La mer en hiver de Susanna KEARSLEY

Romans

Lorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l’une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne.

Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au coeur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé.

Edition: Pocket

Nombre de pages: 572 pages

Mon avis: Caroline McClelland, Carrie pour les amis, est écrivain. Et pour une fois, elle a décidé de dresser le décor de sa nouvelle histoire en Ecosse, autour du château de Slains.
L’inspiration est présente, et même très présente, puisque la jeune femme passe des nuits entières à écrire. Pourtant, ce rythme n’est pas habituel. En effet, elle a l’impression d’entendre ses personnages, de les sentir en vie. Et peu à peu, grâce à son père dont la grande passion est l’histoire généalogique familiale, elle se rend compte que la fiction qu’elle écrit n’est pas une coïncidence. En effet, l’une de ses ancêtres a vécu, réellement, ce qu’elle est en train d’écrire.
Comment est-ce possible que Carrie sache tout cela?
J’ai lu ce roman pendant le challenge de Noël. Au départ, je m’étais que je n’en aurais pas le temps. Mais ensuite, en ayant lu la quatrième de couverture, j’ai été intriguée. Il faut dire que les ingrédients intéressants étaient présents: Les secrets de famille, l’Ecosse, une belle partie historique, et quelques mystères.
C’est très particulier de lire l’histoire d’un écrivain, écrite par un écrivain. C’est ainsi que débute le roman. J’ai eu l’impression que Susanna Kearsley écrivait son propre vécu, qu’elle nous racontait sa propre façon de faire pour écrire le roman que j’avais entre les mains. Une entrée en matière vraiment originale et qui m’a accroché.
Ensuite, nous plongeons dans l’histoire de Sophia, l’héroïne du roman qu’est en train d’écrire Carrie. Elle sa place en Ecosse, au XVIIIème siècle, alors que les rébellions jacobites sont en train de tenter un retour du roi Jacques, roi écossais légitime. Sophia arrive au château d’une lointaine parente, pour y trouver un refuge agréable. Elle est donc au premier rang pour voir toutes ces conspirations prendre forme. 
Evidemment, il fallait une romance pour tout cela soit complet. Et nous l’avons, montée d’une manière magistrale. Amour, passion, secret, drame, joie et peine.. Oui, tout y est! 
Entre deux chapitres de cette histoire-là, je remontai à la surface, pour retrouver Carrie et sa vie réelle. Deux femmes, deux histoires parallèles. Carrie et ses recherches historiques, sa rencontre de l’homme idéal, ses découvertes. Sophia, avec sa vie retrouvée, la découverte de l’amour, du drame, de l’Histoire en marche. 
Certaines scènes m’ont littéralement bouleversé! Je dois même avouer que l’une d’elle, en particulier, a failli me tirer de véritables larmes! C’est vous dire!
Etant en Ecosse, je me suis installée avec une playlist de la série télé Outlander. C’était parfait pour me plonger dans ce roman.
Bien sûr, je ne peux pas entièrement comparer ce roman à la série dont je viens de parler, parce qu’elle est plus longue. Mais j’espère vraiment (après avoir fouiné sur Booknode), que nous aurons la suite très bientôt à se mettre sous la dent! On ne peut pas nous laisser avec une fin pareille sans avoir prévu de suite!! Vite vite les traducteurs!
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. Pingback: Top 5: les 5 meilleurs romans de l'année 2017

  2. lilas 20/12/2017 16 h 19 min

    C’est vrai qu’on y retrouve un peu Outlander, je parle de la série TV car je n’ai pas lu les romans. J’ai plutôt apprécié cette lecture même si j’aurais préféré un peu plus de tragédie.

  3. Chicky Poo 20/12/2017 16 h 19 min

    Bon malheureusement je n’ai pas du tout pu le lire, mais ton avis me donne envie, du coup je le garde pour l’année prochaine 😀

  4. pepparshoes 20/12/2017 13 h 08 min

    On est bien d’accord, ce Roman est génial 😀 Je l’ai lu en début d’année et j’avais absolument adoré <3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :