Le temps d'un café

Top ten tuesday #12

Bonjour mes puces! Quoi? Vous ne sautillez pas d’impatience en faisant le décompte de Noël?!? Je ne vous crois pas!

En tout cas, Frogzine, elle, attend ça avec impatience, au vu du thème choisi pour le rendez-vous de cette semaine: Les 10 livres que nous aimerions voir sous le sapin cette année!

Pour la seconde semaine consécutive, nous allons pouvoir aller piocher dans la wishlist que nous trimballons avec nous, partout où nous allons… Ne faites pas les innocents! Vous savez très bien de quoi je parle: cette liste si longue qu’elle est noté sur un parchemin long de 3 kilomètres, et qui, une fois roulé, remplit entièrement notre sac… Ah voilà, vous voyez ce que je veux dire…

Bref… Voilà les 10 livres que je voudrais voir sous le sapin. Même si j’ai déjà noté de très bons titres la semaine dernière.

À Sinistreville, Hubert est un enfant très brillant qui suit des cours dans un institut sélect. Mais les professeurs sont des tortionnaires qui terrorisent les enfants et les maltraitent. Hubert, sur les conseils de son professeur qui est gentil, passe un concours qu’il réussit brillament. Il gagne le droit de jouer sur un violon magnifique gardé comme un trésor. Le directeur de l’école, furieux de son succès, l’accuse d’avoir triché. Hubert est renvoyé. Dès lors, autour de Hubert, les morts mystérieuses de nombreux professeurs de l’école resent inexpliquées…
Sunshine a réussi son test, oui… mais son aventure est loin d’être terminée.
Les pouvoirs de Sunshine sont à leur apogée, les esprits la suivent partout. Sunshine, qui espère apprendre à maîtriser ses capacités, accepte de suivre son mentor. Elle se retrouve dans un sinistre laboratoire, au fin fond du désert texan. Là-bas, le travail se révèle bien plus terrifiant – plus flippant, on peut le dire – qu’elle ne l’avait imaginé. A des milliers de kilomètres de Kate et Nolan, Sunshine se sent très seule… jusqu’à sa rencontre avec Lucio, un aël-mat novice, comme elle. Mais peut-elle lui faire confiance ? Le travail d’aël-mat, son amitié pour Lucio, les recherches de Nolan la prépareront-ils à affronter l’inquiétante femme qui hante ses rêves ? Saura-t-elle dénouer les fils de la vérité quand à cette menace qui plane sur l’avenir des aël-mats et des humains ? Trouvera-t-elle sa place sur cette échiquier ?
Une farandole silencieuse au clair de lune accueille Fennella pour son arrivée à Wannock Manor, cette vaste demeure aristocratique où elle débutera dès le lendemain matin, à six heures, comme domestique.
Pendant ce temps, Jeanette pleure rageusement sur le cadavre d’une mouche dans une suite du Grand Hôtel de Brighton, où elle est femme de chambre.
Deux scènes de la vie quotidienne, en Angleterre, en 1947. Deux existences que tout semble séparer, dans ce pays où les différences de classe sont encore un obstacle infranchissable entre les êtres.
Fennella a perdu la parole à la suite d’un traumatisme. Jeanette est une jeune veuve de guerre qui a perdu tout espoir dans la vie. Une lettre mal adressée et une passion commune pour l’opéra vont provoquer leur rencontre et bouleverser leurs destins.
Le cheminement intérieur de deux femmes en quête d’absolu et d’émancipation, c’est ce que raconte ce roman sombre comme le monde dans lequel elles semblent enfermées, et lumineux comme l’amour qui les pousse à s’en libérer.
Un envoûtant parfum de surnaturel entoure ces trois formidables nouvelles de Diana Gabaldon.
Le Club Hellfire – Le jeune lord est témoin de l’assassinat en pleine rue d’un séduisant diplomate. Ayant juré de le venger, il se retrouve aux prises avec des membres influents du gouvernement et attiré dans le club Hellfire, une société secrète.
Le Succube – Lord John, qui est affecté en Prusse auprès d’un régiment allié en tant qu’agent de liaison, doit élucider le meurtre de deux soldats dans des conditions pour le moins surprenantes.
Le Soldat hanté – Lord John, de retour à Londres, est convoqué devant une commission royale. Accusé d’incompétence, il mène sa propre investigation afin de blanchir sa réputation.
La Confrérie de l’épée marque le retour de lord John Grey, gentleman et homme d’épée émérite, et de James Fraser, highlander, tous deux présents dans la célèbre saga  » Le Cercle de pierre « .
1758. Lord John Grey est victime d’un infâme chantage. Un inconnu menace de raviver un douloureux scandale en rendant publiques des pages du journal intime de son défunt père, le duc de Pardloe.
