Romans

Une chance sur un milliard de Gilles Legardinier

Résumé: « Je venais d’avoir onze ans lorsque j’ai pris conscience de ce qu’était le destin. C’est drôle, en repensant à cette soirée et à tout ce qui m’est arrivé d’important depuis, je me dis que dans une vie, on ne voit jamais venir les événements qui vont vraiment compter. 

« Depuis ce jour, plus personne ne m’a pris dans ses bras. Enfin, jusqu’à la semaine dernière. C’était encore pour m’annoncer une nouvelle qui allait dynamiter mon existence. Il n’y a pas que les insectes qui se prennent des coups de pantoufle. Je ne sais pas qui les donne, mais si c’est un dieu, il chausse grand. » 

À travers cette histoire aussi réjouissante qu’émouvante, j’espère vous entraîner au moment où chacun doit décider de ce qui compte réellement dans sa vie. Plus de temps à perdre. Plus question de s’égarer. Se jeter sans filet. Remettre les pendules à l’heure, dire, faire, espérer. Aimer, libre comme jamais. 

Edition: Flammarion

432 pages

9/10

Mon avis: Adrien a une vie bien ordonnée. Normal, pour un statisticien. Mais un imprévu de taille va l’obliger à regarder au-delà des chiffres et à chercher ailleurs son équilibre. 

A part de ce jour-là, le voilà qui cherche à reconquérir son ex, a refaçonner sa vie professionnelle. Et à travers cet ouragan personnel, il découvre des personnes qui gravitent autour de lui d’une toute autre manière. Comme il dit: “Dieu chausse grand”. 

Gilles Legardinier est pour moi une valeur sûre, depuis quelques années. Depuis que j’ai découvert son roman Demain, j’arrête. Après cette lecture-là, j’avais découvert ses titres suivants, à la chaîne, qui m’avaient transporté dans un nouveau style de roman feel-good. 

Pourtant, il aborde des sujets qui ne sont pas toujours facile. Dans certains, il s’agissait de maladies. Dans d’autres, c’étaient les failles des relations humaines qui étaient à l’honneur. Dans tous, des personnages comme vous et moi qui se révélaient être des êtres magnifiques. 

Ce nouveau titre est dans cette ligne. Et d’ailleurs, je l’attendais avec impatience. Avec cette nouvelle période de confinement, je ne sais pas vous, mais je suis vraiment à la recherche de lectures qui me fasse changer d’air, qui m’emportent. Celui-ci en a fait partie. 

A travers le regard et les pensées d’Adrien, on ouvre les portes sur une vie comme chacun pourrait en vivre: métro, boulot, dodo, des soirées entre amis, des peines de cœur, des bons et des mauvais moments. Comme souvent dans ces livres, je pense que c’est ce qui fait que l’on accroche autant. On peut s’imaginer à leur place. 

Et comme eux, on peut tout d’un coup décider de voir les choses autrement. Parce que finalement, c’est ce qu’ils font. Ils réalisent le potentiel de leur situation, et bon gré mal gré, décident de lui accorder de l’importance. 

Le plus, dans les romans de Gilles Legardinier, c’est la finesse de réflexion, l’immense observation des comportements humains, composés de tics, d’habitudes et de gestes. C’est aussi l’humour qui se cache (pas tant que ça) dans chaque chapitre. Une superbe façon de tout dédramatiser, de prendre le temps de souffler. 

Pour tout vous dire, l’épisode dans ce livre baptisé “opération chenille disco” m’aura vraiment fait beaucoup rire! Je ne veux pas vous en dire plus, il faut que vous ayez la surprise! 

En tout cas, c’est encore une fois une belle réussite. Et je vais, comme pour ses précédents romans, recommander à mon entourage cette magnifique personnalité qu’est Gilles Legardinier. 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :