa soeur, reproduisant ses tenues, ses habitudes, écoutant les musiques qu’elle aimait… c’est poignant à un tel point que j’avais l’estomac noué en lisant certains passages.

L’auteur a bien décrit ce manque fraternel, d’une façon absolument immense pour moi.

 Je lirai certainement d’autres livres de cet auteur. En tout cas, je l’espère, car elle a un réel don pour l’écriture. Il y avait longtemps que je n’avais apprécié le récit autant que la forme
 Points attribués :10/10 
J’ai trouvé cette fois encore une musique qui collait au livre
 [su_divider]
Romans

Les soeurs de l’océan de Lucy CLARKE

Lorsque Katie apprend la mort de sa soeur cadette, elle ne peut croire à la thèse du suicide. Mia, vingt-quatre ans, joyeuse et insouciante, venait d’entamer un voyage autour du monde avec son ami d’enfance, Finn. Comment a-t-elle pu se jeter du haut d’une falaise ? Et que faisait-elle seule à Bali ?Pour comprendre, mais aussi pour se libérer d’une certaine culpabilité, Katie décide de mettre sa vie entre parenthèses et de partir sur les traces de sa soeur, avec son carnet de voyage comme seul guide.
De la côte des Cornouailles aux plages idylliques de Bali, Katie découvre une Mia aussi mystérieuse que les circonstances qui entourent sa mort. Cette recherche de la vérité se transforme en une véritable quête initiatique, à mesure que le voyage livre ses secrets sur Mia, leur famille et le véritable motif de ce tour du monde.
Mon avis: Cette histoire commence tout simplement: Katie est appelée en pleine nuit pour apprendre le décès de sa soeur, Mia.
Les relations, chaotiques, que peuvent avoir deux soeurs sont abordées sous toutes les coutures: souvenirs d’enfant, querelles d’adolescentes, attentes d’adultes, caractères différents…
Le parcours que va faire Katie, sur les traces de Mia, est très bien écrit. Il nous fait visiter différents pays, rencontrer différents personnages, et met en évidence les difficultés d’adaptations parfois.
J’ai apprécié ce voyage. J’ai également beaucoup aimé la description de gestes nerveux, ou inconscients que l’on peut faire en période d’énervement ou d’inquiétude. J’ai trouvé que cela sonnait juste.
Quelques petits détails (un parfum raconté, une accentuation sur une syllabe d’un mot) m’ont plu, car j’aime parfois m’arrêter sur ce genre de choses. L’auteur permet ainsi de créer vraiment une atmosphère réelle.
Tous les éléments du journal de Mia sont bien écrit, et arrivent pile au bon moment. Les découvertes de ce cahier sont distillées tout au long du livre, et j’ai vraiment aimé le scénario.
Pour moi, c’était donc vraiment une lecture bien agréable, que j’ai lu en 24 heures, bien qu’il y ait 356 pages. Je n’ai pas vu les pages défiler, et c’est arrivée à 40 pages de la fin que j’ai réalisé que ça se terminait bientôt.
Points attribués: 8/10
Merci aux Presses de la Cité pour cette superbe lecture
[su_divider]
Littérature jeunesse

Les soeurs Grimm tome 6 :Le procès du grand méchant loup de Michael BUCKLEY

 C’est le procès que tout le monde attendait depuis la nuit des temps ! Le Grand Méchant Loup est enfin jugé pour le meurtre de la Mère-Grand du Petit Chaperon rouge par une cour tout à fait extraordinaire. La Reine de Cœur se frotte les mains, la famille Grimm croise les doigts. Sabrina et Daphné ne savent plus où donner de la tête ! Il y a tant de choses à faire, comme… poursuivre Boucle d’Or de Venise à Paris. Va-t-elle accepter de revenir à Port-Ferries pour rompre le sortilège du sommeil des parents Grimm ? 
Mon avis: Le mythe du grand méchant loup dans toute sa splendeur!!
Tout le monde connait cette histoire: il croise le petit chaperon rouge dans les bois, et finit par les dévorer, elle et sa grand’mère?
Et si l’histoire avait été truquée? Si après tout, le grand méchant loup n’était pas si coupable que cela?
Sabrina et Daphné doivent cette fois faire face à un procès contre leur ami, Mr Canis. Celui-ci est accusé de cette fameuse histoire de meurtre.
Si un fameux dilemme se pose pour Sabrina, il n’empêche qu’il faut agir, et vite.
Leur grand-mère, et leur oncle Jacob sont la également, prêts à réagir au quart de tour.
Robin des Bois et sa compagnie font leur apparition dans ce tome, fidèles à leur réputation de vengeurs des opprimés.
Ce tome était aussi bons que les précédents, et s’est laissé lire aussi vite que les autres.
Hélas, je reste sur ma faim, car il apparait qu’il existe trois autres tomes, mais pas traduit en français. Peut-être les traduiront-ils un jour?
Points attribués: 7/10
  [su_divider]
Littérature jeunesse

Les soeurs Grimm tome 5 : Le retour de Cendrillon

Les temps sont durs à Port-Ferries ! La terrible Reine de Cœur vient d’être élue maire et tente de chasser tous les humains de la ville. La famille Grimm est menacée d’expulsion ! Au même moment, des objets magiques disparaissent, et de mystérieuses failles temporelles s’ouvrent… Sabrina et Daphné sont propulsées dans le futur ! Elles doivent à tout prix retrouver la Déboussole et empêcher Port-Ferries de sombrer dans le chaos… 
Mon avis: Ce tome-ci est plus original. Un bond dans le temps nous permet de voir Daphné et Sabrina adultes.
Quelques jolies surprises parsèment d’ailleurs ce voyage.
Evidemment, tous les problèmes à Port-Ferries ne se règlent pas automatiquement. Mais les soeurs de choc enquêtent et s’entraînent, avec de prendre en main leur destin.
L’humour est présent, comme dans tous les tomes, et l’apparition de nouveaux personnages rafraichit joyeusement l’ambiance de l’histoire.
Il ne me reste plus qu’un seul tome à cette série.
Points attribués: 7/10

[su_divider]

Littérature jeunesse

Les soeurs grimm tome 4: crime au pays des fées

 Le Roi des Fées a été empoisonné ! Les sœurs Grimm mènent l’enquête: à la veille de Noël, Sabrina et Daphné quadrillent les rues de New York à la recherche d’indices et de témoins. Elles y font des rencontres… incroyables ! Le Magicien d’Oz, devenu créateur de vitrines de Noël. Sindbad le Marin, qui dirige le port avec ses hommes. Les nains de Blanche-Neige qui assurent, en secret, la maintenance du métro. Et enfin un drôle de vieillard qui lit l’avenir.Mais qui est le meurtrier? L’enquête sur la mort du Roi des Fées va orienter les deux sœurs vers une autre énigme, mille fois plus inquiétante..
Mon avis: Je n’avais pas encore lu ce tome. Les trois premiers étaient une seconde lecture.
J’ai l’impression que l’écriture a pris de l’ampleur, que ça s’étoffe.
Les personnages du Royaume des Fées sont plus pittoresques les uns que les autres. On y fait quelques jolies découvertes: Obéron et Titania, ainsi que plusieurs personnages de Songe d’une nuit d’été.
On y retrouve la mère l’oie, et tant d’autres encore.
On parle aussi beaucoup plus des parents, principalement de la mère de Daphné et Sabrina.
Cette série me plait toujours autant, du fait du nombre de personnages de contes de fées, de l’humour qui s’y trouve.
Daphné a des jeux de mots vraiment géniaux, j’aime beaucoup
Bref, je suis, comme pour les autres tomes, conquise.
Points attribués :8/10
 [su_divider]
Littérature jeunesse

Les soeurs Grimm tome 3: Le petit chaperon louche de Michael BUCKLEY

Qui a kidnappé leurs parents ? C’est le mystère que Daphné et Sabrina Grimm veulent résoudre à tout prix. Sabrina décide donc de braver le danger et s’introduit dans l’antre de la Main Rouge, une organisation secrète. Comment une enfant pourrait-elle vaincre la plus célèbre créature des contes de fées, qui tient ses parents prisonniers ? Avec l’aide de sa petite sœur Daphné et d’un oncle surgi de nulle part, Sabrina va découvrir une arme puissante. Mais le prix à payer pour utiliser la magie n’est-il pas trop élevé ? 
Mon avis: J’ai repris cette série dont j’avais lu les deux premiers tomes durant les semaines précédentes.
Celui-ci est aussi bien écrit que les premiers. Le piquant, l’humour, et les aventures sont toujours au rendez-vous.
On y découvre de nouveaux personnages, dont le petit chaperon rouge, qui a un caractère bien particulier. Ayant perdu sa famille, elle décide d’en recréer une autre, tout simplement.
Mais cela va provoquer pas mal d’événements auxquels la famille Grimm devra faire face.
Bref, j’ai bien aimé la lecture de ce tome également
Points attribués: 8/10
[su_divider]
Littérature jeunesse

Les soeurs Grimm: drôles de suspects de Michael BUCKLEY

Fini les vacances et les courses-poursuites avec des géants : Daphné et Sabrina Grimm doivent maintenant aller à l’école de Port-Ferries. Dès le premier jour, Daphné devient la préférée de Blanche Neige, sa maîtresse. Alors que sa sœur s’amuse comme jamais, cette rentrée est un vrai cauchemar pour Sabrina. Et quand le corps de son professeur est retrouvé suspendu dans une immense toile d’araignée,
elle comprend que l’école a un sérieux problème avec ses élèves Findétemps. Les enfants des créatures de contes de fées ont-ils un rapport avec ce crime ? Les sœurs Grimm mènent l’enquête…
Mon avis: Encore une fois, ces deux petites filles et leur entourage m’ont transporté dans un monde irréel, peuplé de tous ces êtres fantastiques qui peuplent les contes.
Sabrina et particulièrement Daphné ont des répliques vraiment drôles, des idées loufoques.
Malgré parfois quelques incohérences, comme un jus d’orange devenant subitement à la phrase suivante à l’ananas et à la cerise, ce livre se laisse lire.
Bref, c’est une histoire finalement abordable, à la jeunesse également. Je lirai certainement les autres tomes.
Points attribués: 7/10
 [su_divider]