Dix-sept ans auparavant, celui-ci s’est suicidé, accusé d’avoir participé à un complot jacobite. Alors qu’il est envoyé combattre eux côtés des Prussiens sur le front rhénan et qu’il est pris dans les rets d’une sulfureuse liaison, lord John Grey doit débrouiller l’écheveau du passé tout en affrontant les démons du présent. Des champs de bataille aux salons mondains londoniens, le jeune homme part en quête de vérité.
La clef du mystère se trouve peut-être entre les mains de James Fraser, prisonnier jacobite qui confronte lord John Grey au choix ultime : sauver son honneur ou sa propre vie.
Londres, 1757. Un matin de juin, lord John Grey émerge du Beefsteak Club l’esprit tourmenté. Grey, aristocrate à la lignée impeccable et officier supérieur de l’armée de Sa Majesté, vient d’être témoin d’un fait bouleversant dont les implications pourraient détruire sa famille. Ses efforts pour éviter le scandale sont toutefois interrompus par quelque chose de plus urgent : la Couronne le charge d’enquêter sur le meurtre brutal d’un camarade d’armes soupçonné d’espionnage. Contraint de poursuivre son enquête tout en s’occupant de ses obligations familiales, le major Grey se retrouve pris au piège d’un jeu de trahison…
Je m’appelle Irini. Mes parents m’ont abandonnée.
Je m’appelle Eleanor. Quand ma sœur avait trois ans, mes parents l’ont abandonnée. Moi, ils m’ont gardée.
Deux sœurs. Deux vies séparées. Une seule et même famille, unie par un atroce secret.
Irini n’avait que trois ans lorsqu’elle a été abandonnée par ses parents. Sa sœur, elle, est restée. Ils lui ont préféré cette sœur tyrannique, destructrice et méchante.
Vingt ans ont passé. Une nuit, Irini reçoit un coup de téléphone de cette sœur qu’elle n’a pas revue depuis si longtemps. Eleanor lui apprend que leur mère vient de mourir, et la presse de revenir dans la maison familiale, en Ecosse, pour l’enterrement.
En acceptant de renouer avec sa famille au-delà de la mort, Irini ne se doutait pas qu’elle réveillerait des fantômes bien plus traumatisants que ceux contre lesquels elle se bat depuis toujours. Elle pensait que ses parents ne voulaient plus d’elle. Et si la vérité était plus horrible encore ?
Dans un manoir délabré vit Morgan Fletcher, héritier défiguré d’une fortune aux origines mystérieuses. Morgan consacre sa vie de reclus à l’étude, se tenant à l’écart des miroirs et du lac au bout de son jardin. Un jour, deux enfants, Moïra et David, viennent frapper à sa porte. Morgan recueille les deux orphelins, les laissent s’installer à leur guise dans le manoir que régente sa gouvernante, Engel. Bientôt, cette étrange société trouve son équilibre dans le silence et le respect des secrets de chacun. Mais voilà que d’autres enfants viennent trouver refuge chez Morgan, qui s’en satisferait volontiers s’il ne venait rapidement à leur trouver un comportement étrange. Car ces enfants polis, discrets, aimables et déterminés semblent chercher quelque chose dans sa maison, et il apparaît bientôt qu’ils ne l’ont pas choisie par hasard.
Paris, 1935.
Matthew Alban-Wilson est un jeune et brillant docteur qui exerce dans un hôpital parisien. Il s’intéresse tout particulièrement à une patiente dans le coma, arrivée sept ans plus tôt. Lorsque celle qu’il a prénommée Blanche se réveille miraculeusement, le docteur ne peut refréner sa curiosité.
Inspiré par les travaux de sa mère, écrivaine, et de sa grand-mère, psychiatre, Matthew demande à Blanche de lui raconter son histoire.
La jeune femme est en réalité Cassidy McMurray, une aristocrate irlandaise. De Clifden à Paris en passant par l’Inde, les mots de Cassidy et la plume de Matthew retracent l’histoire d’une fille de l’Eire, l’histoire d’une femme du xxe siècle.
Mais avec près d’une décennie perdue, Cassidy retrouvera-t-elle le goût de vivre ?
Pourquoi Semueld Askell rôde-t-il nuit et jour dans le village d’Applecross, accompagné d’un vol sinistre de corbeaux? Tout cela ne présage rien de bon. Il semble qu’il ait réveillé la colère des Autres, ces créatures magiques qui vivent dans la Terre Creuse…
Mais c’est à Finley surtout qu’il s’intéresse et à ce qui lui tient le plus à cœur: Aiby Lily!
Pour son amie, Finley est capable des exploits les plus fous!

Et vous, quel est votre top ten?

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :