The edge of nowhere tome 3: les flammes de Whidbey d’Elizabeth GEORGES

Romans

 Voilà un an que Becca s’est installée sur l’île de Whidbey, après avoir fui son dangereux beau-père. Elle espère toujours des nouvelles de sa mère, partie chercher un endroit où elles pourraient, ensemble, tout recommencer. En attendant, elle mène une vie normale de lycéenne avec Derric, son petit copain, et Jenn, sa meilleure amie. Une vie normale, ou presque. Depuis quelques semaines une série d’incendies criminels fait rage et la jeune fille a des soupçons sur l’identité du coupable. Mais, pour obtenir des preuves suffisant à son arrestation, elle va devoir apprendre à mieux contrôler son pouvoir, qui semble prendre une direction inattendue : elle entendait jusque-là des  » murmures « , elle a maintenant des visions… Entre recherches, enquêtes et secrets, le quotidien de Becca n’a jamais été si mouvementé.

Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 399 pages

Mon avis :Becca s’est enfin créé une vie relativement normale. Derric est revenu dans sa vie, et Jenn a finalement laissé tomber les barrières qui les opposaient. Si ce n’était la menace latente de son beau-père et l’absence de sa mère, elle pourrait avoir une vie totalement sympathique.
Mais décidément, Whidbey est loin d’être une île tranquille. Des incendies se déclenchent un peu partout, sans que l’on sache qui les a provoqué.
Becca ne peut s’empêcher de mener sa petite enquête, accompagnée de Seth, Derric et Jenn.
Ce troisième tome a très bien suivi la trame tracée par les deux premiers livres. Mystère, attente, adolescence, secrets, etc. On y retrouve tous les éléments qui avaient parsemé les précédents opus, et j’ai retrouvé la même ambiance. Becca cache toujours ses secrets, même s’ils sont prêts, cette fois, d’être dévoilés.
J’aime décidément beaucoup cette série. Bon on reste dans un milieu adolescent, et les enquêtes sont faites à leur manière, évidemment. Mais ça reste une série agréable à lire. Les personnages sont toujours aussi sympathiques, et les adultes qui entourent ces jeunes sont tous plus particuliers les uns que les autres ! Le grand-père de Seth est terriblement attachant, je pense que n’importe qui aimerait avoir un grand-père comme lui…
En tout cas, d’une petite ville qui aurait pu être morne, l’auteur a réussi à en faire un endroit rempli d’intrigues et de secrets ! J’aime beaucoup.
Du coup, j’attendrai avec impatience le prochain tome, car il est évident pour moi que ça ne peut pas se terminer ainsi.
Points attribués : 7/10 
Je remercie l’édition des Presses de la Cité pour cette lecture prenante.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :